Le Tourbillon

Partager

Pipouette, accompagner les émotions de nos enfants

Aujourd’hui c’est #LeTourbillonFamily ! Pour ce nouvel épisode, je suis ravie d’accueillir la marque Pipouette qui a fait le pari de démocratiser l’accompagnement des émotions de nos enfants.


Et c’est Nathalie, la fondatrice qui nous raconte comment elle a imaginé ces petits lapins qui changent de visages.


Nathalie a arrêté ses études après son bac et a commencé un job d’été qu’elle occupera finalement pendant six ans. À vingt-quatre ans elle décide de quitter ce travail pour reprendre ses études, et débarque à Paris sans connaître personne. De boulots en boulots, elle sent que les années défilent et qu’elle ne trouve pas ce qui la fait vibrer malgré un certain confort financier.


Elle tombe enceinte et c’est le déclic : elle ne veut plus de cette vie professionnelle et veut donner du sens à ce qu’elle fait. Rupture conventionnelle, début de maternité et les émotions fortes de sa fille vont lui donner l’idée de créer une poupée qui permettra aux enfants de parler de leurs émotions plus facilement.


L’idée de Pipouette est lancée, Nathalie démarre alors sa nouvelle aventure sans rien connaître de l’entrepreneuriat.


Dans cet épisode, elle nous raconte comment elle s’est lancée dans son entreprise, les obstacles qu’elle a rencontrés, comment Pipouette est devenu le compagnon préféré des familles et pourquoi il faut toujours oser.


Bonne écoute !


Pour soutenir Le Tourbillon, je vous invite à lui mettre cinq étoiles sur Apple Podcast et à en parler autour de vous !


----------------------------------------------

Suivre le Tourbillon sur Instagram : @letourbillonpodcast

Site : le-tourbillon.com

Plus d'épisodes

8/31/2021

Cécile, de la peur de l'accouchement à sage-femme

Cécile ne connaissait rien à la maternité, elle avait même une peur phobique de l’accouchement. Elle voulait des enfants oui, mais n’envisageait pas un instant accoucher sans péridurale, sans césarienne et voire même sans anesthésie générale. Puis elle a découvert sa première grossesse, une surprise, celle qui va complètement modifier son intérêt pour la maternité. Cette première grossesse qui se termine malheureusement en fausse couche après le retrait de son stérilet.C’est à ce moment-là que Cécile découvre le pouvoir du corps, et son envie de devenir mère. Elle retombe enceinte et pendant cette deuxième grossesse, Cécile et son chéri s’informent comme jamais auparavant. Une chose est sûre, l’accouchement se passera loin du milieu médical, et c’est même sans personne autour que leur petite fille va naître au milieu du salon.Les jeunes parents découvrent des pratiques plus proches de leurs envies et deviennent presque experts en maternage proximal. Le couple s’écoute beaucoup et façonne une parentalité au fil des connaissances et des finances, car on n’en parle pas assez mais tous les nouveaux parents n’ont pas forcément les moyens d’acheter la panoplie pour bébé.Cette expérience incroyable d’un accouchement respecté va rester profondément ancrée en Cécile, jusqu’à lui donner envie de reprendre ses études pour devenir à son tour sage-femme.Bonne écoute !----------------------------------------------Pour soutenir Le Tourbillon, il vous suffit de mettre cinq étoiles et un avis sur votre application podcast. Parlez-en aussi autour de vous !Suivre le Tourbillon sur Instagram :@letourbillonpodcastSite :le-tourbillon.com