Partager

Optimise ta vie (Le MorningNote Show)

Fermer le gap entre sa version actuelle et sa meilleure version possible, en 5 minutes, chaque matin !

Ce podcast vise à t'aider à fermer le gap qui se trouve entre la version de toi-même que tu exprimes actuellement, et la meilleure version possible que tu pourrais exprimer.On parle d'optimisation de tous les domaines de
Dernier Épisode11/23/2020

463 - De la peur à la force : Ce qu'on veut vraiment dans la vie

Le MorningNote Show : Épisode n°463 - De la peur à la force : Ce qu'on veut vraiment dans la vieTélécharger en un clic toutes mes MorningNotes et s'abonner à mes mails privés :http://bit.ly/Contacts-privesRécemment, nous avons abordé ensemble une idée fondamentale : nos choix du quotidien sont inconsciemment dirigés par trois mécanismes de survie, trois menaces permanentes dans notre évolution : l'inconfort, l'insécurité, la non-appartenance.Au quotidien, nous agissons donc automatiquement pour :- ne pas se sentir trop inconfortable,- ne pas mettre en péril nos principales ressources,- ne pas passer pour un looser.Tout ce qui menacera notre sens du confort, de la sécurité ou notre image sera considéré comme un potentiel danger.Nous pouvons retenir les "3P" qui nous gouvernent au quotidien : protéger, plaire, prouver.Lorsqu'on se fixe des objectifs, on va donc naturellement être impacté par ces trois mécanismes de survie.Mais en ayant ces "3P" en ligne de mire, nous prenons alors très vite le risque de s'enfermer dans une vraie "rat-race" : nous nous adaptons toujours à plus de confort, de sécurité ou à de nouveaux statuts, et en voulons donc toujours plus...Il nous arrive souvent d'atteindre un objectif, et de toujours se sentir vide à l'intérieur.Pourquoi ?Parce que se fixer un objectif qui vise à plus de confort, de sécurité ou d'appartenance, c'est agir en fonction de nos peurs : on regarde dans le rétroviseur. Il n'y aucun sentiment d'accomplissement, juste de la survie.Or l'Homme est fait pour regarder devant, pas derrière.Regarde bien où sont placés les yeux des proies (un zèbre), et ceux des prédateurs (un tigre).L'Homme, aussi, a les yeux en plein milieu du visage : il est un prédateur, et non une proie. Il est fait pour aller de l'avant.Pour se créer une vie qui a infiniment plus de sens, nous devons identifier ce que nous voulons profondément au-delà de ces trois aspects. Nous voulons agir avec créativité, et non avec réactivité.L'idée aujourd'hui est de te présenter un modèle développé par Tripp Lanier.Un modèle qui nous aide à aller identifier ce qu'on veut vraiment, au-delà de nos trois composantes : confort, sécurité, appartenance.Un modèle qui nous fait passer d'une vision orientée vers la peur, à une vision orientée vers la force.Un modèle qui nous permettrait d'arrêter de se sentir piégé dans son quotidien, épuisé, isolé, ou anxieux, stressé.Un modèle basé sur le développement de quatre composantes :- La liberté,- La vivacité,- L'amour,- La paix.Lorsqu'on se fixe un objectif dans la vie, on pense à un résultat.Mais en réalité, ce qu'on recherche vraiment, c'est un ressenti, c'est l'expérience anticipée d'un tel résultat dans notre vie.Et lorsqu'on se concentre sur l'expérience souhaitée, on va au-delà de nos principales menaces.En général, cette expérience est toujours la résultante de ces quatre fameuses composantes : se sentir plus libre, plus vivant, plus aimé ou connecté aux autres, et plus tranquille, moins stressé, moins anxieux.On le développe dans cette vidéo. Ce modèle est vraiment clé, et m'a fait me poser énormément de questions ces derniers temps.Il nous offre un outil formidable pour aller chercher plus de sens au quotidien : plutôt que de rester bloqué à l'étape "je ne me sens pas accompli", on peut aller investiguer, et se demander si on pense manquer de liberté, de vivacité, d'amour ou de tranquillité, de paix intérieure...🎥 Si tu préfères consommer ce contenu en video, je publie des videos sur youtube ici :http://bit.ly/ChaineYoutubeGB
11/23/2020

463 - De la peur à la force : Ce qu'on veut vraiment dans la vie

Le MorningNote Show : Épisode n°463 - De la peur à la force : Ce qu'on veut vraiment dans la vieTélécharger en un clic toutes mes MorningNotes et s'abonner à mes mails privés :http://bit.ly/Contacts-privesRécemment, nous avons abordé ensemble une idée fondamentale : nos choix du quotidien sont inconsciemment dirigés par trois mécanismes de survie, trois menaces permanentes dans notre évolution : l'inconfort, l'insécurité, la non-appartenance.Au quotidien, nous agissons donc automatiquement pour :- ne pas se sentir trop inconfortable,- ne pas mettre en péril nos principales ressources,- ne pas passer pour un looser.Tout ce qui menacera notre sens du confort, de la sécurité ou notre image sera considéré comme un potentiel danger.Nous pouvons retenir les "3P" qui nous gouvernent au quotidien : protéger, plaire, prouver.Lorsqu'on se fixe des objectifs, on va donc naturellement être impacté par ces trois mécanismes de survie.Mais en ayant ces "3P" en ligne de mire, nous prenons alors très vite le risque de s'enfermer dans une vraie "rat-race" : nous nous adaptons toujours à plus de confort, de sécurité ou à de nouveaux statuts, et en voulons donc toujours plus...Il nous arrive souvent d'atteindre un objectif, et de toujours se sentir vide à l'intérieur.Pourquoi ?Parce que se fixer un objectif qui vise à plus de confort, de sécurité ou d'appartenance, c'est agir en fonction de nos peurs : on regarde dans le rétroviseur. Il n'y aucun sentiment d'accomplissement, juste de la survie.Or l'Homme est fait pour regarder devant, pas derrière.Regarde bien où sont placés les yeux des proies (un zèbre), et ceux des prédateurs (un tigre).L'Homme, aussi, a les yeux en plein milieu du visage : il est un prédateur, et non une proie. Il est fait pour aller de l'avant.Pour se créer une vie qui a infiniment plus de sens, nous devons identifier ce que nous voulons profondément au-delà de ces trois aspects. Nous voulons agir avec créativité, et non avec réactivité.L'idée aujourd'hui est de te présenter un modèle développé par Tripp Lanier.Un modèle qui nous aide à aller identifier ce qu'on veut vraiment, au-delà de nos trois composantes : confort, sécurité, appartenance.Un modèle qui nous fait passer d'une vision orientée vers la peur, à une vision orientée vers la force.Un modèle qui nous permettrait d'arrêter de se sentir piégé dans son quotidien, épuisé, isolé, ou anxieux, stressé.Un modèle basé sur le développement de quatre composantes :- La liberté,- La vivacité,- L'amour,- La paix.Lorsqu'on se fixe un objectif dans la vie, on pense à un résultat.Mais en réalité, ce qu'on recherche vraiment, c'est un ressenti, c'est l'expérience anticipée d'un tel résultat dans notre vie.Et lorsqu'on se concentre sur l'expérience souhaitée, on va au-delà de nos principales menaces.En général, cette expérience est toujours la résultante de ces quatre fameuses composantes : se sentir plus libre, plus vivant, plus aimé ou connecté aux autres, et plus tranquille, moins stressé, moins anxieux.On le développe dans cette vidéo. Ce modèle est vraiment clé, et m'a fait me poser énormément de questions ces derniers temps.Il nous offre un outil formidable pour aller chercher plus de sens au quotidien : plutôt que de rester bloqué à l'étape "je ne me sens pas accompli", on peut aller investiguer, et se demander si on pense manquer de liberté, de vivacité, d'amour ou de tranquillité, de paix intérieure...🎥 Si tu préfères consommer ce contenu en video, je publie des videos sur youtube ici :http://bit.ly/ChaineYoutubeGB