Partager

Kiffe ta race

Le podcast qui saute à pieds joints dans les questions raciales.

Pourquoi le mot « race » est-il tabou ? Qu’en est-il quand on est, à la fois, victime de discriminations raciales et sexuelles ? Comment assumer son identité plurielle ? Un mardi sur deux, Rokhaya Diallo et Grace Ly reço
6/18/2019

#22 - Polémiques racistes 2018-2019 : Les Kiffe d’Or

Ép. 22
À travers six polémiques, Grace Ly et Rokhaya Diallo analysent, sans invité·e, différentes expressions du racisme en France.Jusqu’où peut aller la liberté d’expression d’un·e artiste? Pourquoi celle de Nick Conrad ne serait-elle pas la même qu’Orelsan? Peut-on tout dire au nom de l’humour, y compris des propos humiliants, comme l’ont fait Kev Adams et Gad Elmaleh dans leur sketch dit «Les Chinois»? Dans «Les Simpson», pourquoi la disparition du personnage d’Apu, dont la représentation a été jugée raciste par les communautés américaines d’Asie du Sud, n’est pas tout à fait une bonne nouvelle?RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONPendez les blancs (Nick Conrad, 2018), «Pendez les Blancs» du rappeur Nick Conrad: «C’est un appel au meurtre, à massacrer les Blancs» (RMC, 27 septembre 2018), Get Out (Jordan Peele, 2017), Strange Fruit (Billie Holiday, 1939), Lemon Incest (Serge Gainsbourg, Charlotte Gainsbourg, 1984), Doux Pays (RÉVOLUTION 2.0, Nick Conrad, 2019), «Pourquoi je n’ai toujours pas digéré le sketch de Gad Elmaleh et Kev Adams sur les asiatiques» écrit par Louise Chen publié sur lesinrocks.com le 6 janvier 2017, Chris Rock, Hijab de sport: Gérard Larcher (LR) se dit contre «faire de l’argent de tout» (BFMTV, 26 février 2019), De quoi le voile est-il le nom? (Kiffe ta race, Binge Audio, 2019), Ibtihaj Muhammad, «Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale: ouvrons les yeux» tribune de Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau publié sur nouvelobs.com le 4 avril 2019, Les Suppliantes (Eschyle, 1947), Les Simpson (Matt Groening, 1989 — ), The Problem with Apu (Michael Melamedoff, 2017)CRÉDITS Kiffe ta race est un podcast de Rokhaya Diallo et Grace Ly produit par Binge Audio. Réalisation: Jules Krot. Générique: Shkyd. Chargée de production: Juliette Livartowski. Chargée d’édition: Diane Jean. Identité graphique: Manon Louvard (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.
6/4/2019

#21 - De quoi le voile est-il le nom ?

Ép. 21
Synonyme d’oppression pour certain·e·s, expression de la liberté de culte pour d’autres, l’évoquer revient à ouvrir la boîte de Pandore. Le débat public autour des différents foulards portés par les musulmanes, réduits au terme de voile, se cristallise souvent sur son interdiction ou non.En quoi réguler le port du foulard peut aller à l’encontre de la liberté des femmes à disposer elle-mêmes de leur corps? Comment certains arguments de ses détracteur·rice·s relèvent de l’islamophobie ou du sexisme?Grace Ly et Rokhaya Diallo reçoivent Nadiya Lazzouni, journaliste, productrice et fondatrice du Speak Up Channel, un média créé en 2017. À travers son expérience, elle explique ce qui, selon elle, est à l’origine de cette obsession française.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION«Hijab de running» de Decathlon – Débat dans l’émission «Morandini Live» sur CNews et Non Stop People (jeanmarcmorandini.com, Dailymotion, 2019), Que signifie le port du voile? (@quatremer, Twitter, 26 février 2019), Le hijab de Decathlon fait scandale (BFM Story, BFMTV, 26 février 2019), État des lieux de la laïcité en France (Etude d’opinion réalisée par Viavoice pour l’Observatoire de la laïcité, janvier 2019), Projet de loi pour une école de la confiance (version modifiée par le Sénat le 21 mai 2019), Joan Wallach ScottCRÉDITS Kiffe ta race est un podcast de Rokhaya Diallo et Grace Ly produit par Binge Audio. Réalisation: Quentin Bresson. Générique: Shkyd. Chargée de production: Juliette Livartowski. Chargée d’édition: Diane Jean. Identité graphique: Manon Louvard (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.
5/31/2019

#20 - Masculinités asiatiques

Ép. 20
«Pas viril», «petite bite», «crevette» : les hommes asiatiques sont souvent moqués, marginalisés, dé-virilisés et dé-sexualisés. Exclus du marché de la séduction, ou au contraire fétichisés, les hommes asiatiques n’existent quasiment pas dans les représentations de la séduction. Pour beaucoup, ils appartiennent à un seul et même modèle - l’homme asiatique - sans distinction d’origines, et ne peuvent accéder à la virilité qui est incarnée par l’homme blanc.Qu’est ce que ça fait d’être un homme asiatique dans un pays en majorité blanche ? Comment se construisent les identités masculines asiatiques ?Pour répondre à ces questions, Grace Ly et Victoire Tuaillon - du podcast Les couilles sur la table - se penchent sur les articulations entre race et genre en compagnie de deux invités, tous deux hommes et asiatiques, qui partagent leur témoignage et leur vécu. Franco-cambodgien, Stewart Chau est consultant à l’institut Viavoice et diplômé en sociologie. Stéphane Ly-Cuong, d’origine vietnamienne, est né et a grandi en France, il est réalisateur, auteur et metteur en scène.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONRetrouvez toutes les références citées dans cet épisode surwww.binge.audioCRÉDITSKiffe ta race est un podcast de Rokhaya Diallo et Grace Ly produit par Binge Audio. Réalisation: Quentin Bresson. Générique: Shkyd. Chargée de production: Juliette Livartowski. Chargée d’édition: Camille Regache. Identité graphique: Manon Louvard (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.
5/21/2019

#19 - Littérature « francophone », mots pour maux

Ép. 19
La domination coloniale a aussi été une domination linguistique. Seule langue enseignée dans les écoles, admise dans les tribunaux ou utilisée dans l’administration des territoires colonisés, le français a été le vecteur d’une déculturation encore visible.En quoi la langue française est-elle «à la fois un lieu d’oppression et un outil d’émancipation»? Existe-t-il des différences de traitement entre les auteur·ice·s des anciennes colonies et celles et ceux des autres pays francophones comme la Belgique? Pourquoi l’appellation littérature «francophone» pose question? Comment s’émanciper de l’impérialisme culturel français?Grace Ly et Rokhaya Diallo reçoivent Kaoutar Harchi, écrivaine et sociologue des arts et de la culture, autrice notamment de «Je n’ai qu’une langue et ce n’est pas la mienne» (éd. Fayard, 2016) où elle analyse la place de cinq écrivain·ne·s algérien·ne·s dans la littérature française.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION Kateb Yacine, Assia Djebar, Rachid Boudjedra, Kamel Daoud, Boualem Sansal, Boubacar Boris Diop, éditions Zulma, Mariama Bâ, Aimé Césaire, J.M.G. Le Clézio, La geisha, la panthère et la gazelle (Kiffe ta race, Binge Audio, 2018), Décoloniser les arts de la scène (Kiffe ta race, Binge Audio, 2018), Amélie Nothomb, Georges Simenon, Kaoutar Harchi: «La langue française est à la fois un lieu d’oppression et un outil d’émancipation» écrit par Mehdi Fikri publié sur humanite.fr le 27 septembre 2017, Assia Djebar, Charles Ferdinand Ramuz, Le Sympathisant (Viet Thanh Nguyen, éd. Grove Atlantic, 2015), Chimamanda Ngozi Adichie, Salman Rushdie, Claire Ducournau, Fatou Diome, Maryse CondéCRÉDITS Kiffe ta race est un podcast de Rokhaya Diallo et Grace Ly produit par Binge Audio. Réalisation: Quentin Bresson. Générique: Shkyd. Chargée de production: Juliette Livartowski. Chargée d’édition: Diane Jean. Identité graphique: Manon Louvard (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.
5/7/2019

#18 - Le mythe des Français·e·s de souche

Ép. 18
Popularisée par le Front National dans les années 1980, l’expression «Français·e·s de souche» fait aujourd’hui partie du lexique de base des mouvementsdits«identitaires». Utilisée pouropposerles «vrais» Français·e·s à ceux issus de l’immigration, la formule est passée dans le langage courant pour décrire les personnes blanches, nées en France de parents eux-mêmes nés français. Cette identité fantasmée par les tenants d’un «grand remplacement» passe sous silence les origines multiples des Français·e·s soi-disant «de souche», et renforce le mythe d’une homogénéité blanche etchrétienne.Audrey Célestine est maîtresse de conférence en sciences politiques, spécialiste encivilisations anglophones. Dans son livre «Une famille française», elle retrace son arbre généalogique et son histoire familiale,de Dunkerque à la Martiniqueen passant par l’Algérieet l'Espagne, qui constitue un condensé d’histoire de France.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONUne famille française (Audrey Célestine, Textuel, 2018), Rue Case-Nègres (Euzhan Palcy, 1983), Le Rêve français (Christian Faure, France 2, 2018), Péyi An Nou (Jessica Oublié et Marie-Ange Rousseau, Steinkis, 2017).CRÉDITSKiffe ta race est un podcast de Rokhaya Diallo et Grace Ly produit par Binge Audio. Réalisation: Quentin Bresson. Générique: Shkyd. Chargée de production: Juliette Livartowski. Chargée d’édition: Camille Regache. Identité graphique: Manon Louvard (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.
4/23/2019

#17 - Juive et française

Ép. 17
Dans un pays qui martèle son attachement à la laïcité, la fraternité et l’égalité, la persistance de l’antisémitisme interpelle. En France, le nombre de faits à caractère antisémite signalés aux policiers et gendarmes a augmenté de 74% en 2018, selon le ministère de l’Intérieur.Grace Ly et Rokhaya Diallo reçoivent Myriam Levain, journaliste et autrice qui vient raconter son expérience personnelle. Créatrice du projet «Stay Tunes» sur l’identité juive en Tunisie, elle évoque pourquoi ses grand-parents ont changé de nom de famille. Elle raconte comment elle s’est emparé de cette culture, de son histoire et de ce qu’a représenté, dans sa construction personnelle, la Seconde Intifada et la trilogie «La Vérité Si Je Mens».Que signifie grandir en tant que juive dans un contexte si violent? Pourquoi certain·e·s juif·ve·s continue de se sentir étranger·e·s dans leur propre pays? Pourquoi la haine des juif·ve·s et les clichés associés à leur religion perdurent en France, où la communauté juive est la plus grande du continent européen? Myriam Levain part de sa propre expérience pour essayer de comprendre pourquoi certains médias et une grande partie du monde politique n’arrivent pas à se saisir de ces questions. N.B.: Il est précisé dans cet épisode que «les juifs de France sont 500 000, soit moins d’1% de la population». Il n’existe pas de statistiques religieuses en France, seulement des estimations: entre 125 000, selon l’Institut national d’études démographiques et 478 000 juifs, selon le gouvernement israélien.RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSIONLa Vérité si je mens! (Thomas Gilou, 1997), Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu? (Philippe de Chauveron, 2014), «Pourquoi le sketch «les Chinois» de Gad Elmaleh et Kev Adams pose problème» écrit par Dominique Sopo, ex-président de SOS Racisme, publié le 21 avril 2018CRÉDITS Kiffe ta race est un podcast de Rokhaya Diallo et Grace Ly produit par Binge Audio. Réalisation: Quentin Bresson. Générique: Shkyd. Chargée de production: Juliette Livartowski. Chargée d’édition: Diane Jean. Identité graphique: Manon Louvard (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.