Partager

cover art for Cyrille, des injections antirides pour se plaire #53

injonctions & bistouri

Cyrille, des injections antirides pour se plaire #53

Saison 3, Ep. 10

(témoignage)


Cyrille, 59 ans, travaille dans un grand groupe de cosmétiques et estime important de prendre soin de son apparence physique, notamment quand on avance en âge. Il y a quelques années, une collègue lui montre une photo de lui, il décide alors de recourir à la médecine esthétique, il approche alors les 45 ans. S'il préfère dans un premier temps ne rien dire, il en parle aujourd’hui sans tabou et apprécie que ses grandes filles le félicitent pour son allure juvénile.


 


Podcast créé et réalisé par Isabelle Sansonetti

Instagram : @injonctionsetbistouri


Journaliste, j’ai écrit sur la médecine et la chirurgie esthétiques pendant plus de vingt ans au magazine ELLE.

Dans ce podcast Injonctions & Bistouri créé en mai 2022, je reçois des personnes qui ont un jour décidé de corriger ce qui les dérangeait. Leur témoignage peut s’avérer une aide précieuse quand on envisage soi-même une intervention de médecine ou de chirurgie esthétique. 

J’échange aussi régulièrement avec des spécialistes et personnalités afin de cerner l’impact de ces procédures esthétiques qui embellissent, rajeunissent ou transforment.

Je souhaite que ce partage d’expérience et ces échanges ouvrent des pistes pour débusquer les injonctions qui pèsent sur l’apparence et se réconcilier avec son corps, son âge, son image.


Mon livre J’y vais, j’y vais pas (Editions Jean-Claude Lattès 2021) est désormais disponible en Livre de poche : https://www.livredepoche.com/livre/jy-vais-jy-vais-pas-9782253238430

More episodes

View all episodes

  • 12. Lionel, 51 ans, des injections pour rester beau #55

    33:54
    (témoignage)Lionel Casta confie ce qui l’a amené à faire une rhinoplastie à 20 ans puis des injections de toxine botulique et d’acide hyaluronique vers 33 ans. Cosmétiques, sport, alimentation, l’ex-blogueur beauté a très tôt pris soin de son apparence physique sans crainte de l’engrenage et il ne regrette rien, ni les premiers autobronzants qui faisaient le teint orange, ni de s’être retrouvé un jour avec des pommettes un peu trop marquées à son goût.Ensemble, nous parlons de la plastique inspirante de Cindy Crawford et des tops models des années 90, des concours de Miss, de son rapport au miroir, de comblement des cernes, de l’aspect ludique de la beauté et d'image de soi. A 51 ans, Lionel assume de faire le nécessaire pour ne pas paraître son âge et conserver un physique dont il est fier. Coulisses. J'ai un jour décidé d'appeler Lionel en réalisant qu’il suivait mon compte Instagram et mon podcast depuis des mois. Au fil de la conversation, je lui ai proposé de partager son expérience de la médecine esthétique, ce qu’il a accepté avec enthousiasme :) @lionelcastaPodcast créé et réalisé par Isabelle SansonettiInstagram : @injonctionsetbistouriJournaliste, j’ai écrit sur la médecine et la chirurgie esthétiques pendant plus de vingt ans au magazine ELLE.Dans ce podcast Injonctions & Bistouri créé en mai 2022, je reçois des personnes qui ont un jour décidé de corriger ce qui les dérangeait. Leur témoignage peut s’avérer une aide précieuse quand on envisage soi-même une intervention de médecine ou de chirurgie esthétique. J’échange aussi régulièrement avec des spécialistes et personnalités afin de cerner l’impact de ces procédures esthétiques qui embellissent, rajeunissent ou transforment.Je souhaite que ce partage d’expérience et ces échanges ouvrent des pistes pour débusquer les injonctions qui pèsent sur l’apparence et se réconcilier avec son corps, son âge, son image.Mon livre J’y vais, j’y vais pas (Editions Jean-Claude Lattès 2021) est désormais disponible en Livre de poche : https://www.livredepoche.com/livre/jy-vais-jy-vais-pas-9782253238430
  • 11. Dr Marie-Charlotte Dutot, chirurgienne esthétique #54

    47:40
    (entretien Hors-Série La Relève) Chirurgienne esthétique, majore de sa promotion en 2018, le Dr Marie-Charlotte Dutot opère toutes les zones du visage et du corps et pratique également la médecine esthétique.Pour cet enregistrement, nous nous sommes retrouvées à la Maison My Blend, un lieu lumineux et inspirant.Passionnée depuis le lycée par le côté visuel de la chirurgie plastique, le Dr Marie-Charlotte Dutot apprécie d’exercer aujourd’hui une discipline qui allie technicité, rigueur et empathie.Qu’est-ce qui donne envie d’opérer le visage, le ventre ou les seins d’une personne quand nul autour de soi n’exerce cette profession ? Comment conjuguer l’éthique et le désir de résultats éloignés de son propre goût ? Ensemble, nous parlons de tout ça mais également de technique opératoire, de prise en charge personnalisée, des modes qui passent et des demandes ubuesques qui interpellent, de l’image de soi à l’heure des réseaux sociaux, et du tabou qui n’est jamais très loin.  Cet épisode est le troisième d’un Hors-Série intitulé La Relève. Je tends mon micro à de jeunes médecins, dermatologues et chirurgiens pour éclairer la façon dont elles et ils exercent en ces temps de croissance des actes esthétiques et d’injonctions persistantes sur l’apparence physique et l’âge. Pourquoi ont-ils choisi d’exercer cette médecine ou cette chirurgie qui embellit, rajeunit ou transforme ? Sont-ils fans de prévention ? Mettent-ils en sourdine leur propre goût face à certaines demandes excessives ? Est-ce qu’elles et ils recourent à ces procédures ?@drdutotPodcast créé et réalisé par Isabelle SansonettiInstagram : @injonctionsetbistouriJournaliste, j’ai écrit sur la médecine et la chirurgie esthétiques pendant plus de vingt ans au magazine ELLE.Dans ce podcast Injonctions & Bistouri, créé en mai 2022, je reçois des personnes qui ont un jour décidé de corriger ce qui les dérangeait. Leur témoignage peut s’avérer une aide précieuse quand on envisage soi-même une intervention de médecine ou de chirurgie esthétique. J’échange aussi régulièrement avec des spécialistes et personnalités afin de cerner l’impact de ces procédures esthétiques qui embellissent, rajeunissent ou transforment.Je souhaite que ce partage d’expérience et ces échanges ouvrent des pistes pour débusquer les injonctions qui pèsent sur l’apparence et se réconcilier avec son corps, son âge, son image.Mon livre J’y vais, j’y vais pas (Editions Jean-Claude Lattès 2021) est désormais disponible en Livre de poche : https://www.livredepoche.com/livre/jy-vais-jy-vais-pas-9782253238430
  • 9. Dr Cécile Winter, chirurgienne face et cou #52

    31:35
    (entretien Hors-Série La Relève) Chirurgienne de la face et du cou, le Dr Cécile Winter pratique également la médecine esthétique et intervient régulièrement dans les congrès internationaux. De passage à Paris pour le cours d’anatomie en Live du congrès international de l’Imcas, je l’ai rejointe le 30 janvier dernier pour cet entretien dans un bureau de l’école de chirurgie des hôpitaux de Paris*.Passionnée depuis l’enfance par la beauté, l’art et les visages, Cécile Winter a su très tôt qu’elle ferait de la chirurgie. Perfectionniste, elle partage ici ses réflexions et convictions sur cette discipline exigeante qui ne s’arrête pas au geste opératoire. Ensemble, nous parlons de rhinoplastie, de lifting, d’injections et de prévention, des cernes d'un célèbre acteur, de yoga du visage et des bienfaits du sport, de l'éducation des patients, des traitements qui transforment et de ceux qui donnent bonne mine, d’éthique et d’image de soi.Cet épisode est le deuxième d’un Hors-Série intitulé La Relève. Je tends mon micro à de jeunes médecins, dermatologues et chirurgiens pour éclairer la façon dont elles et ils exercent en ces temps de croissance des actes esthétiques et d’injonctions persistantes sur l’apparence physique et l’âge. Pourquoi ont-elles, ils, choisi d’exercer cette médecine ou cette chirurgie qui embellit, rajeunit ou transforme ? Sont-elles, ils, adeptes de prévention ? Mettent-elles, ils, en sourdine leur propre goût face à certaines demandes excessives ? Est-ce qu’elles, ils, recourent à ces procédures ?@dr.cecile.winterPodcast créé et réalisé par Isabelle SansonettiInstagram : @injonctionsetbistouriJournaliste, j’ai écrit sur la médecine et la chirurgie esthétiques pendant plus de vingt ans au magazine ELLE.Dans ce podcast Injonctions & Bistouri, créé en mai 2022, je reçois des personnes qui ont un jour décidé de corriger ce qui les dérangeait. Leur témoignage peut s’avérer une aide précieuse quand on envisage soi-même une intervention de médecine ou de chirurgie esthétique. J’échange aussi régulièrement avec des spécialistes et personnalités afin de cerner l’impact de ces procédures esthétiques qui embellissent, rajeunissent ou transforment.Je souhaite que ce partage d’expérience et ces échanges ouvrent des pistes pour débusquer les injonctions qui pèsent sur l’apparence et se réconcilier avec son corps, son âge, son image.Mon livre J’y vais, j’y vais pas (Editions Jean-Claude Lattès 2021) est désormais disponible en Livre de poche : https://www.livredepoche.com/livre/jy-vais-jy-vais-pas-9782253238430
  • 8. Dr Diala Haykal, formée en médecine morphologique et anti-âge #51

    35:47
    (entretien Hors-Série La Relève) Le Dr Diala Haykal est diplômée en médecine morphologique et anti-âge, et titulaire, entre autres certifications, d’un diplôme universitaire en lasers médicaux. Elle communique régulièrement dans les congrès internationaux comme l’Imcas à Paris, pour échanger sur sa pratique et continuer d’affûter ses connaissances.Pour cet enregistrement, Diala Haykal m'a reçue dans son cabinet. Passionnée par la beauté, elle partage ici ses réflexions et convictions de médecin trentenaire déjà expérimenté. Ensemble nous parlons de prise en charge sur-mesure, d’éthique, de l’influence des réseaux sociaux sur les canons esthétiques, du risque d’engrenage, de l'importance de l'information, des atouts de la préjuvénation. Faut-il dire non aux demandes irréalistes de certains jeunes patients ? La banalisation de la médecine esthétique risque-t-elle de conduire à une standardisation des visages ?Cet épisode est le premier d’un Hors-Série intitulé La Relève. Je tends mon micro à de jeunes médecins, dermatologues et chirurgiens pour éclairer la façon dont elles et ils exercent en ces temps de croissance des actes esthétiques et d’injonctions persistantes sur l’apparence physique et l’âge. Pourquoi ont-elles, ils, choisi d’exercer cette médecine ou cette chirurgie qui embellit, rajeunit ou transforme ? Sont-elles, ils, adeptes de prévention ? Mettent-elles, ils, en sourdine leur propre goût face à certaines demandes excessives ? Est-ce qu’elles, ils, recourent à ces procédures ?@centre_laser_palaiseau@drdialahaykalPodcast créé et réalisé par Isabelle SansonettiInstagram : @injonctionsetbistouriJournaliste, j’ai écrit sur la médecine et la chirurgie esthétiques pendant plus de vingt ans au magazine ELLE.Dans ce podcast Injonctions & Bistouri, créé en mai 2022, je reçois des personnes qui ont un jour décidé de corriger ce qui les dérangeait. Leur témoignage peut s’avérer une aide précieuse quand on envisage soi-même une intervention de médecine ou de chirurgie esthétique. J’échange aussi régulièrement avec des spécialistes et personnalités afin de cerner l’impact de ces procédures esthétiques qui embellissent, rajeunissent ou transforment.Je souhaite que ce partage d’expérience et ces échanges ouvrent des pistes pour débusquer les injonctions qui pèsent sur l’apparence et se réconcilier avec son corps, son âge, son image.Mon livre J’y vais, j’y vais pas (Editions Jean-Claude Lattès 2021) est désormais disponible en Livre de poche : https://www.livredepoche.com/livre/jy-vais-jy-vais-pas-9782253238430
  • 7. Chantal Soutarson, créatrice du podcast Beauty Toaster #50

    30:50
    (entretien)Journaliste, Chantal Soutarson a créé Beauty Toaster, le premier podcast cosmétique, il y a 6 ans. Elle y reçoit des acteurs de ce secteur-clé de la beauté, c'est dire si elle s’y connaît en soins et textures amis de l'épiderme. Pour elle comme pour moi, appliquer une crème tous les jours, c’est la base d’une routine belle peau. Oui mais quelle crème ? On en est où des ingrédients qui fâchent ? Il y a encore des formules à cleaner, des innovations à trouver ?Avec Chantal, on parle de tout ça, du marché, des différentes consommatrices, des progrès qui restent à faire, en particulier sur les soins destinés aux peaux noires.Un échange qu'on projetait depuis des mois, il faut dire qu'on se connaît depuis nos années presse:)D'ailleurs Chantal m’a interviewée sur la chirurgie esthétique dans un épisode en ligne sur Beauty Toaster.@beautytoasterpodcastPodcast créé et réalisé par Isabelle SansonettiInstagram : @injonctionsetbistouriJournaliste, j’ai écrit sur la médecine et la chirurgie esthétiques pendant plus de vingt ans au magazine ELLE.Dans ce podcast Injonctions & Bistouri, créé en mai 2022, je reçois des personnes qui ont un jour décidé de corriger ce qui les dérangeait. Leur témoignage peut s’avérer une aide précieuse quand on envisage soi-même une intervention de médecine ou de chirurgie esthétique. J’échange aussi régulièrement avec des spécialistes et personnalités afin de cerner l’impact de ces procédures esthétiques qui embellissent, rajeunissent ou transforment.Je souhaite que ce partage d’expérience et ces échanges ouvrent des pistes pour débusquer les injonctions qui pèsent sur l’apparence et se réconcilier avec son corps, son âge, son image.Mon livre J’y vais, j’y vais pas (Editions Jean-Claude Lattès 2021) est désormais disponible en Livre de poche : https://www.livredepoche.com/livre/jy-vais-jy-vais-pas-9782253238430
  • 6. Véronique, une opération des paupières #49

    37:10
    (témoignage) Psychopraticienne et coach, Véronique Caron accepte ici de partager son expérience pour le moins mitigée d’une opération des paupières qui a transformé son regard. Une intervention conseillée par son ophtalmologue pour corriger un petit relâchement responsable d’inconfort visuel en fin de journée. Les mois passants, elle a fini par accepter ce résultat insatisfaisant et décrypte ce qui l’a menée à ne pas poser davantage de questions avant une chirurgie qui était avant tout correctrice. Surtout, elle pointe les limites d’une prise en charge qui s’arrête quand surgit une complication et insiste sur la nécessité de bien choisir son praticien. @coachcaron.frPodcast créé et réalisé par Isabelle SansonettiInstagram : @injonctionsetbistouriJournaliste, j’ai écrit sur la médecine et la chirurgie esthétiques pendant plus de vingt ans au magazine ELLE.Dans ce podcast Injonctions & Bistouri, créé en mai 2022, je reçois des personnes qui ont un jour décidé de corriger ce qui les dérangeait. Leur témoignage peut s’avérer une aide précieuse quand on envisage soi-même une intervention de médecine ou de chirurgie esthétique. J’échange aussi régulièrement avec des spécialistes et personnalités afin de cerner l’impact de ces procédures esthétiques qui embellissent, rajeunissent ou transforment.Je souhaite que ce partage d’expérience et ces échanges ouvrent des pistes pour débusquer les injonctions qui pèsent sur l’apparence et se réconcilier avec son corps, son âge, son image.Mon livre J’y vais, j’y vais pas (Editions Jean-Claude Lattès 2021) est désormais disponible en Livre de poche : https://www.livredepoche.com/livre/jy-vais-jy-vais-pas-9782253238430
  • 5. Dr Philippe Kestemont, chirurgien face et cou #48

    18:01
    (Entretien)Le Dr Philippe Kestemont est chirurgien de la face et du cou depuis 29 ans à Nice. Co-directeur du cours d’anatomie en live du congrès international de l’Imcas, il était donc à Paris le 31 janvier dernier et je l’ai rejoint pour cet entretien dans un bureau de l’école de chirurgie des hôpitaux de Paris*.Très investi dans la lutte contre les fake injectors, Philippe Kestemont prend régulièrement en charge la gestion de complications graves chez des personnes qui ont confié leur visage à des non médecins, très présents sur les réseaux sociaux. Un phénomène préoccupant qui oblige les acteurs de l'esthétique médicale et chirurgicale à questionner la façon dont ils et elles accueillent certaines demandes actuelles, notamment quand celles-ci bousculent leurs principes et leur goût. Dans cet épisode hors-série, nous parlons éthique, tourisme chirurgical et coût des procédures.@drkestemontphilippe*ce qui explique le son, différent de celui d'un épisode enregistré en studio:)Podcast créé et réalisé par Isabelle SansonettiInstagram : @injonctionsetbistouriJournaliste, j’ai écrit sur la médecine et la chirurgie esthétiques pendant plus de vingt ans au magazine ELLE.Dans ce podcast Injonctions & Bistouri, créé en mai 2022, je reçois des personnes qui ont un jour décidé de corriger ce qui les dérangeait. Leur témoignage peut s’avérer une aide précieuse quand on envisage soi-même une intervention de médecine ou de chirurgie esthétique. J’échange aussi régulièrement avec des spécialistes et personnalités afin de cerner l’impact de ces procédures esthétiques qui embellissent, rajeunissent ou transforment.Je souhaite que ce partage d’expérience et ces échanges ouvrent des pistes pour débusquer les injonctions qui pèsent sur l’apparence et se réconcilier avec son corps, son âge, son image.Mon livre J’y vais, j’y vais pas (Editions Jean-Claude Lattès 2021) est toujours disponible en Livre de poche : https://www.livredepoche.com/livre/jy-vais-jy-vais-pas-9782253238430
  • 4. Pas d'âge pour la prévention ? #47

    05:00
    (solo)Je vous raconte comment je trouve le sujet de mes épisodes solo. Puis je questionne la notion de prévention : très prisée en marketing beauté, elle est souvent mise en avant par les spécialistes de la médecine esthétique. Mais finalement, ça s'arrête quand ?Podcast créé et réalisé par Isabelle SansonettiInstagram : @injonctionsetbistouriJournaliste, j’ai écrit sur la médecine et la chirurgie esthétiques pendant plus de vingt ans au magazine ELLE.Dans ce podcast Injonctions & Bistouri, créé en mai 2022, je reçois des personnes qui ont un jour décidé de corriger ce qui les dérangeait. Leur témoignage peut s’avérer une aide précieuse quand on envisage soi-même une intervention de médecine ou de chirurgie esthétique. J’échange aussi régulièrement avec des spécialistes et personnalités afin de cerner l’impact de ces procédures esthétiques qui embellissent, rajeunissent ou transforment.Je souhaite que ce partage d’expérience et ces échanges ouvrent des pistes pour débusquer les injonctions qui pèsent sur l’apparence et se réconcilier avec son corps, son âge, son image.Mon livre J’y vais, j’y vais pas (Editions Jean-Claude Lattès 2021) est toujours disponible en Livre de poche : https://www.livredepoche.com/livre/jy-vais-jy-vais-pas-9782253238430