In Extenso

Partager

Le pour et le contre : faut-il interdire les véhicules thermiques ?

Saison 1, Ép. 41

Dans « Le pour et le contre », Julien Pillot (Inseec) dresse l’inventaire, non exhaustif, des arguments favorables et défavorables que donne la recherche académique sur une question de notre temps. Une boîte à outils qui vous aidera à vous positionner face aux grands sujets de société, à quelques semaines de l’élection présidentielle.


Au début de l’été 2021, La Commission européenne a édicté un [projet de loi](https://ec.europa.eu/info/strategy/priorities-2019-2024/european-green-deal/delivering-european-green-deal_en) qui acte l’interdiction à la des véhicules thermiques, essence et diesel, à horizon 2035.


Portée par les objectifs de réduction de l’empreinte carbone du continent, une telle loi aurait de multiples conséquences pour les consommateurs comme pour les industriels. Entre des écologistes qui fustigent déjà une loi qui ne prend pas en compte l’urgence de la situation climatique et des industriels qui affirment qu’« interdire une technologie n’est pas une solution rationnelle à ce stade », quelles nuances à apporter à ce débat sociétal et économique ?


Dans ce quatrième épisode de notre série Le pour et le contre, Julien Pillot, enseignant-chercheur en économie à l’Inseec Business School, détaille ce que dit la recherche de cette question. À vous de vous faire votre opinion.


Crédits

Conception, Thibault Lieurade. Réalisation, Romain Pollet. Chargé de production, Rayane Meguenni

Plus d'épisodes