Partager

cover art for #23 - Laurie Theron, collaboratrice parlementaire et œuvrer pour plus de femmes en politique

Genre de Fille

#23 - Laurie Theron, collaboratrice parlementaire et œuvrer pour plus de femmes en politique

Saison 2, Ep. 23

🎙️ Aujourd’hui au micro de Genre de Fille je reçois Laurie Théron. 

Laurie exerce la profession de collaboratrice parlementaire au Sénat depuis plusieurs années. Elle a aussi créé le podcast "Les Mariannes" qui donne la parole à des citoyennes engagées aux quatre coins de la France.

Petit point chiffres, le but n’est pas de vous déprimer chers auditrices et auditeurs mais quand même : En 2021, les femmes ne représentent que 19,8% des maires élus ; en 2020, elles ne sont que quatre à être présidentes de région et 224 à être députées, sur 577 sièges (ce qui fait seulement 38% de députées femmes). 


⚡ Dans cet épisode, Laurie raconte son métier, pourquoi elle a créé son podcast Les Mariannes et comment elle veut mettre un coup de projecteur sur les citoyennes engagées en France. 

 

💬 On a aussi parlé en vrac du manque de femmes en politique, du sexisme de ce milieu, de boys club et de réseau, de cooptation du traitement médiatique de l’info quand on parle de femmes politiques, de l’émission “Ambition intime” de Karine Lemarchand, des agressions physiques et sexuelles, d’un possible #Metoo politique. 

 

💡 Pourquoi les femmes ne s’engagent-t-elles pas plus en politique, et comment y remédier ? Pourquoi les femmes sont encore conditionnées à ne pas prendre place à la table des décisions et du pouvoir ? Tentative de réponse dans cet épisode. 

 

👉 Cet épisode a été rendu possible grâce à Baratin etc

Baratin etc, c’est l’agence de création éditorial qui accompagne les entreprises engagées s’adressant aux femmes et ayant à cœur de leur donner de la voix. Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées.    

More episodes

View all episodes

  • 88. Chloé Hermary, fondatrice de la 1ère école de code inclu­sive et fémi­niste

    27:26
    Aujourd’hui au micro de Genre de Fille je reçois Chloé Hermary, fondatrice de l'école Ada Tech School.Chloé, engagée pour plus de femmes dans la tech, plus d'inclusivité, a créé cette école de code qui s'adresse plus spécialement aux femmes.Seulement 12% des postes de développeur·ses sont occupés par des femmes. Et 50% d'entre elles partent dans les 10 premières années de leur carrière. Comment un secteur qui veut changer le monde et ses usages peut-il se montrer aussi peu représentatif de la société et pourquoi peine-t-il à retenir la diversité dont il sait avoir besoin ? Chloé est engagée avec Ada, pour construire une nouvelle norme d'entreprise Tech, plus inclusive et plus responsable.Ada Tech School se présente comme la « 1ère école d’in­for­ma­tique inclu­sive et fémi­niste » dans le but de deve­nir déve­lop­peur logi­ciel en 21 mois autour d’une méthode tour­née autour de l’ap­pren­tis­sage, en s’adres­sant plus parti­cu­liè­re­ment aux femmes (70% des appre­nants).Dans cet épisode, Chloé raconteson parcourssa passion pour la pédagogiel’école, Ada créé en 2019les levées de fondsl'ouverture dans plusieurs villesle défi de l'IApourquoi il n’y a toujours pas plus de femmes dans la techcomment améliorer la paritéMerci Chloé pour cet échange.Merci à mon hébergeur Acast de me prêter son studio pour cet enregistrementMontage épisode : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • BONUS - Laurence Vely, de la presse au podcast Thune

    03:19
    Et voici l'épisode Bonus de Laurence Vely, la podcasteuse de "Thune", qui répond aux questions emblématiques de Genre de Fille.Relation à son ego, ce qui l'anime et ce qui la met en colère etc., c'est quelques minutes de rab et des surprises, où souvent mes invitées se dévoilent un peu plus.Bonne écoute !Montage : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • 87. Laurence Vély, de la presse au podcast Thune

    40:15
    Aujourd’hui au micro de Genre de Fille je reçois Laurence Vély, journaliste et co-fondatrice du podcast Thune. Laurence Vély est journaliste, rédactrice en chef et consultante média. Elle a écrit pour GQ, Glamour, Vanity Fair...Elle a aussi créé en 2018 le média Les déviations dédié au changement de vie et à la quête de sens (qu'elle a vendu en 2020), et elle produit et anime aujourd'hui Thune (avec Anna Borrel), un podcast qui prend le pouls de la société à travers le sujet de l'argent. Et c'est passionnant.Dans cet épisode, on parle du parcours de Laurence, des médias, de la genèse de Thune et du monde du podcast en général. On évoque la quête de sens, tellement à la mode, on parle aussi de comment sélectionner ses invités quand on traite d'un sujet tabou comme l'argent, de la place que prend "Thune" dans la vie de Laurence, de financer son podcast etc. Thune est un de mes podcasts préférés et je suis ravie d'avoir pu interroger Laurence, qui est la preuve qu'on peut faire un podcast de qualité (je parle du sien hein, je me jetterais des fleurs une autre fois), qui cartonne - 1 million d'écoutes au compteur - le tout sans se prendre au sérieux. Merci Laurence pour cet échange drôle et passionnant, et longue vie à Thune. Montage épisode : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • BONUS - Sophie Keller, astrologue humaniste

    03:19
    Et voici l'épisode Bonus de Sophie Keller, astrologue humaniste, qui répond aux questions emblématiques de Genre de Fille.Relation à son ego, ce qui l'anime et ce qui la met en colère etc., c'est quelques minutes de rab et des surprises, où souvent mes invitées se dévoilent un peu plus.Bonne écoute !Montage : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • 86. Sophie Keller, astrologue humaniste

    37:34
    Aujourd’hui au micro de Genre de Fille je reçois Sophie Keller, astrologue humaniste et autrice du livre "Le ciel t'aidera" - éditions Robert Laffont. Un épisode particulier, car j'ai moi-même participé à une formation en astrologie donnée par Sophie il y a quelques années. J'en ai gardé des cahiers entiers remplis de notes et de tout ce qu'elle a essayé de nous transmettre pendant ces quelques jours aux autres participantes (et oui, que des femmes, quelle surprise ;) et à moi-même. J'en garde un souvenir ému, déjà par la rencontre avec Sophie et les autres participantes, mais aussi parce que depuis je suis toujours aussi passionnée par l'astrologie et ce qu'elle peut nous apprendre sur nous. Dans cet épisode, on parle du parcours - atypique - de Sophie, du doute qui l'anime, de comment sa pratique de l'astrologie a évolué depuis ses débuts. On parle aussi en vrac de Carl Jung, des projets de Sophie, des attentes des personnes qui la consultent, de don (ou pas). Cet épisode a été enregistré fin septembre, et Sophie a notamment pris le temps de répondre à la question qui touche au futur - attention ce ne sont pas des prédictions, mais ça reste tout de même fascinant - et aux énergies à venir au niveau du collectif pour les mois et années à venir. Merci Sophie pour cet échange passionnant. Montage épisode : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • BONUS - Clémence Madeleine-Perdrillat

    03:00
    Et voici l'épisode Bonus de Clémence Madeleine-Perdrillat, scénariste et showrunneuse, qui répond aux questions emblématiques de Genre de Fille.Relation à son ego, ce qui l'anime et ce qui la met en colère etc, c'est quelques minutes de rab et des surprises, où souvent mes invitées se dévoilent un peu plus. Bonne écoute !Montage : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • 85. Clémence Madeleine-Perdrillat, scénariste et showrunneuse

    30:51
    Aujourd'hui dans Genre de Fille je reçois Clémence Madeleine Perdrillat, scénariste et showrunneuse.Clémence a travaillé comme scénariste sur différents projets pour des séries comme Nox (2017), Nona et ses filles (2021) co créé avec Valérie Donzelli, elle a aussi été Showrunneuse pour la saison 2 de en thérapie (Arte). Elle a aussi réalisé plusieurs courts-métrages ainsi que La Vie de Château (2020). Récemment elle a créé Irrésistible, série qui vient de sortir sur Disney+, avec Camélia Jordana.Dans cet épisode on parle de :son parcours, son actualitédu féminisme qui infuse son travaille métier de scénariste en généralde comment réinventer la rom-comdes clins d'œil qu'elle a pu faire aux séries qui l'ont marquée à travers ses personnagesses conseils à celleux qui rêvent de ce métierOn parle aussi en vrac de son mémoire de fin d’études - qui portait sur les personnages féminins en échec chez Woody Allen - d'être responsable d'un département à la FEMIS alors qu'on a loupé le concours, de la première scène de Nona et ses filles qui m'a fait tellement plaisir (oui on veut plus de femmes de 70 ans qui sont au lit sans être malades).Mais aussi de la série Fleabag avec Phoebe Waller-Bridge (un hello spécial au hot priest, celles qui savent savent), on parle aussi de maternité et de culpabilité, de sa série préférée, celle dont la fin l'a le plus déçue, celle qu'elle aurait rêver écrire ou diriger, celle avec le plus belle histoire d'amour, celle avec son personnage féminin préférée, celle la plus surestimée (oui je sais, on peut en faire beaucoup comme ça et disons que je ne me suis pas privée).Merci Clémence et bonne écoute !P.S : si vous trouvez que ma voix est différente sur les 6 premières minutes, bingo vous avez l'oreille absolue. J'avais perdu un bout de ma piste - ne me demandez pas comment ni pourquoi probablement un fucking coup de mercure retrograde - et j'ai re enregistré l'intro et les questions. Pas de bol pour moi je suis un poil enrhumée + j'ai enregistré chez moi. Donc ça s'entend. Pardon et pas pardon, et bienvenue dans le monde du podcast bricolé. Merci surtout à Alice des Belles Frequences, best ingé son ever. Montage épisode : Alice de Les belles fréquences.Crédit photo : Jerôme BonnetVous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • BONUS - Judith Aquien

    05:46
    Et voici l'épisode Bonus de Judith Aquien, qui répond aux questions emblématiques de Genre de Fille.Quelques minutes de rab et de surprises…Bonne écoute !Montage : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • 84. Judith Aquien, briser le tabou des 3 premiers mois de grossesse et de la fausse couche

    46:03
    Pour ouvrir cette saison 6 de Genre de Fille je reçois Judith Aquien.Judith a écrit «Trois mois sous silence - Le tabou de la condition des femmes en début de grossesse » publié chez Payot, préfacé par la philosophe féministe Camille Froideveaux-Metterie. Elle a aussi rédigé une charte d’engagement tendant à faciliter la parentalité en entreprise, elle est la co-fondatrice du Parental Challenge et de la pétition « Fausse couche, vrai vécu ». Bénévole engagée auprès des camps de réfugiés à Paris, elle a aussi créé Thot, une école de français gratuite et diplômante, qui permet aux demandeurs d’asile et aux réfugiés de construire leur avenir en France.Dans cet épisode on parle de :la minimisation des maux de la grossesse, spécialement pendant ces 3 mois. On les minime par leur vocabulaire mais aussi par leur non-traitement : “les petits maux de la grossesse”Du désintérêt total de la médecine française pour ces “petits maux de grossesse”, de cette non prise en compte qui a forcément des conséquences en entreprisesDe la manière dont les femmes sont infantilisées pendant cette période, les forums où on parle de “bébés”, de “gygy”Des injonctions qui commencent dès le day one de la grossesseDu mythe de cassandrede la gestion (ou non) de la douleur chez les femmesde La recherche avec les exemples du viagra et de l'endométriosede la nécessité absolue de continuer à s’informer et à partager nos expériences de mères. Merci Judith et bonne écoute !Montage épisode : Alice de Les belles fréquences.Credit photo : Alexandre IsardVous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏