Partager

cover art for # 41- Chiara Kirschner, la marche et le voyage pour se réinventer

Genre de Fille

# 41- Chiara Kirschner, la marche et le voyage pour se réinventer

Saison 2, Ep. 41

🎙️ Aujourd’hui au micro de Genre de Fille je reçois Chiara Kirschner, créatrice de l'Art de l'Itinérance© une méthode créative de transition pro pour la reconversion professionnelle, et elle est aussi mentoring créatif pour la reconversion professionnelle. Elle était enfin jusqu'à récemment la responsable de Lean in Network des Savoie, l'association qui vise à l'empowerment, à la promotion et à l'avancement des carrières des femmes et qui plus est, fondée par Insaff El Hassini avec qui on a eu le plaisir de discuter dans un épisode précèdent de Genre de Fille (épisode disponible ici).


💡 Chiara s'est installée à Paris en 1997 afin de poursuivre son doctorat en sciences sociales et elle se destinait à devenir chercheuse. Elle s'orientera d'abord finalement vers le marketing (les raisons sont à découvrir dans l'épisode ;), et ce n'est que des années plus tard, en plein déménagement de la région parisienne vers la Haute-Savoie que Chiara veut alors reprendre ses études et fonde l'Art de l'Itinérance©, une méthode directement issue de son travail de thèse qu'elle applique alors afin d'accompagner les individus vers une transition professionnelle.


⚡ En 2018, Chiara découvre Option B: Surmonter l'adversité, être résilient, retrouver l'aptitude au bonheur, un livre sur le deuil et le dépassement de soi de Sheryl Sandberg qui n'est autre que l'une des fondatrices de Lean in. Tout va s'accélérer, Chiara crée son propre cercle, rapidement rejoint par de nouveaux membres et dans la même période, devient la responsable de Lean in Network des Savoie.


💬 Dans cet épisode, on a aussi parlé en vrac du développement du leadership chez les femmes dans leur milieu pro, du film de Mai Hua Make me a Man et qui parle des cercles de parole pour hommes et aussi de la déconstruction des stéréotypes hommes/femmes qui sont véhiculées dans notre société.


👉 Merci Chiara pour cet échange !


Cet épisode a été rendu possible grâce à Baratin etc.

Baratin etc, c’est l’agence de création éditorial qui accompagne les entreprises engagées, s’adressant aux femmes et ayant à cœur de leur donner de la voix. 


Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées.     


🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬▬▬


1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer

2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  

More episodes

View all episodes

  • ARCHIVE - Sophie Delannoy, femme transgenre engagée pour les personnes LGBTQIA+

    40:06
    ”Depuis septembre 2018, je me réveille tous les matins en étant Sophie et ça vaut des milliards de dollars.” 🎙 Aujourd’hui au micro de Genre de Fille, je reçois Sophie Delannoy, femme transgenre de 53 ans.Sophie a passé plus de 20 ans à divers postes de direction, dans un groupe de la grande distribution, elle a aussi été magistrate au sein des tribunaux de commerce de Tours puis Lyon.Sophie est une femme engagée : Lors de sa transition en septembre 2018, elle a rejoint Le Refuge en tant que Directrice, une fondation qui vise à prévenir l’isolement et le suicide des jeunes LGBT.Elle a aussi co-fondé l'association Trans Santé qui a pour but d'améliorer l'accueil des personnes transgenres par les professionnels de santé.Parce qu'elle a été très bien accompagnée et entourée pendant sa transition, Sophie veut donner autant qu'elle a reçu.Durant cet échange, on parle d'identité de genre, d'expression de genre, de non binarité, des mythes et fake news sur les personnes transgenre.Sophie raconte avec beaucoup de franchise comment elle a annoncé sa transition à ses 3 enfants. Comment ils l'ont vécu. "Pour eux, ça a été terrifiant. Je me suis dit, je suis en train de flinguer leur avenir". Aujourd’hui, Sophie est grand-mère d’une petite fille.Dans cet épisode, on parle aussi de :• La question de la visibilité des personnes LGBT au travail, de pédagogie.• L'association L'autre Cercle, et ses chartes d'engagement LGBT aux entreprises (spoiler : il y a encore du boulot, en témoigne l'anecdote de Sophie sur une banque et la réaction de certains clients suite à la signature de la charte)• De la notion d'allié-e• La question des personnes transgenre dans le sport• Les projets sportifs et entrepreneuriaux de Sophie, avec la Mini-transat en vue de 2025.Cet épisode, c'est une ode à la chance d'être soi. La puissance d'être qui on est. D'être heureux de qui on est. Ecouter Sophie m'a euphorisée. J'étais très émue à la fin de notre échange.Merci Sophie pour cette énergie et cette joie d'être à ta place, d'être toi. Je vous préviens, c'est contagieux.🎧 Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏
  • ARCHIVE - Bonus de Claire Touzard, autrice de "Sans alcool" et "Féminin"

    05:53
    ARCHIVE C'est l'épisode Bonus de mon invitée Claire Touzard, qui répond aux questions emblématiques de Genre de Fille.Quelques minutes de rab' avec les questions les plus personnelles, et surtout une dose dose de sororité.Merci Claire.Bonne écoute !Ecriture, réalisation et rédaction : Anne-Laure BaratinMontage : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏
  • ARCHIVE - Claire Touzard, autrice de "Sans alcool" et "Féminin"

    41:34
    ARCHIVE - cet épisode a été initialement diffusé en juin 2023. Mon invitée du jour dans Genre de Fille est Claire Touzard. Claire a été journaliste et notamment réalisatrice d'émissions télé sur la mode, la culture ou la musique sur Canal+ ou France Télévision, elle a aussi été rédactrice en chef du magazine Grazia homme jusqu'en 2019. Et Claire écrit très très bien. Elle est autrice de 2 livres que j’ai adoré : Dans Sans alcool. Le jour où j'ai arrêté de boire, elle fait fait le récit de son addiction et de son combat pour s’en libérer. Puis dans Féminin, c’est une plongée dans l’univers d’un journal féminin, avec l’histoire de Frankie, une journaliste pleine d’ambition et d’idéaux. C’est un livre qui parle de #MeToo et questionne la place du féminisme au sein des grandes rédactions. En filigrane, c’est aussi de domination masculine, de capitalisme et d’emprise dont Claire parle. Dans cet échange on parle de l'amour avec ou sans alcool, de la question du consentement, de la place de l'alcool dans les violences sexuelles. On évoque aussi la masculinité toxique et le rôle important qu'y joue l’alcool (coucou le cul sec récent de bière du président, t’es trop fort mec)On parle aussi des médias féminins traditionnels, du pouvoir de l’industrie de la mode et des annonceurs, de l’image de la femme et de consommation. Quand on lit Féminin, on se dit que c’est effectivement un peu schizo d’avoir de grands sujets sur l'émancipation féminine tout en ayant des suppléments sur les crèmes et alors même qu’il y a des comportements toxiques et sexistes au sein des rédactions. Tellement schizo, que Claire a vécu une promo très spéciale (ou pas) de son roman, et que les mots "black-listé" et "omerta" ne sont pas trop loin de la réalité qu'elle a subi.On parle du pouvoir croissant des grandes marques sur le contenu des médias et la liberté d'expression des journalistes, de la difficulté de préserver ses valeurs dans un système où l'argent est nécessaire pour vivre (hello l’univers du podcast), et aussi du plafond de verre dans les médias.Et de manière plus philosophique, mais tout aussi passionnante, Claire aborde le sujet de la consommation qu’elle traite en fait dans ses 2 livres : une consommation liée au capitalisme, à l’addiction et qui se relie aussi à la sobriété. J'ai adoré cette rencontre avec Claire et je vous encourage à lire ses deux livres, extrêmement bien écrits et passionnants. Claire sait faire exploser les tabous, même à ses dépens.Merci Claire.Montage : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • BONUS - table ronde les femmes et l'argent

    13:54
    Et voici l'épisode Bonus de la table ronde de la semaine dernière, sur le thème des femmes et de l'argent, avec mes trois invitées, Insaff El Hassini, Héloise Bolle et Estelle By, qui répondent aux questions emblématiques de Genre de Fille.Relation à leur ego, ce qui les animent et ce qui les met en colère etc., c'est quelques minutes de rab et des surprises, où souvent mes invitées se dévoilent un peu plus.Bonne écoute !Montage : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • 90. Table ronde les femmes et l'argent : Héloïse Bolle, Insaff El Hassini et Estelle By

    01:11:31
    Les femmes et l’argent, comment on prend son part du gâteau (et on se ressert) avec Héloïse Bolle, Insaff El Hassini et Estelle By.Aujourd’hui pour fêter ce 90 eme épisode de Genre de Fille, je reçois plusieurs invitées et c'est la première fois : une table ronde sur le thème de l'argent, avec des Queen du sujet (en plus d'être sympa, je parle des invitées pas du sujet). L'autre particularité de cet épisode, c'est que ces 3 femmes ont déjà été mes invitées en solo chacune dans un épisode de Genre de Fille (voilà pourquoi je dis qu'elles sont sympas, et voilà pourquoi je les réinvite).La dernière particularité qui concerne cet épisode, c'est que Insaff et Héloïse ont écrit un livre ensemble et que Estelle est citée comme experte dedans : ce livre c'est "Aux thunes citoyennes - Au travail et à la maison, prenez le pouvoir sur votre argent" aux éditions Alisio. Dans cet épisode, on parle beaucoup de ce livre et plus largement des expériences de mes invitées. Vu leurs parcours et leurs convictions, c'est peu dire qu'elles ont des justement des trucs passionnants à nous raconter :INSAFF EL HASSINI est juriste financier et experte en négociation de rémunération. Elle est aussi la créatrice du podcast Ma Juste Valeur®, une référence sur la négociation et l’argent des femmes au travail (plus de 1 million d’écoutes). Elle dirige également Ma Juste Valeur®, une entreprise de coaching créée dans le prolongement du podcast. Elle y accompagne des femmes déterminées à obtenir une rémunération et une carrière à leur juste valeur HÉLOÏSE BOLLE, ancienne journaliste économique, dirige Oseille & Compagnie®, une société de conseil financier indépendant, et rédige chaque mois la newsletter Prends l’oseille®. Elle propose aussi des ateliers pour mieux comprendre comment se construisent nos finances (budget, crédit, marchés, fiscalité, argent à deux...). Elle est l’autrice de Les bons comptes font les bons amants (Le cherche midi, 2019), et de Démarrez en Bourse (coécrit avec Marc Michaux, Le Particulier, 2021).ESTELLE BY  est avocate en droit des affaires, inscrite au barreau de Paris et créatrice du podcast juridique Law(h)er. Son podcast, passionnant et instructif, évoque notamment la fameuse problématique du statut d’auto entrepreneure (que les femmes ont tendance à choisir). À travers son podcast et son activité, Estelle a pour ambition de rendre accessible et de vulgariser le droit auprès des femmes entrepreneures, tout en les accompagnant dans les grandes étapes de leur projet.Dans cet épisode on parle de droits économiques des femmes, d'écrire un livre, d'injustices, d'engagement, de l'importance du concret et du pratique pour faire bouger les lignes.Mes invitées y délivrent leurs meilleurs conseils, des tips pour se faire augmenter et arrêter de se faire prendre pour un dindon,Chacune, à travers leur sphère spécifique - l’avocature pour Estelle, le conseil pour Insaff et l’accompagnement financier pour Héloïse - partage son expertise mais aussi son vécu.Merci à toutes les trois !Merci à mon hébergeur Acast de me prêter son studio pour cet enregistrement.Montage épisode : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • BONUS - Philippine Delaire, humoriste et comédienne

    06:34
    Et voici l'épisode Bonus de Philippine Delaire, humoriste et comédienne, qui répond aux questions emblématiques de Genre de Fille.Relation à son ego, ce qui l'anime et ce qui la met en colère etc., c'est quelques minutes de rab et des surprises, où souvent mes invitées se dévoilent un peu plus.Bonne écoute !Montage : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • 89. Philippine Delaire, humoriste et comédienne

    47:38
    Aujourd’hui je reçois dans Genre de Fille Philippine Delaire, humoriste et comédienne. À cinq ans, Philippine voulait devenir « actrice américaine ». Très jeune elle a commencé à faire des montages de vidéos pour ses proches. Après une licence de psychologie, elle décide de « monter » à Paris pour intégrer le cours Florent.En parallèle de ses études, elle crée un compte Instagram sur lequel elle publie chaque semaine une vidéo comique. Elle s’y met en scène en incarnant des personnages dans de courtes vidéos (très) drôles, filmées par son mari Morgan Autexier. Le confinement passe par là et son compte explose. Elle fait notamment ses premiers pas au cinéma dans le film "Larguées" d’Eloïse Lang aux cotés de Camille Cottin et Camille Chamoux.Aujourd’hui, après "Télédrama" elle joue son deuxième one-woman-show, "Fille à papa". Dans cet épisode drôle et joyeux, on parle de : rencontres et déclicla puissance d'instagramle meilleur conseil qu'on lui ait donnéles débuts quand on est comédiennede chroniques sur europe 1 et d'émission avec Camille Combalde mamans compet' et de poker facede rester joyeuse et de profiter des choses que la vie nous offre. Merci Philippine pour cet échange et cette rencontre que j'ai énormément apprécié. Merci à mon hébergeur Acast de me prêter son studio pour cet enregistrement.Montage épisode : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • BONUS - Chloé Hermary, fondatrice de la 1ère école de code inclu­sive et fémi­niste

    06:10
    Et voici l'épisode Bonus de Chloé Hermary, la fondatrice de l'école Ada Tech School - première école d'informatique inclusive et féministe - qui répond aux questions emblématiques de Genre de Fille.Relation à son ego, ce qui l'anime et ce qui la met en colère etc., c'est quelques minutes de rab et des surprises, où souvent mes invitées se dévoilent un peu plus.Bonne écoute !Montage : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏  
  • 88. Chloé Hermary, fondatrice de la 1ère école de code inclu­sive et fémi­niste

    27:26
    Aujourd’hui au micro de Genre de Fille je reçois Chloé Hermary, fondatrice de l'école Ada Tech School.Chloé, engagée pour plus de femmes dans la tech, plus d'inclusivité, a créé cette école de code qui s'adresse plus spécialement aux femmes.Seulement 12% des postes de développeur·ses sont occupés par des femmes. Et 50% d'entre elles partent dans les 10 premières années de leur carrière. Comment un secteur qui veut changer le monde et ses usages peut-il se montrer aussi peu représentatif de la société et pourquoi peine-t-il à retenir la diversité dont il sait avoir besoin ? Chloé est engagée avec Ada, pour construire une nouvelle norme d'entreprise Tech, plus inclusive et plus responsable.Ada Tech School se présente comme la « 1ère école d’in­for­ma­tique inclu­sive et fémi­niste » dans le but de deve­nir déve­lop­peur logi­ciel en 21 mois autour d’une méthode tour­née autour de l’ap­pren­tis­sage, en s’adres­sant plus parti­cu­liè­re­ment aux femmes (70% des appre­nants).Dans cet épisode, Chloé raconteson parcourssa passion pour la pédagogiel’école, Ada créé en 2019les levées de fondsl'ouverture dans plusieurs villesle défi de l'IApourquoi il n’y a toujours pas plus de femmes dans la techcomment améliorer la paritéMerci Chloé pour cet échange.Merci à mon hébergeur Acast de me prêter son studio pour cet enregistrementMontage épisode : Alice de Les belles fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏