Franzine

12/3/2021

ép.40: Réaliser son potentiel, porter ses rêves: Estelle Valensuela, chanteuse franco-suisse

#chanteuse #zurich #expatriationBonjour et bienvenue sur l'épisode 40 de votre podcast local de Suisse alémanique: Franzine!Dans cet épisode, je vous présente Estelle Valensuela. Estelle est chanteuse professionnelle, auteur-interprète indépendante, en plus d'autres casquettes et activités. Pour ce 40ème épisode, on vous a concocté une version Youtube illustrée de vidéos d’Estelle.Dois-je résumer les particularités d'Estelle?Je garderai ces trois mouvements:-son amour pour la langue allemande depuis très jeune,Estelle est bilingue!-se donner les moyens d'accomplir ses rêves, définir ses ambitions,-quand on fait quelque chose, on le fait bien et on va jusqu'au bout.Estelle est une chanteuse à voix (d'ailleurs vous pouvez retrouver ses autres chansons sur Youtube), elle a écrit beaucoup de ces textes, et on évoque aussi les multiples facettes de ce métier, de la création intime à la production et la diffusion.Porter ce projet est très courageux, et Estelle sait s'entourer et insiste sur l'importance de s'investir dans son projet. Elle parle de son style et ses inspirations, de la pop lyrique. Pour son prochain album à paraître en 2022 elle a choisi des partenariats qui l'amènent vers des teintes plus électro, avec des paroliers et musiciens reconnus.Depuis 17 ans à Zurich, Estelle est passionnée par les langues, et elle a participé à des scènes et festivals en Suisse, comme le fameux "Chante Ou Bien", qui l'ont beaucoup encouragée à se tenir à son rêve. En mai 2018 elle sort son premier album Droit devant.Si vous vous demandez comment développer votre voix ou votre voie, cet épisode est pour vous!Voilà sa page youtube:https://www.youtube.com/channel/UCww1q_UvcjTXIBWSFpLGLxAet son site:www.estellevalensuela.comIG @estelle_valensuelaFB @EstelleValensueOfficialJ'ai été ravie d'avoir Estelle dans le podcast, une franco-suisse peu banale et à qui je souhaite beaucoup de succès, soutenez sa musique si elle vous plaît!A bientôt, sur Franzine,www.fran-zine.comJenny Rachel
11/26/2021

ép.39 : Magali Magistrale et Forester Simao, ce couple d’entrepreneurs inspirant leaders en devenir

Franzine Podcast -ép.39: Magali Magistrale et Forester Simao, ce couple d’entrepreneurs inspirant leaders en devenirAmis de la Suisse, de la francophonie, de Zurich et région: ravie de vous retrouver!Je suis Jenny Rachel et je vais à la découverte des talents de la région.Cette semaine il s’agit d’un couple, jeune, de Suisses romands, qui partagent leur histoire, leur rencontre, et leur liberté, qui s’exprime dans leurs activités.Une discussion très riche autour de l’entreprenariat, comment envisager son business, ils sont très posés, mûrs et sensibles et proposent plusieurs types d’accompagnement coaching:Activité commune - Manifestation x2 - coaching pour entrepreneurs conscientshttps://www.instagram.com/manifestationx2/https://programme-empirex2.mailerpage.com/Activité de Magali - EMAANA- coaching pour femmes entrepreneureshttps://www.emaana.com/https://www.instagram.com/emaana.com_/Activité de Forester- LUMENA - coaching pour leadershttps://www.instagram.com/forester.simao/https://www.instagram.com/lumena.co/Découvrez aussi leur projet Sider Bottle en photo sur le Youtube, ou sur leur IG.Activité commune - SIDER Bottle :https://sider-bottle.com/https://www.instagram.com/siderbottle/Des personnalités à suivre, car toujours en mouvement et questionnement, s’inspirant de littérature business ou de leurs analyses à l’épreuve des gens qu’ils accompagnent au développement de leur projet.Une discussion très inspirante pour moi aussi, et qui m’a donné le courage de parler du grand sujet en toute fin: la monétisation du Podcast! Un thème à creuser en 2022, en attendant trouvez le paypal sur mon site www.fran-zine.com
11/11/2021

ép. 37: La Société Francaise de Bienfaisance, l'interlocuteur social des ressortissants français en Suisse, par Anne Dumondel et Xavier Mugnier

Bonjour, cette semaine, Franzine continue son panorama des associations francophones de la région par une ancienne institution et particularité franco-suisse: la Société française de Bienfaisance. J’ai le plaisir d’accueillir la présidente Anne Dumondel ainsi que le trésorier Xavier Mugnier.Au début de l’hiver et alors que les associations de solidarité et soutien aux démunis s’activent un peu partout, je tenais à transmettre l’information grâce au podcast, et à vous faire découvrir ce recours dans les cas de détresse financière et accidents de la vie.L’information s’adresse aussi aux personnes sensibles à la cause et désireuses d’aider, de contribuer financièrement ou par leur temps ou savoir-faire comme on le mentionne dans l’épisode.La SFB aide les ressortissants français de toute la Suisse, sur des critères précis et après avoir renseigné un dossier.Dans la première partie de l’interview vous apprendrez sûrement les conditions de la création de cette société de secours aux soldats de Napoléon mis en défaite et accueillis en Suisse alémanique, et par la même occasion de la première action de la Croix Rouge fraichement créée, lui donnant d’emblée une renommée mondiale, et l’installant dans plusieurs cantons. Xavier et Anne évoquent la générosité suisse ainsi que leur goût pour les caractéristiques françaises.Puis Anne et Xavier précisent leurs champs d’action, la vie et l’identité de leur association, les contacts avec les autres institutions comme le Consulat ou le LFZ notamment. «Bienveillance, écoute, respect, équité» comme mots d’ordre.Enfin, je les questionne sur leur arrivée en Suisse et leur histoire, en tant que professeur de SVT au LFZ pour Anne, banquier et longtemps investi dans Zurich Accueil pour Xavier.Une petite requête: faites connaître l’épisode à des personnes qui en auraient besoin, c’est à eux de faire la démarche encore faut-il en connaître l’existence… pas de réseaux sociaux mais un site web et une adresse mail pour retrouver les informations importantes:info@bienfaisance.chwww.bienfaisance.ch -CCP 80-13583.9Merci de votre solidarité et de cet esprit d’entraide qui se consolide autour du Podcast Franzine à chaque épisode. C’est touchant, mais aussi nécessaire, d’un certain réconfort.Bonne écoute, merci de vos partages et retours et retrouvez le reste sur www.fran-zine.commessage de la SFB; La Bienfaisance est une association sans but lucratif, composée de bénévoles, politiquement, confessionnellement et philosophiquement neutre qui œuvre sans relâche depuis 150 ans. Nous avons pour but de secourir les français défavorisés ou en situation de précarité et d’urgence, résidant dans la circonscription de Zürich. Notre cause a plus que jamais besoin de votre support, en tant que membres ou donateurs. Vos dons sont fiscalement déductibles.PS: merci de votre tolérance pour la prise de son.
10/22/2021

ép.36:Géraldine Marmier et Carine Manca Tanner : le chant choral franco-allemand de Zurich

Episode 36 les Chorales. Géraldine Marmier et Carine Manca Tanner: le chant choral franco-allemand de Zurich, pour petits et grands chanteurs, présentation de l’Association des Chorales Franco-Allemandes.Bonjour et bienvenue sur votre Podcast en français de votre région!Cette semaine on vous présente donc l’ACFAZ: une chorale fondée sur le bilinguisme et l’amitié entre les peuples français et allemand, sur le lien social, et ouverte aux adultes comme aux enfants.Pour en parler, j’ai invité sa fondatrice et cheffe de chœur: Géraldine Marmier, et la Présidente de l’Association Carine Manca-Tanner.On passe de l’histoire de la création de l’idée à l’association, du rôle décisif de M. l’Ambassadeur Bernard Lallemand dans la constitution du projet, du paysage associatif à la création de la première chorale il y a 10 ans.Les chorales ont lieu les mercredis, Studio Brunau ou à Stadelhoffen, et Carine témoigne des bénéfices pour les enfantset de la diversité de l’offre qui leur est proposée, de sa passion d’être choriste elle-même.Géraldine a une grande expérience en tant que cheffe de chœur: notre corps c’est notre instrument dit-elle, elle avait gagné des prix en France et de la reconnaissance, elle s’est aussi formée à la technique Alexander, grâce à un professeur du Conservatoire de Strasbourg.Cette Alsacienne, bilingue, a pu continuer de vivre et faire évoluer sa passion à Zurich et y a recréé sa famille musicale. Elle s’occupe en plus du Studio Brunau https://www.studiobrunau.ch/ que je vous invite à regarder.Quant à Carine? Choriste, présidente d’association certes, vivant à Holten, mais d’abord scientifique chercheuse à l’ETH, elle a fondé à la naissance de sa fille «Princesse» le concept de Titoudou: des jouets intelligents faits mains pour enfants www.titoudou.com encore une entrepreneuse locale à soutenir et suivre sur les réseaux!C’est bien la même idée de partage, d’amitié entre les peuples, de développement des deux langues sur un pied égalitaire qui a réuni Carine, Géraldine, et tous les membres de l’association.Bonne écoute, qui se finit avec un extrait d’une de leur représentation, et à bientôtJenny Rachelwww.fran-zine.compour contacter l’ACFAZ:Association desChoralesFranco-Allemandes de ZurichVerein der Deutsch-Französischen Chöre Zürichcontact.acfaz@gmail.comwww.acfaz.chhttps://www.youtube.com/watch?v=orsh_Q0k_cUrésumé: historique, idée de départ (5’00), «fenêtre française de la semaine» (7’00), programme éclectique (9’00), apprendre à écouter les autres (10’45), les bienfaits du bilinguisme pour les enfants (13’30), sur la question des langues (16’30), la politique Suisse sur la langue française à l’école (20’00), sur les langues régionales comme racines, culture (21’30), l’adaptation en période COVID (23’00), la spécificité de l’ACFAZ (30’00), l’amitié franco-allemande à répéter (33’00), sur la posture du chant de la tête aux pieds (34’00), les histoires et parcours particuliers de Géraldine, puis de Carine. Extrait pour clore l’épisode.
10/15/2021

ép.35: Benjamin Delahaye, l’humoriste qui veut faire rire les Suisse-allemands

Vous voulez rire un peu?Saviez-vous que parmi tous les français vivant en Suisse alémanique, il en est un qui fait rire nos voisins sur les thèmes même qui nous intéressent dans le Podcast: les langues, les différences culturelles, l’expatriation. Je vous présente cette semaine Benjamin Delahaye.Derrière tous ces rires, de grands questionnements de carrière que Benjamin nous partage dans cet épisode.Benjamin est arrivé il y a 11 ans pour le travail chez EF Education dans la région. Après quelques années, Ben s’attache à la région, et ne pense plus à repartir: direction processurs de naturalisation.Il avait déjà fait des scènes à Paris à 20 ans, et y a pris goût, malgré ce qu’il analyse comme une considération accrue aux réactions.Et pendant cette grande crise COVID, Benjamin saute le pas, quitte son travail bien installé, pour se lancer dans l’humour.C’est donc tout frais et Benjamin tourne avec son spectacle «Ein Französe in der Schweiz». Il décrit un peu les salles et la scène de l’humour de la région, comme il a fait de sa particularité une force.On a même droit à des extraits du spectacle!Autant vous dire que j’ai eu beaucoup de plaisir à mener cette interview, étant bon public, et en live le rire de Benjamin ne vous laisse pas d’autre choix que de rire de concert.Sur le site de Benjamin découvrez aussi qu’il fait du coaching en présence sur scène:www.bendelahaye.comhttps://youtu.be/nhxs-uj-plEBonne écoute, bonne rigolade j’espère!Auf Deutsch:Mit Benjamin Delahaye werden Sie feststellen, dass alle Stereotypen, die Sie über Franzosen kennen, nicht nur wahr sind, sondern auch schlimmer als Sie dachten. Benjamin ist eine typische Expat-Geschichte: für einen Job nach Zürich gezogen, für das Fondue geblieben.Benjamins Comedy wird Sie durch all die Dinge führen, die Benjamin durch seinen Umzug nach Zürich gefunden hat: eine Frau und Kinder, einen seltsamen Dialekt, eine Midlife-Crisis, vielleicht einen roten Pass und vor allem etwas, was wir für einen Franzosen für unmöglich hielten: Glück.
10/8/2021

ép.34: Anna S. Lambin, aka Anna.Fit, coach sportive au parcours international -Russie France Canada Suisse-, amoureuse du français et de Zurich, et spécialiste en Marketing chez de grands groupes Suisses

Qui est Anna S. Lambin?Avis aux auditeurs: Anna a une histoire très singulière, des activités multiples, en toute simplicité, accrochez-vous, ça décoiffe!Bonjour et bienvenue sur le podcast des francophones de Suisse alémanique.Pour la communauté frenchy de la région, les groupes FB sont très utiles et remplissent un vrai rôle informatif et social. Anna étant modératrice du groupe Les mamans de Zurich, j’ai pu établir un premier contact avec elle par ce biais. Au fur et à mesure de nos discussions j’ai compris: Anna S. Lambin a plusieurs casquettes, plusieurs vies en une.D’abord son histoire, arrivant de Russie vers la Haute-Savoie et Genève pour suivre son papa au CERN, puis le suivant au Canada. Elève brillante elle apprend le français rapidement, tout en continuant l’école Russe en même temps, elle développe de profondes amitiés.Une fois au Canada, elle revient en Suisse où elle aura ses Masters, plusieurs domaines s’offrent à elle: finance, marketing, elle choisira Marketing.Désormais accompagnée de celui qui deviendra son mari, elle sait qu’elle veut élire domicile en Suisse.Elle se retrouve à Zurich pour le suivre, apprend l’allemand à vitesse grand V (elle a eu son C2 le graal) et concilie sa carrière dans de grands groupes (Mont Blanc, Sunrise, Migros), sa vie de famille, et sa passion grandissante pour le sport.Anna continue de se former: elle devient coach sportive, entraîneuse, d’abord dans des salles, puis elle monte ses propres groupes (Streetfit outdoor bootcamp) jusqu’à aujourd’hui vous présenter son projet annafit.ch . Anna travaille aussi pour Migros online shop et elle nous parle un peu de l’organisation de ce groupe, ce qui est passionnant.On parle de construction de soi, de son rapport aux langues, de ses différents coups de cœur, de son amour de Zurich aussi… Ce que j’en retiens, c’est son mental! Cette force douce.Retrouvez le projet sportif et international d’Anna sur:Site:www.annafit.chInstagram:https://www.instagram.com/annafit.ch/Facebook:https://www.facebook.com/annafitzurich/Il s’agit de groupes d’entraînement en plein air, ou spécifiques pour le post-partum et entraîner les jeunes mamans… Une sacrée coach!Bonne écoute, et je vous invite à partager cet épisode autour de vous.À bientôtJenny Rachel
10/1/2021

ép.33: à la découverte du réseau Genuine qui s'installe à Zurich, et de son ambassadrice Jessica Stabile

#network #suisse #zurichBienvenue sur Franzine, le podcast francophone de Suisse alémanique.On s’intéresse aussi bien aux associations locales, qu’aux parcours privés, à la valeur de la langue, à l’échange d’informations, mais surtout aux entrepreneurs en français de la région, car on est heureux de leur donner de la visibilité.Dès que j’ai entendu parler de l’installation de Genuine Women à Zurich, je me suis d’abord dit: «ça y est, on est assez de (femmes) francophones ici, intéressés par des échanges en français et le développement personnel, pour qu’ils se déploient aussi en Suisse alémanique.»Je vous invite à écouter Jessica Stabile, Suisse romande, traductrice, copywriter, entrepreneuse du Bierlab à Zurich, et désormais ambassadrice pour Genuine Women Zurich.Jessica présente le réseau féminin et ce qu’il peut apporter, en termes de contenus, de rencontres, de groupe et de soutien, mais aussi son histoire et son déploiement depuis 2017, son aspect frontalier, engagé. Emilie Hawlena a créé Genuine à Genève et le développe désormais dans tous les cantons, avec Rosalia Inacio et ses accolytes.Une soirée de découverte est organisée à Zurich le 5 Octobre au Kosmos. Toutes les infos sont sur le site et leurs réseaux:contact@genuinewomen.cohttps://www.genuinewomen.cohttps://www.linkedin.com/company/genuine-womenhttps://www.facebook.com/genuinewomen.co/https://www.instagram.com/genuine_women/Quant à Jessica, vous entendrez son parcours, un pied dans les mots et l’autre dans la gestion du Bar à Bière, qui brasse ses bières sur place, Grüngasse 7. Encore une histoire de création, de projets successifs et d’une personne qui sort du cadre strict de la carrière linéaire, pour suivre son cœur. Jessica aurait souhaité ajouter quelque chose: «ensemble, on est plus forts».Bonne écoute, et on attend vos retours!Retrouvez les épisodes et projets du Podcast sur www.fran-zine.comÀ bientôt
9/24/2021

ép.32: Elodie Déniel-Girodon, de "Choux etc" à Zurich, et sa reconversion à la gastronomie

Bonjour chers auditeurs, auditrices,Le premier stigmate de la culture, c’est la gastronomie, l’empreinte d’une expérience gustative liée à une région, à un bonheur de trouver des ingrédients tous en harmonie, en toute simplicité.Cette semaine une nouvelle rencontre est à votre disposition: la rencontre avec Elodie Déniel-Girodon, la fondatrice et pâtissière derrière Choux etc, une des petites entreprises qui nous permettent de retrouver un goût des pâtisseries de France de temps en temps.Elodie nous livre son parcours, qui est en fait une reconversion, le choix de faire ce qu’elle aime, et qui tourne autour de la convivialité.Je m’intéresse à comment Elodie a monté son entreprise, les autorisations pour la traitance dans le canton de Zurich, cela peut en aider d’autres.Elodie est une personne engagée dans le choix de ses ingrédients, mais aussi dans son rapport au sucre qu’elle essaie d’adapter comme vous pourrez l’entendre…On échange des idées sur l’art de vivre, l’identité, sur la liberté informatique aussi, Elodie aide à mixer un podcast qui en parle (en voici le lien pour les curieux: https://www.april.org/libre-a-vous) , et comme autre passion: les jeux de société pour adultes (voilà le lien vers le Jeu du 11 cité: https://www.carlit.ch/fr/jeux/jeu-du-onze).Décidément les parcours de reconversion touchent beaucoup de monde en expatriation, on s’adapte, ou on trouve une version plus authentique de nous-même peut-être?Elodie évoque enfin son rêve ou projet, liant la gastronomie à son goût des jeux pour adultes…Rendez-vous sur son site pour goûter à un de ses desserts https://choux-etc.ch/ou sur ses réseaux sociaux, mail: hello@choux-etc.ch.Bonne écoute et merci de votre soutien à ces entrepreneurs francophones de la région.À bientôt