Franck Ferrand raconte...

Partager

Caluire : Jean Moulin a-t-il été trahi ?

A deux reprises, en 1947 et 1950, la responsabilité de René Hardy, alias Didot, dans l’arrestation, près de Lyon, de Jean Moulin et de ses compagnons, a été évoquée en justice. Et à deux reprises, il a été acquitté au bénéfice du doute. Faut-il en conclure qu’il n’y a plus aucun doute ?