Franck Ferrand raconte...

Partager

Anna de Noailles : muse de la Belle Epoque

Elle aura fasciné les chroniqueurs, les peintres, les écrivains de son temps. « Je n’admire aucun écrivain plus qu’elle », écrira même Marcel Proust. Qui fut, derrières ses masques, la poétesse Anna de Noailles ?