Franck Ferrand raconte...

Partager

Toulouse Lautrec : En revenant de l’expo

Derrière le génie du trait et de la mise en page, Toulouse-Lautrec recelait toutes les énergies vitales. Prisonnier d’un corps disgracié, il avait fait de son esprit très vif la clé de toutes les libertés.