Partager

cover art for Isabelle Harsch: «Avec l’énergie que j’avais, j’ai toujours été persuadée qu’on y arriverait.»

Feu sacré

Isabelle Harsch: «Avec l’énergie que j’avais, j’ai toujours été persuadée qu’on y arriverait.»

Saison 1, Ep. 3

A 22 ans, Isabelle Harsch rejoint l’entreprise familiale, qui traverse une mauvaise passe. En s’appuyant sur une équipe soudée, elle va donner un nouveau souffle à la société active dans le déménagement, le transport d’œuvres d’art et la gestion d’archives. Elle va surtout découvrir qu’un sacré esprit d’entreprise sommeillait en elle et ne demandait qu’à s’épanouir...

More episodes

View all episodes

  • 10. Ariane de Rothschild, patronne du groupe éponyme: “La passion de la finance ne vous quitte pas”

    32:40
    Déjà présidente du groupe Edmond de Rothschild, Ariane de Rothschild en a repris la direction en mars. C’est dans son enfance passée aux quatre coins du globe, qu’il faut aller chercher les racines de son tempérament d’entrepreneure. Une personnalité affirmée qui a dû faire face à un accueil glacial lorsqu’elle a rejoint le Conseil d’administration de la banque.
  • 9. Anne Mellano, codirectrice de Fairtiq: «Bestmile, ça a été les montagnes russes.»

    23:05
    Printemps 2021. Bestmile est l’une des start-up les plus en vue de l’Arc lémanique. Issue de l’EPFL, elle a été créée sept ans plus tôt par Anne Mellano et Raphaël Gindrat pour gérer les flottes de voitures autonomes. Mais celles-ci tardent à arriver et les entrepreneurs adaptent leur modèle, plutôt avec succès. Arrive alors la pandémie…
  • 8. Frédéric Guerne, de Digger: «On nous prend enfin au sérieux»

    26:08
    Echanger avec Frédéric Guerne, c’est dérouler le fil d’un parcours de vie extraordinaire. Parce qu’ils représentent la sophistication technologique ultime, les armes et les explosifs le fascinent depuis sa plus tendre enfance. De cette passion va naître la fondation de déminage Digger, pensée sur le brasier de l’ex-Yougoslavie. Il est alors loin de se douter que ces engins porteurs de mort et de désolation vont joncher 25 ans plus tard les sols ukrainiens.
  • 7. Jean-Claude Biver: «On ne peut pas mettre sa passion à la retraite!»

    27:59
    C’est dans une émission de radio, il y a un an, que Jean-Claude Biver prend tout le monde de court en annonçant qu’il va lancer une nouvelle marque de montre avec son fils. A 73 ans, l’homme ne le cache pas: sans les tocantes, il s’emm…Celui qui ne serait peut-être pas entrepreneur si l’horlogerie n’existait pas nous emmène dans la vallée de Joux, à la source de sa passion. Là où tout a commencé il y a un demi-siècle.
  • 6. Etienne Jornod: «A 17 ans, j’ai eu le déclic et je me suis révolté.»

    24:28
    Pour prendre la mesure du fabuleux parcours d’Etienne Jornod, il faut l’empoigner à l’envers. Rappeler qu’il a écrit l’une des plus belles pages économiques suisses de ces trente dernières années. Signaler que son esprit visionnaire et son amour de l’action l’ont conduit à la présidence de la très prestigieuse «NZZ».Pourtant, bien peu auraient misé sur une telle carrière, lorsqu’enfant, Etienne Jornod alignait les mauvais résultats scolaires. Atteint d’une dyslexie qui, à l’époque, n'était pas diagnostiquée comme telle, il a su transformer son handicap en une force redoutable
  • 5. Marie Robert: «Je n’ai pas besoin qu’on m’appelle cheffe toutes les deux minutes!»

    21:36
    Marie Robert n’a que 21 ans quand elle sollicite un prêt d'une banque pour ouvrir son propre restaurant dans le Chablais vaudois. A la question: «Avez vous un plan de développement?» elle répond: «Pourquoi devrais-je en avoir un puisque je sais cuisiner?» Le banquier se laisse convaincre. Il ne le regrettera pas.Vous avez dit entrepreneuse? Le podcast «Feu sacré» vous invite au resto, chez Marie Robert, cuisinière de l’année en 2019.
  • 4. Madiha Derouazi: “Je n’ai pas toujours rêvé d’être entrepreneure, mais j’ai toujours voulu changer le monde”

    26:01
    Fondée par la scientifique genevoise, la société Amal Therapeutics va rapidement séduire les investisseurs. Elle est rachetée en 2019 par un groupe pharmaceutique allemand. Mais la plus belle des consécrations, c’est en juin dernier que Madiha Derouazi l’a vécue en recevant le prix de l’inventeur européen 2022.
  • 2. André Borschberg: «Il faut se concentrer sur l'opportunité, pas le problème»

    26:01
    Copilote de Solar Impulse, André Borschberg a bouclé en 2016 aux côtés de Bertrand Piccard le premier tour du monde en avion solaire. Solar Impulse a été une expédition aéronautique, mais aussi une entreprise. Et parfois, nous raconte André Borschberg, il a fallu prendre des décisions difficiles. Par exemple, rester en l’air pour traverser l’Océan Pacifique malgré les ordres de retour lancés par les équipes au sol qui menacent de démissionner. Bienvenue dans le deuxième épisode de «Feu sacré».