Echos de Sciences Grenoble

Partager

Echos de Sciences Grenoble

Saison 1, Ép. 2

Dans ce deuxième épisode, on aborde l'Ecologie du numérique, avec Françoise Berthoud, ingénieure de recherche au CNRS dans l'unité de service GRICAD et fondatrice du Groupement de Service EcoInfo, pour une informatique plus responsable.

La création sonore pousse les portes de la Biennale Arts-Sciences, portée par l'Hexagone de Meylan. Dans les Audacieuses, nous irons à la rencontre d'Ada Lovelace, la première informaticienne du ... XIXè siècle !

Dans l'éprouvette, nous essayerons de comprendre les inversions de températures, grâce à Steven Testelin, prévisionniste à Météo France.

Enfin, dans Ca va arriver près de chez vous, nous levons les yeux au ciel, avec l'OSUG.


Bonne écoute !


Remerciements, dans l'ordre d'apparition :

  • Marion Sabourdy, Pascal Moutet & l'équipe de la Casemate, pour leur confiance sans faille et leur aide concernant le ligne éditoriale
  • Yann Nguema & Gilles Le Blevennec pour l'interview sur l'installation Prisme. Merci à Yann pour l'accord de l'utilisation de la musique proposée dans ce cadre. Merci aussi à Cécile Gauthier et à l'équipe de l'Atelier Arts Sciences pour leur accompagnement.
  • Françoise Berthoud, pour l'interview sur EcoInfo
  • Joanna Touitou & Louis Hoos-Cauvin pour le prêt de leurs voix pour la chronique concernant Ada Lovelace. Merci à l'équipe de Campus Grenoble (90.8 FM) pour le prêt des studios.
  • Steven Testelin, prévisionniste à Météo France, pour ses explications sur les inversions de températures & à Marie-Pierre Planchon pour sa (toujours) sympathique contribution
  • Philippe Delorme, ingénieur de recherche à l'IPAG-OSUG, pour sa contribution à la chronique "Ca va arriver près de chez vous"

Plus d'épisodes

3/3/2023

Femmes de tête

Ép. 10
Du 13 au 19 mars, c’est la Semaine de cerveau, en France et dans 120 pays dans le monde. Dans ce nouvel épisode d’Echos de sciences Grenoble, nous nous intéressons à l’organe pilote de notre corps : le cerveau.Ainsi, Emilie Wadelle part pour la Casemate au contact de cinq femmes, cinq chercheuses grenobloises qui ont dédié leurs vies à mieux le comprendre :Mathilde Fort va nous raconter sa recherche sur la correspondance intersensorielle qui répond au doux nom d’effet bouba kiki, Adeline Lacroix va nous parler de l’autisme au fémininet dont le livre sortira en avril,Hélène Loevenbruck, de la petite voix qui s’exprime dans notre têteHomaira Nawabi du travail qu’elle effectue avec son équipe pour que les neurones retrouvent leurs chemins, et enfin, Marcela Perrone-Bertolotti, nous donnera un avant goût de la semaine du cerveau à Grenoble. Retrouvez tous les évènements organisés à Grenoble en cliquant ici : https://www.univ-grenoble-alpes.fr/actualites/agenda/agenda-recherche/semaine-du-cerveau-2023-a-grenoble-apprendre-ou-a-laisser--1188291.kjsp?RH=1573726031684Les ressources pour aller plus loin après cet épisode :**Mathilde et l’effet bouba kiki :Comment nous associons une forme à un son : découvrez l’effet bouba-kiki** Adeline Lacroix et autisme au féminin : Comment caractériser les femmes autistes à l’âge adulte ? https://hal.science/hal-02993446/document La jeune femme autiste : la reconnaître pour l’aider à prendre soin d’elle-même https://www.larevuedupraticien.fr/article/la-jeune-femme-autiste-la-reconnaitre-pour-laider-prendre-soin-delle-meme** Hélène Loevenbrubk et la petit voix dans la tête : Petite voix intérieure : qui me parle ? https://www.youtube.com/watch?v=3HlWV2vMzpQ** Homaira Nawabi et le Grenoble Institut de Neurosciences:Ces chercheurs qui font repousser les nerfs https://theconversation.com/ces-chercheurs-qui-font-repousser-les-nerfs-76893