Partager

cover art for Dans les oreilles de... Radio Nova

Dans les oreilles de...

Dans les oreilles de... Radio Nova

“À la base, je suis la lubie de quelqu’un et je suis devenu le rêve de beaucoup de personnes. “ 

: “ Je suis une porte voix suis je la voix des sans-voix ? Je suis curieuse, taquine, naturelle, amicale, voyageuse, émotive mais pas naïve. Très porté sur le groove, mais pas que ! “

“…. Je suis aussi une grande fêtarde, il faut le dire ! “


Qui de mieux que les voix de mes compagnons de route pour vous offrir notre toute dernière virée radiophonique. 

Pendant une heure, ce sont ces voix qui font la N.O.V.A qui partagent avec vous leurs souvenirs de musique et un bout de leur discothèque personnelle. 

Une passion pour la musique qu’ils ont la chance, comme moi, de vivre à temps plein grâce à cette radio au nom d’étoile.

 Ils sont la somme de ce qu’est NOVA, ils la font briller.  



More episodes

View all episodes

  • Dans les oreilles de... Sixto Rodriguez

    50:08
    Si l’histoire de Sixto Rodriguez, disparu il ya quelques jours à l'âge de 81 ans, était une fiction, on aurait du mal à y croire tellement elle est insensée. Incroyable, inimaginable, émouvante. A tel point qu’un film est sorti sur ce destin manqué, cette « autre vie ». « Searching for Sugarman », c’est cet effet papillon, ce moment où votre destin aurait pu être totalement différent. Rodriguez aurait pu être une rock star comme un Dylan, des Beatles ou des Stones. Il restera inconnu dans son propre pays, starifié et adulé dans un autre – sans jamais l’avoir su. Il pasait dans les locaux de Nova en 2012 nous parler des musiques qui l’ont bercé. Nous vous proposons de réécouter cette rencontre. Sixto Rodriguez, faciès émaillé de chicano – presque une tronche d’apache, cheveux tellement noirs qu’ils en brillent, démarche élégante et sourire énigmatique, est et a toujours été un protest singer. Dans ce Detroit des années 70, la tête sous les problèmes économiques, Rodriguez sortira deux albums, Cold Fact et Coming From Reality. Deux chefs d’œuvre, deux recueils de poésies, deux albums déjà cultes avant même leur sortie, à en croire tous ceux qui l’enregistrent, l’entendent ou le produisent.Échec total. Les deux albums sont parmi les plus gros flops du monde de la musique. Incompréhension de ses collaborateurs. Rodriguez, philosophe, remet son bleu de travail et retourne sur les chantiers.Rodriguez se décrit lui-même comme un musicien engagé. Il commence avec nulles autres armes que sa voix et sa guitare. Pour certains, cela suffit amplement. « Je pars du principe que la musique est présente dans chaque culture et que les gens ont toujours chanté ; dans mon cas, je viens d’une famille ou l’on jouait de la guitare… Je m’y suis mis petit à petit. A 16 ans, j’ai décidé de faire de la musique. C’était mon moyen de m’exprimer ».
  • Dans les oreilles de... Gabriels

    47:38
    Gabriels, trio imprévisible donc, formé en 2016 par Jacob Lusk, Ryan Hope et Ari Balouzian, respectivement chanteur, réalisateur et compositeur basés en Californie qui se rencontrent sur le tournage d’une pub avant de sortir en 2020, le renversant "Love and Hate in Different Time".Depuis, le trio a pris l’habitude de décliner ses albums en chapitres, deux volets, deux saisons musicales, de celles où la soul se nourrit autant de gospel que de compositions inventives et tournées vers l’avenir.En attendant la sortie, le 7 juillet prochain, du deuxième chapitre d’Angels and Queens, plongeons ce matin dans les oreilles, de la voix de Gabriels.TracklistGabriels : Blame  Booker T. & The MG's : Children Don't Get Weary As Long As I've Got Jesus Whitney Houston : The Greatest Love of All  Charles Mingus : Wednesday Night Prayer Meeting  Nat King Cole : Orange Colored Sky  Barry Manilow, Whitney Houston : I Believe In You And Me  Beyonce : Swing Low Sweet ChariotGroove Theory : Tell Me Yolanda Adams : I Gotta Believe Oleta Adams : Get Here  Warren G feat. Nate Dogg : Regulate Nate Dogg : G-Funk  A. Scarlatti : Gia il sole dal gange Beyoncé : Summer Renaissance Alicia Myers : I Want to Thank You Toni Braxton : Breathe Again   Whitney Houston : How Will I Know  Aretha Franklin : Nessun Dorma LiveDionne Warwick : Walk on By Nina Simone : I Wish I Knew How It Would Whitney Houston : I Will Always Love You   Gabriels : Glory  Aretha Franklin with The Royal Philarmonic Orchestra liveHarry Styles : Matilda Juliette Armanet : J'te l'donne Tina Turner : Private Dancer  Gabriels : If You Only Knew 
  • Dans les oreilles de ... Vitalic

    50:46
    Vitalic qui publia son premier EP Bonne Nouvelle sous l’alias de Dima dès 1996. Entre 1996 et 2000, il alterne les sorties sous différents pseudos.En 2000 naît Vitalic. Un projet musical plus tourné vers la scène, une renaissance pour le musicien qui, sur les conseils de The Hacker, prendra contact avec DJ Hell de Gigolo Records qui sort son EP Poney. Énorme succès.La même année, en 2001, il créera son label Citizen Records. Fan de synthé, de disco, et de sons puissants, on a dit parfois de lui qu’il fait du “métal disco”. Lui, se dit l’enfant de Giorgio Moroder et de Depeche Mode.Disco Boy, c’est le nom du film de Giacomo Abbruzzese, duquel Vitalic signe la Bande originale. Deuxième expérience de composition pour le cinéma pour le musicien qui signait la B.O de La Légende de Kaspar Hauser.
  • Dans les oreilles de... Altin Gun

    49:57
    "Je m'appelle Merve je chante et joue du clavier au sein du groupe Altın Gün et moi je suis Jasper je joue de la basse, nous sommes un groupe psyché-folk turque venu d'Amsterdam.”Altın Gün, traduction de l'âge d'or, car c'est l'âge d'or de la musique anatolienne des années 70 qui sera le point de départ de la formation 2016.De leurs premiers succès sur scène, notamment aux Transmusicales de Rennes en 2017 jusqu’à leur dernier disque "Ask" paru fin mars, quatre albums auront vu le jour. Certains franchement folk, d’autres plus disco ou synth-pop. Preuve que leurs oreilles, grandes ouvertes, offrent variations et ondulations sans cesse renouvelées au Bosphore dont il ne quitte pas les rives. Des musiques qu’ils partagent avec nous pendant une heure..Playlist :Lion : You've Got A Woman Kraftwerk : The Robots  Mory Kanté : Yeke Yeke Barış Manço : Alla Beni Pulla Beni  Madonna : Material Girl  Buddy Holly : Untitled Instrumental Buddy Holly ‘s Musical / Words of Love  Barış Manço : Gönül Dağı Broadcast : Corporeal  Róisín Murphy : Ramalama (Bang Bang) Portishead : Machine Gun Live / Humming (Live In Roseland NYC)  Kate Bush : Wuthering Heights  Tori Amos : Cornflake Girl Kraftwerk : Metropolis  Selda Bagcan : Rabbim Ne Idim Ne Oldum Erkin Koray : Karlı Dağlar Neşe Karaböcek :Yali Yali  Altın Gün : Su SızıyorDry Cleaning : Unsmart Lady Madou : Witte Nachten Peter Ivers : Happy on the Grill Altın Gün : Oglan SZA : Snooze Lana Del Rey : A&W  Voula Palla : Τ' Ακους Κουμπάρα Μου Bitchin Bajas : Outer Spaceways Incorporated Yanti Bersaudara : Lembur Kuring  Nairobi Sisters : Promised Land Dub System Olympia : Close To My Nebula Melody's Echo Chamber : Unfold Altin Gün : Tatlı Dile Güler Yüze Dans les Oreilles de… une émission d’Isadora Dartial, avec Mathieu Boudon à la réalisation et Paul Brumberg à la rédaction.
  • Dans les oreilles de… Jean-Louis Murat

    56:27
    “Je suis un chanteur d’expression française qui utilise une musique internationale de la fin du 20e siècle - c'est-à-dire essentiellement musique américaine je crois, qui m’a influencée d’abord - et j’essaie de concilier les deux. Je suis un chanteur pas très connu, un peu marginal, je me définis plutôt comme auvergnat, un peu régional et voilà… je suis mon bonhomme de chemin comme ça …”Disparu soudainement à l'âge de 71 ans, le grand Jean-Louis Murat, laisse derrière lui un héritage inestimable à la chanson française. Nous lui rendons hommage en vous proposant de réécouter son passage dans l’émission « Dans les oreilles de… », proposé par Isadora Dartial.C'était en octobre 2014, il sortait alors son album "Babel" avec The Delano Orchestra.Une heure qui restera l'un des meilleurs moments de cette émission, tant sa sincérité et son amour de la musique étaient contagieux et que l'on vous invite à revivre.
  • Dans les oreilles de... Myd

    58:37
    “Je m’appelle Myd, on m’a appelé Quentin, mais il n’y a que ma mère qui m’appelle comme ça, la plupart des gens m’appellent Myd. Je suis né près de Lille, dans une ville qui s’appelle Croix. J’ai peu de souvenirs de ma naissance, mais je suis très vite dans la musique. Fan d’informatique, j’installe des programmes sur mon ordi et ça ne me lâche plus jusqu'à aujourd'hui… Je fais de la musique électronique.” Myd, DJ et producteur qui nous a fait danser en équipe au sein de Club Cheval et en solo sur les labels Marbles, Bromance Records avant de rejoindre Ed Bangers. Là, il nous invite dans des croisières “All Inclusive” avant de sortir “Born A Loser.” Avec Myd, nous avons été coloc, puisque pendant deux semaines, au printemps 2021, il installait son studio, ici à Radio nova, pour créer le premier morceau participatif au monde en compagnie des auditeurs. Loverini, c’est son petit nom. Depuis, Myd a repris le chemin des studios, le sien dans lequel il compose actuellement son prochain disque et le nôtre, le temps de remonter le fil de sa vie en musique et nous offrir ses oreilles sur un plateau.