Partager

cover art for S2E6 - Le désir, moteur d'addiction ou de sobriété ? - Frédéric Lenoir

Contre-addictions par Rose

S2E6 - Le désir, moteur d'addiction ou de sobriété ? - Frédéric Lenoir

Saison 2, Ep. 6

🎙 Cette semaine, on philosophe sur le désir avec Frédéric Lenoir, philosophe et écrivain.


💬 "Le désir, c'est l'essence de l'être humain. C'est cette puissance vitale qui fait qu'il a envie de progresser, de grandir, de s'accomplir. Et donc ce n'est pas lié qu'au manque. On a du désir "manque", on a du désir "puissance". Et le tout c'est de passer de plus en plus du désir "manque" au désir "puissance"."


L’addiction est au centre des réflexions philosophiques depuis l’Antiquité, bien que ce terme ne soit jamais directement employé. Elle peut être explorée sous différents angles, avec diverses notions, souvent reliés à certains penseurs en particulier. La dépendance pour Kirkegaard, l’aliénation dans le travail de Marx, l’esclavage pour Rousseau, le vice et la vertu chez Aristote, la compulsion chez Freud, l’attachement dans la philosophie bouddhiste, ou le désir insatiable de Socrate. Mais c’est la philosophie de Baruch Spinoza qui reste cependant pour Rose la plus puissante en matière de dépendance, ce désir dont on ne peut se déprendre. Et c’est justement grâce à notre invité et son ouvrage « Le miracle Spinoza » qu'elle l'a découvert. Frédéric Lenoir est un philosophe sociologue des religions largement reconnu pour sa capacité à démystifier des concepts philosophiques complexes et à les rendre accessibles au grand public. Après avoir été directeur littéraire aux éditions Fayard, rédacteur en chef de magazines théologiques, ou producteur et animateur avec Leili Anvar, de la grande émission de spiritualité "Les Racines du ciel" sur France Culture, il écrit désormais des livres nécessaires dont le succès révèle les maux de ce siècle : le manque de sens, l’aliénation, et l’angoisse existentielle qui en découle. Il apprend aux enfants à philosopher et aux adultes à nourrir leur vie intérieure. Il clame qu’on est sur Terre pour grandir en liberté et en amour, et affirme être devenu heureux à 35 ans. 


Les contre-addictions de Frédéric : #Nature #philosophie #spiritualité #prière #conscience #Spinoza #CarlGustaveJung #EthiqueàNicomaque


🖇 Références :

💻 https://www.fredericlenoir.com/

🌠 SEVE, ateliers de philosophie et méditation pour les enfants

📚 Le désir, une philosophie (Vivre aux éclats) 2022, Flammarion

Le miracle Spinoza 2017, Fayard

Jung, un voyage vers soi 2021, Albin Michel

L'odyssée du sacré 2023, Albin Michel


Ce podcast est produit par Double Monde Création et Rose


💌 Contre-addictions : @contreaddictionspodcast

💌 Rose : @rosekeren

💌 Agence Double Monde : @doublemonde_podcast

More episodes

View all episodes

  • 12. S2E12 - De Wall street au Wellness (en passant par les drogues, la méditation et le chamanisme) - Jonathan Lehmann

    49:05
    🎙Cette semaine nous explorons le bonheur avec Jonathan Lehmann, auteur💬 "Même le terme de rechute en fait, je crois que c'est un processus. Tu sais il y a des pas en avant, des pas en arrière. Si t'as plus de pas en avant que de pas en arrière, c'est déjà bien."Mon invité s’est longtemps décrit comme un cancre du bonheur avant d’en devenir un explorateur à temps plein. Brillant avocat d'affaires à New York, il dit lui-même qu’il « passait son temps à faire semblant qu’il était un mec important ». Les soirées, la séduction, les dépendances à toutes sortes de produits licites ou illicites, les masques qu’il porte, consciemment ou pas, l’aident un temps à supporter une vie qui ne lui ressemble pas. L’addiction a ce rôle premier de combler le manque d’amour. Celui qu’il n’arrive pas à s’apporter lui-même. Une solution qui a le mérite d’exister, mais qui devient rapidement contre-productive. Dans cet entretien, on parle de retraite Vipassana qui l’emmène au cœur de son vide, on reviendra sur les premiers souvenirs d’un addict en impuissance, les premiers pétards, les premiers traits, les premiers bad trip, les premiers voyages, les premières méditations, une oasis de paix au milieu de tant de contradictions qu’on lui reprochera parfois. Jonathan Lehmann ne se fait pas de cadeau, il va chercher ses ombres, et leur balance de la lumière jusqu’à ce qu’elles s’évaporent, à coup de méditation, de thérapies psychédéliques et de lectures d’une sagesse infinie. Il retourne aux racines, quitte à déterrer tout le reste, racines familiales d’abord. Puis de celles que l’on mélange en un breuvage sacré nommé Ayahuasca. Mais aussi et surtout les racines de la souffrance d’un enfant intérieur qui n’a de cesse de chercher l’amour et de vouloir se remplir, comme un "fantôme affamé", pour reprendre le titre du livre d’un de ses mentors, l’auteur et conférencier Gabor Maté. Aujourd'hui Jonathan nous livre ses journaux de moins en moins intimes !🖇 Références :🌴 Journal intime d'un voyageur chamaniqueCe podcast est soutenu par la MILDECA, Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives📚 "Contre-Addictions", le livre, disponible aux Éditions Eyrolles Bien-ÊtreCe podcast est produit par Double Monde Création et Rose💌 Contre-addictions : @contreaddictionspodcast💌 Rose : @rosekeren💌 Agence Double Monde : @doublemonde_podcast
  • 11. S2E11 - La MILDECA : mobiliser et innover en matière d’addictions

    44:51
    🎙Cette semaine nous nous intéressons à la politique gouvernementale en matière d'addictions avec le Dr Nicolas Prisse, président de la MILDECA @drogues_gouv 💬 "Moi ce que je demande, c'est juste qu'on soit quand même un peu résolu dans un objectif qui est de protéger d'abord les plus jeunes parce que c'est leur cerveau qui en pâtit quand on commence tôt. Et puis c'est les risques que l'on prend et qui créent les générations futures d addicts, quand on commence trop jeune. Et puis par ailleurs, faire en sorte que les addictions ou la lutte contre les comportements excessifs, addictifs soient au cœur d'une, peut-être, d'une façon de vivre ensemble et d'être ensemble qui donne aussi de la place à chacun. Voilà donc à la fois il y a une action, j'allais dire vous participez d'une action de santé publique et ça, faut pas être médecin de santé publique comme moi pour être un acteur de santé publique. Tout le monde peut l'être. Et puis vous êtes aussi, je pense, des bons relais plus en direction des personnes."Derrière l’acronyme aux notes chocolatées MILDECA se cachent la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives, mais aussi une trentaine d’agents, tous engagés à prévenir les addictions, à favoriser l'accompagnement, réduire les risques et les dommages, lutter contre le trafic, mieux faire appliquer la loi, et diffuser les connaissances scientifiques. Et c’est mon invité qui, depuis presque 7 ans, a pris les rênes de cette institution placée auprès du Premier ministre. En lien avec les différents ministères, il orchestre la politique gouvernementale afin de réduire les consommations addictives et leurs impacts, qu’il s’agisse de substances licites, de drogues ou d’addictions sans produits. (Rien à voir avec le chocolat donc… Quoique). Médecin qualifié en Santé publique, sa carrière s’est principalement déroulée au sein du ministère de la Santé, avec un intérêt marqué pour la Santé publique. Mais sa passion reste avant tout la mer, qu’il contemple autant qu’il la traverse. Et c’est sûrement aussi ce qui lui permet d’observer les faits, et de naviguer entre les écueils complexes de la lutte contre les addictions. Merci Nicolas Prisse de nous avoir accordé cet entretien, mais aussi votre confiance en soutenant le podcast Contre-Addictions. Je me sens désormais investie d’une mission de santé publique et je vous avoue que j’ai presque un peu l’impression de faire partie du gouvernement (en tous cas c’est ce que j’ai dit à mes parents). Bref, ça me rend fière autant que ça me fout la pression !Ce podcast est soutenu par la MILDECA, Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives💌 Contre-addictions : @contreaddictionspodcast💌 Rose : @rosekeren💌 Agence Double Monde : @doublemonde_podcast
  • 10. S2E10 - Si je mange, je vais en enfer - Joyce Jonathan

    42:40
    🎙 Cette semaine nous sommes en LIVE à la Villa Yora avec Joyce Jonathan, auteure, compositrice et interprète et qui fait sont coming food.💬 "La première étape, c'est de s'interdire de vomir. Parce que c'est la prise de conscience de ce qu'est un aliment. Il faut se redonner le goût à la vie, le vrai goût, avoir notion de ce qu'on mange, avoir notion de ce que fait, de ce qu'est, un aliment pour le corps."Je l’ai aimée dès le début. Et quand je dis le début, c’est le jour où l’on s’est croisées, méfiantes et admiratives l’une de l’autre, en 2008. Deux petites jeunes de la chanson française. Sauf qu’elle avait 19 ans et moi 30. Ses parents lui ont offert un prénom qui voyage. Mais Joyce est un faux ami et n’a aucun lien avec Joy, la joie, mais plutôt avec Jousse, en celte, signifiant champion. Et c’est ainsi que toute la contradiction de mon invitée tient en quelques lettres : elle n’est pas ce que l’on croit. Avant la joie, la douceur, la légèreté, qui la caractérisent, il y a le challenge. C’est une battante qui gagne ! Toute petite, elle rêve déjà de chanter et elle compose ses premières chansons à 7 ans… À 17, elle contacte Michaël Goldman pour lui suggérer d’écouter ses titres. Son audace est récompensée, puisque le fils de notre Jean-Jacques préféré des français lancera sa carrière sur son label communautaire My Major Company. Tout lui réussit, y compris son premier régime. Comme beaucoup d'entre nous dans les années 2000, elle opte pour le celui du Dr Dukan que la British Dietetic Association désignera comme « le pire régime des célébrités ». Elle perd 8 kilos en un mois et demi. Presque trop facile. Alors elle continue et se laisse griser par les chiffres en chute libre sur sa balance. C’est le début de la FAIM. Elle pèse alors 35 kilos. Elle pèse alors 35 kilos. Nous nous croisons d’ailleurs à cette période, et ses os saillants me donnent la chair de poule. Mais moi, comme toute personne qui peine à s’accepter et surtout à s’affamer, je l’envie aussi un peu, secrètement. Je sais, c’est malsain tout ça. Et c’est justement pour cette raison qu’il faut en parler. Comme notre invitée vient de le faire dans l’ouvrage "Corps à Coeur" de Laurie Darmon, mais aussi dans sa chanson « Si je mange, je vais en enfer ». Et l’enfer, elle le côtoiera durant près de 10 ans : les nuits à transpirer tout ce qu’elle regrette d’avoir avalé, l’obsession pathologique de la maigreur, la danse machiavélique des calories dans sa tête, le manque ou l’overdose, le secret, le mensonge, le dégoût de soi… Une histoire d’addict en somme… Il n’y avait que le poids de l’amour pour éclipser cet amour du poids. Et c’est la naissance de Ghjulia, sa fille, en 2020 qui changera tout. C’est un honneur pour moi de l’avoir en os et en chair, à l’occasion de la sortie du livre Contre-addictions, pour cet épisode spécial que nous enregistré en public pour la première fois.🖇 Références :🎵 baco.lnk.to/SiJemangeJeVaisEnEnfer📚 Corps à Coeur, Laurie Darmon (2024, Robert Laffont)🥰 Cet épisode est sponsorisé par les Bains du marais,14 rue Saint Fiacre, Paris 2 et à Soledad Franco
  • 9. S2E9 - SPÉCIAL DRY JANUARY - Héroïne, héro out - Doully

    53:10
    🎙 Dry January continue et nous vous accompagnons dans ce défi sans alcool (et sans drogues en option dans cet épisode) avec Doully, artiste et humoriste.💬 "Ah ! La redescente ! C'est une horreur. C'est une des pires sensations du monde. 5h de kiff pour cinq jours minimum de bad. Tu fais ça avec n'importe quel autre truc, on te dit : jamais de la vie."J’avais dans l’idée d’appeler ce podcast, « l’addiction, c’est pour moi » avant de me rendre compte que c’était déjà pris. Je m’étais alors penchée sur le parcours de celle que je pensais mon double décérébré. Mais elle s’est révélée être bien plus que ça. Fausse blonde, mais vraie punk, avec un CV long et folklo comme une soirée sous acide. Il est impossible de trouver sa date de naissance sur les internets, comme si son petit corps d’enfant et sa grosse voix de « clochard » comme elle s’en amuse elle-même, l’avaient propulsée dans une dimension où les années ne comptent pas. Autonome à 14 ans, héroïnomane à 19, elle travaille dans le milieu de la nuit, de gogo danseuse à Dame pipi, en passant par doubleuse de films porno. Pendant près de 4 ans, elle traîne du côté de Stalingrad. Elle dit qu’à La Chapelle, elle a tout pris, sauf le métro. Et puis c’est le chemin de la rédemption, qui prend des allures d’ERASMUS entre un sevrage express en Israël et une décennie à Madrid. Elle devient ensuite ce que l’on connaît d’elle aujourd’hui : cette actrice, humoriste, chroniqueuse au ton cash et libérateur sur Europe 1 ou France Inter. Elle est un modèle d’optimisme, d’auto dérision, de rien à foutre, de trash et de paillettes, clamant sa sobriété avec la gestuelle d’une alcoolique, et acceptant joyeusement la maladie de Charcot-Marie-Tooth qui l’amoindrit physiquement. Pourtant, elle tient malgré tout toujours debout, tant que cela n’excède pas les 59 minutes bien sûr. Une sorte de Cendrillon du stand up. Qui d’autre qu’elle pouvait remplacer Jules Edouard Moustic à la présentation de l’émission Groland ou interpréter le personnage de Jacky, professeure aux allures déjantées de la série “Comme des gosses” ? Qui mieux que Doully pour nous parler des rêves auxquels on s’accroche et qui à eux seuls peuvent nous faire décrocher ? Je suis heureuse de recevoir celle qui m’a piqué le titre « l’addiction c’est pour moi », pour qu’elle nous raconte comment elle ne la paye plus, désormais.🖇 Références :🎵 Spectacle : Hier, j'arrête !Radio/podcast : La chronique de Doully sur France Inter Télé : GrolandCe podcast est produit par Double Monde Création et Rose💌 Contre-addictions : @contreaddictionspodcast💌 Rose : @rosekeren💌 Agence Double Monde : @doublemonde_podcast
  • 8. S2E8 - SPÉCIAL DRY JANUARY - Burning Woman - Liset Alea

    43:03
    🎙 Nouvelle année, nouveau Dry January, défi sans alcool pendant tout le mois de janvier. Et pour commencer cette série spéciale, on plonge dans le monde artistique aux excès parfois dévastateurs mais souvent salvateurs avec Liset Alea, auteure, compositrice, interprète américano-cubaine.💬 "Je ne me reconnaissais plus du tout. Et je me suis réveillée un matin, j'étais par terre. Je dormais par terre comme un chien, et je me suis dit :"Bon, ok ! What are we gonna do ?"Mon invitée est née à La Havane, à Cuba. Elle a grandi à Miami, en Floride, et a vécu à New York, au Costa Rica, à Paris, à Londres et à Amsterdam. Elle chante, joue de la guitare, de la basse, des percussions, mais surtout de son charme comme personne. Pourtant, elle est persuadée qu’elle a besoin d’un ou deux verres pour monter sur scène. De 3 ou 4 pour en sortir. Et de quelques autres pour faire semblant d’exister, encore, et encore. On s’est connues la nuit. On s’est reconnues les jours d’après, la même envie de crever au ventre. Ensemble, on a chanté. Ensemble, on a dansé. Surtout elle. Elle danse mieux que personne, Liset. On a poussé l’aube au bord du précipice, jusqu’à ce qu’elle change de couleur et qu’elle prenne celle de l’enfer. On a promis juré que c’était la dernière fois. J’ai changé d’avis, mais pas elle. Après 8 ans de tournée chaotique avec le groupe Nouvelle Vague à travers le monde, elle décide de poser ses bagages en accalmie. L’amour s’invite dans sa sobriété, un enfant qui grandit loin des gueules de bois. Liset Alea brille de Miami au Nevada, performant au festival Burning Man, à jeun. Un exploit. Elle exprime sa gratitude, sa joie, sa paix dans les plus belles langues de la terre, et devient celle qu’elle n’aurait jamais osé devenir. Pourtant, régulièrement, le doute vampirise ses pensées. C’est ce qui fait d’elle un être humain, sincère, intègre, en perpétuel questionnement. Quelqu’un qui nous ressemble. C’est un honneur pour moi de recevoir celle qui m’a transmis le message, comme on dit. Et ce message, nous espérons vous le transmettre aussi aujourd’hui.🖇 Références :🎵 Musique Liset Alea Ce podcast est produit par Double Monde Création et Rose💌 Contre-addictions : @contreaddictionspodcast💌 Rose : @rosekeren💌 Agence Double Monde : @doublemonde_podcast
  • 7. S2E7 - Anorexie, cocaïne, Ayahuasca, sonothérapie : la guérison par la conscience de soi - Marine Giovannini

    01:01:31
    🎙 Cette semaine, on parle d'éveil et de conscience de soi avec Marine Giovannini, Coach spécialisée addiction et TCA💬 "Il y a encore quelque chose qui reste à travailler et il y en aura toujours. Toute la vie on sera addict et toute la vie il y aura des choses à travailler. Ce qui m'a sauvée, c'est de rester résiliente, en fait, face à ça et surtout honnête avec moi-même, d'arrêter de me trouver des excuses."Marine Giovannini nous secoue, dans tout notre être, que l’on soit fille, garçon, addict, non addict. Marine se bat, contre l’anorexie, la boulimie, la drogue, la société, contre la honte, la culpabilité, la peur de grandir. Son obsession de se remplir s’apparente tantôt à des pulsions de vie, tantôt à des pulsions de mort. Et personne ne peut comprendre parce que Marine est trop solaire pour que l’on imagine sa déchéance solitaire. Elle découvre la cocaïne à Los Angeles, et Les Afters hollywoodiens compensent un temps ses troubles alimentaires. Entre 22 et 26 ans, elle mange une fois par jour, fréquente les Narcotiques Anonymes, réfute leurs principes, se perd à Berlin, se scarifie, se devine bipolaire mais sans grande conviction. L’amour lui donne le courage de se confronter à ses démons, mais ça ne lui suffit pas. Sur un chemin chaotique mais nécessaire, elle expérimente la plante sacrée Ayahuasca au Mexique. Dans la jungle, au milieu de nulle part, elle comprend pour la première fois qu’elle existe. Mais ça aussi, ça ne lui suffira pas. Elle ouvre son cœur aux sons, comprend les énergies, et ses peurs (auxquelles elle appose les acronymes de Projections Erronées Utilisées comme Réelles), se connecte à l’invisible. Elle apporte des soins aux autres désormais par le biais de son Uman Project. L’éveil est un chemin, un travail de l’ombre dit-elle. Elle est honnête, impermanente, humaine. Elle accepte ses contradictions, mais ne se condamne pas à l’addiction. Entre sobriété et quête de compréhension, Marine éclaire nos ténèbres de sa lumière, sans l’ombre d’une certitude.Références :🌠 Uman ProjectCe podcast est produit par Double Monde Création et Rose💌 Contre-addictions : @contreaddictionspodcast💌 Rose : @rosekeren💌 Agence Double Monde : @doublemonde_podcast
  • 5. S2E5 - La tabacologue qui met le feu à TikTok : Ketty Deléris

    39:55
    🎙 C'est la fin du Mois sans tabac. Et figurez-vous que dans notre entourage ça a plutôt bien marché. Même la maman de Rose a joué le jeu. Mais ce qu'on a surtout remarqué pendant ces 30 jours, c'est que beaucoup de jeunes désiraient vite arrêter de fumer, avant peut-être de trop se faire enfumer. Notre invitée cette semaine, Ketty Deléris, addictologue spécialisée en tabacologie, l'a bien compris, et les accompagne quotidiennement dans sa pratique, mais aussi là où elle peut directement leur parler : sur les réseaux sociaux.💬 " Quand on veut faire vraiment arrêter quelqu'un, il faut regarder le fumeur dans sa globalité. Traiter sa gestion des émotions, traiter son comportement et traiter son physiologique."Dans l'ère numérique de la prévention des addictions, une voix émerge : celle de Ketty Deléris. Addictologue et diététicienne spécialisée en tabacologie, Ketty brise les barrières traditionnelles en apportant son expertise directement aux jeunes via les réseaux sociaux, notamment sur TikTok où elle compte plus de 200 000 abonnés. Avec un engagement sans faille, elle contribue à des initiatives précieuses en partenariat avec de grandes institutions telles que Santé Publique France, la MILDECA (mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) par laquelle elle est soutenue, ou le Centre National Contre le Tabagisme, le CNCT. Mais c'est son approche innovante et vivante qui la distingue des tabacologues plus traditionnels. Au travers d’une communication authentique et drôle, elle démystifie les tabous entourant les addictions au tabac et au cannabis et leur sevrage.Ketty Deléris est une optimiste chevronnée, animée par la volonté de changer des vies, une vidéo après l'autre. L’impact de son travail dépasse les simples chiffres. Les témoignages affluent, mettant en lumière l'efficacité de ses méthodes. En ce dernier jour de novembre, mois sans tabac, armons nous de tout ce qui pourra nous défaire de cette meilleure amie qui nous veut tant de mal : la cigarette.Tabac info service🖇 Références :👩‍⚕️Tabacologue spécialisée en addiction💡Conseils pour faire face aux addictions🤝 Partenariat avec Mildeca @drogues_gouv⬇️ Coaching Arrêt du tabac📚 J'arrête vraiment de fumer (Éditions Marabout)www.kettydeleris.com/book-onlineCe podcast est produit par Double Monde Création et Rose💌 Contre-addictions : @contreaddictionspodcast💌 Rose : @rosekeren💌 Agence Double Monde : @doublemonde_podcast
  • 4. S2E4 - L’addiction : un mécanisme d’auto-manipulation ? - Fabien Olicard

    46:53
    🎙 Cette semaine nous tentons de transformer notre mental avec Fabien Olicard, mentaliste.💬 " Je crois que le pire des manipulateurs, il se trouve dans notre tête et pour éviter la dissonance cognitive, en plus, on va se justifier des très bonnes raisons d'agir comme ça. "Il dit qu’il a du mal à aller au bout des choses, mais ne fait pourtant rien à moitié. Procrastineur hyperactif, il est son propre cobaye pour comprendre le monde. Suite à une dépression très jeune, il fut capable d’une spectaculaire introspection, qui le conduira aux portes de sa perception et le mènera à créer alors une boussole mentale qui le guide encore aujourd’hui. Addict à la connaissance, et à tout ce qui peut le rendre plus fidèle à lui-même, il rapprivoise sa mémoire, retrouve l’itinéraire du bonheur dans son cerveau, refuse qu’on le manipule, déjoue les pièges d’une fausse réalité, mène à bien des projets qui auraient pu mourir dans les abîmes de la procrastination. Fabien est un virtuose de l'esprit, bien plus qu'un simple magicien mental, il est alchimiste du cerveau et maître de l'illusion, réputé pour sa capacité à lire les pensées, et décoder les comportements humains. Jonglant spectaculairement avec des notions telles que la mémoire, la procrastination, l'addiction, la motivation ou la démotivation, Fabien nous invite à réfléchir sur la manière dont nous pouvons transformer notre mental en une force constante, plutôt que de devenir esclaves de nos propres pensées. Et oui, aujourd'hui, nous avons l'honneur et la chance de faire un tour dans l’esprit créatif de Fabien Olicard !🖇 Références :🔥 Livres, Podcast, Spectacle, Conférenceshttps://linktr.ee/FabienOlicardCe podcast est produit par Double Monde Création et Rose💌 Contre-addictions : @contreaddictionspodcast💌 Rose : @rosekeren💌 Agence Double Monde : @doublemonde_podcast