Partager

cover art for Chronique : Toute la beauté et le sang versé de Laura Poitras

Cinérameuf

Chronique : Toute la beauté et le sang versé de Laura Poitras

Ep. 17

Dans cette nouvelle chronique, je vous parle du dernier documentaire de Laura Poitras Toute la beauté et le sang versé, récompensé du Lion d'Or à la Mostra de Venise l'année dernière. Un zoom sur l'immense travail documentaire, intimiste et artistique de la photographe et activiste Nan Goldin. La réalisatrice met en lumière la parole intime d'une artiste qui a dédié sa vie à l'immortaliser et à fixer son entourage sur pellicule, en y apportant un regard unique et en y dessinant progressivement les contours d'une lutte acharnée contre la norme et les privilèges.


Si vous le pouvez, pensez à soutenir le podcast sur Tipeee. Merci infiniment <3


Narration et réalisation : Alice Creusot

Musique : Air Lumière


Références cités :


Citizenfour (2014) Laura Poitras

My Country, My Country (2005) Laura Poitras

More episodes

View all episodes

  • 31. Alice Diop, La Permanence, l'extrême droite et l'immigration

    10:26
    A l'heure où je sors cet épisode, on est à l'entre-deux tour des législatives. Le RN est en tête dans les votes et les idées d'extrême droite ont le vent en poupe dans les médias. On entend tout plein de discours sur l'immigration, et sa supposée corrélation avec l'insécurité. Dans cet épisode, je vous recommande de voir le film La Permanence de Alice Diop, qui aborde avec un dispositif simple, mais efficace, la question de l'immigration avec un regard brut et très rarement évoqué.Je n'ai pas beaucoup préparé ce podcast, je l'ai écrit et enregistré d'une traite, car il était nécessaire pour moi de mettre en avant le travail d'une femme dont l’œuvre artistique entière est consacrée à démanteler les idées reçues sur les étrangers en France.Extraits :Mariannes Noires de Mame-Fatou Niang (2016)La Permanence de Alice Diop (2016)
  • 30. J'ai vu trois films stylés à Cannes

    21:20
    Cinérameuf est de retour avec un épisode spécial Festival de Cannes où je vous parle de 3 films vus et adorés, et que je suis sûre que vous allez aimer aussi.Un épisode garanti sans spoiler ;)All We Imagine As Light de Payal KapadiaVingt Dieux de Louise CourvoisierLes Reines du drame de Alexis LangloisEmissions de la CST :Mon avis sur Diamant Brut et La jeune fille à l'aiguilleMon avis sur L'amour Ouf et All We Imagine As LightSi vous le pouvez, pensez à soutenir le podcast sur Tipeee. <3 merciInstragramLetterboxd
  • 29. How to have sex : un film en zone grise

    30:35
    Dans cette chronique, on va parler du nouveau film de Molly Manning-Walker, Prix un certain regard 2023, du naturalisme du film, du décor, des miroirs, du traitement des violences sexuelles à l'écran et d'une fin mitigée.Tw : cet épisode traite des violences sexuelles représentées dans le cinéma à travers plusieurs filmsRéférences citées :Smooth Talk de Joyce Chopra (1985) (dispo ici gratuitement)Easy A de Will Gluck (2010) (adaptation de la LETTRE ECARLATE, et non la servante écarlate)Virgin Suicides de Sofia Coppola (1999)Clueless de Amy Heckerling (1995)Kids de Larry Clark (1995)Cléo de 5 à 7 de Agnès Varda (1962)Si vous le pouvez, pensez à soutenir le podcast sur Tipeee. <3 merciInstragramLetterboxdCrédits extrait :©Bande annonce How to have sex, Condor 2023©Easy A de Will Gluck, 2010
  • 28. Une femme peut-elle être une « vraie » cinéphile ?

    39:37
    Voilà une question d’apparence ironique, mais qui se pose pourtant lorsqu’on prend pleine mesure du sexisme dans le cinéma. Pour y répondre, je me suis entretenue avec la spécialiste française des questions de genre dans le cinéma, Geneviève Sellier, professeure émérite d'études cinématographiques à l'université de Bordeaux Montaigne et nous parlons de son livre Le cinéma des midinettes, Cinémonde, ses "potineuses" et ses "potineurs" (1946-1967) (2023) : enquête retraçant les 20 années de l'après-guerre de la rubrique des lecteur•ices du magazine de cinéma ordinaire Cinémonde. D'une simple page de questions-réponses, la rubrique a triplé de volume où les courriéristes partagent leurs amours ou desamours des films qui sont en salles, et parmi elleux, une majorité de femmes...Si vous le pouvez, pensez à soutenir le podcast sur Tipeee. <3 merciInstragramLetterboxdÉcriture : Alice CreusotRéalisation : Alice CreusotMusique du podcast : Cinérameuf OST par Air LumièreIllustration : Alice CreusotLivresSellier, Geneviève, Le cinéma des midinettes : Cinémonde, ses 'potineurs' et ses 'potineuses' (2023)Burch, Noël, Sellier, Geneviève, La drôle de guerre des sexes du cinéma français (1930-1956) (1997)Sellier, Geneviève, La nouvelle vague : un cinéma au masculin singulier (2013)Jullier, Laurent, Leveratto, Jean-Marc, Cinéphiles et cinéphilies: Histoire et devenir de la culture cinématographique (2010)De Baecque, Antoine La Nouvelle Vague : Portrait d'une jeunesse (2019)Site internethttp://genre-ecran.net/ArticlesLucile Bellan et Anaïs Bordages, La critique ciné, un milieu toujours verrouillé par les hommes, (20 mai 2019) Slate.frVerena Aebischer et Sonia Dayan-Herzbrun, « Cinéma et destins de femmes », Cahiers internationaux de sociologie, vol. LXXX, 1986Films Walsh, Raoul, L'esclave libre (1957)Roger, Vadim, Et Dieu créa... la femme (1956)Malle, Louis, Les amants (1958)Resnais, Alain, Hiroshima mon amour (1959)Truffaut, François, Jules et Jim (1962)Crédits extrait :©Hiroshima mon amour, Alain Resnais, 1959
  • 27. Anatomie d'une Barbie

    37:23
    Hello et bienvenue dans ce premier épisode de la rentrée de Cinérameuf !Pour ouvrir le bal, un regard croisé sur deux films qui ont beaucoup fait parler d'eux ces derniers mois : Anatomie d'une chute de Justine Triet, récompensé de la Palme d'or et Barbie de Greta Gerwig, qui cumule environ 1,3 milliard de dollars au box-office. Deux œuvres à succès que tout oppose dans le ton et la forme mais qui choisissent d'explorer l'héroïne "girlboss" à leur manière.Dans cet épisode nous aborderons aussi le sujet de la crise des scénaristes et des comédien·ne·s à Hollywood ainsi que de la polémique autour du discours de Justine Triet.Très bonne écoute ;)Si vous le pouvez, pensez à soutenir le podcast sur Tipeee. Sinon, vous pouvez suivre le flux de podcast sur votre plateforme d'écoute pref, laisser des étoiles sur l’émission et des commentaires. Merci infiniment <3Écriture : Alice CreusotRéalisation : Alice CreusotMusique du podcast : Cinérameuf OST par Air LumièreIllustration : Alice CreusotSources, articles et œuvres citées :A propos de l'industrie du cinéma (en France et US)'Fran Drescher delivers fiery speech on SAG-AFTRA strike' CBS News : https://www.youtube.com/watch?v=J4SAPOX7R5M&t=58s'Hollywood Studios’ WGA Strike Endgame Is To Let Writers Go Broke Before Resuming Talks In Fall' : https://deadline.com/2023/07/writers-strike-hollywood-studios-deal-fight-wga-actors-1235434335/'Crise du cinéma : « Notre modèle est attaqué par des discours démagogiques »' Pablo Maillé interview Judith Lou-Lévy : https://usbeketrica.com/fr/article/crise-du-cinema-notre-modele-est-attaque-par-des-discours-demagogiques'Judith Lou Lévy (productrice) : “Le cinéma est un des grands joyaux de la France”' : https://frenchmania.fr/judith-lou-levy-productrice-le-cinema-est-un-des-grands-joyaux-de-la-france/'Cinéma français : l’exception culturelle est-elle en danger ?' France Culture : https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/entendez-vous-l-eco/cinema-francais-l-exception-culturelle-est-elle-en-danger-7273900Les synthèses du CNC n°20 : L’emploi des femmes dans la production de films de fiction en 2020 : https://www.cnc.fr/professionnels/etudes-et-rapports/etudes-prospectives/les-syntheses-du-cnc-n20--lemploi-des-femmes-dans-la-production-de-films-de-fiction-en-2020_1641342Étude 50/50 sur la parité au cinéma 2022 : https://collectif5050.com/la-parite-derriere-la-camera-2013-2022/A propos de Barbie'Feeling Cynical About Barbie' Broey Deschanel : https://www.youtube.com/watch?v=-2vE-hFCpLc&t=738s'The Plastic Feminism of Barbie' Verilybitchie : https://www.youtube.com/watch?v=RToUZJ0l7Pk&t=1346s'Barbie: An Accidental Anti-‘Woke’ Masterpiece' Shoe0nHead : https://www.youtube.com/watch?v=2CsTzVyZP4M'Le film « Barbie » est-il vraiment féministe ?' Kévin Bideaux : https://theconversation.com/le-film-barbie-est-il-vraiment-feministe-210261Crédits :Anatomie d'une chute - Justine Triet ©2023 Le PacteBarbie - Greta Gerwig ©2023 Warner Bros
  • 26. Camille Chamoux : écrire le couple à quatre mains dans « Processus de Paix »

    25:42
    A l’occasion de la sortie en salles du dernier film de Ilan Klipper, « Processus de paix », je reçois Camille Chamoux, co-scénariste et comédienne principale qui nous partage son travail d’écriture du personnage féminin. Dans le film, on suit un couple de jeunes parents hétéros pris dans le tumulte de leur vie et plus capables de s’entendre comme avant. Avec humour et authenticité, Camille Chamoux décrit la vision d’un homme et d’une femme qui agissent et mènent la barque ensemble.Bonne écoute !Si vous le pouvez, pensez à soutenir le podcast sur Tipeee. Merci infiniment <3Écriture : Alice CreusotRéalisation : Alice CreusotMusique du podcast : Cinérameuf OST par Air LumièreIllustration : Alice Creusot
  • 25. Festiv'alice à Cannes #4 Le bilan : un palmarès féminin et mes coups de coeur

    01:06:32
    Voici le bilan du Festival de Cannes ! Au programme : retour sur mon état d'esprit avant/pendant/après Cannes (à partir de 00:02:00), lumière sur le palmarès du festival qui fait la part très belle aux artistes féminines (à partir de 00:14:00) et puis, pour finir, un top des films que j'ai vu (à partir de 00:21:30).Articles au sujet de The Idol : ‘The Idol’: How HBO’s Next ‘Euphoria’ Became Twisted ‘Torture Porn’‘The Idol’ Is More Toxic and Way Worse Than You’ve HeardSi vous le pouvez, pensez à soutenir le podcast sur Tipeee. Merci infiniment <3Bonne écoute !
  • 24. Festiv'alice à Cannes #3 Anatomie de l'art, une fan de Tarantino et la dernière soirée à la plage

    37:12
    Les derniers instants du festival avec la team : à ces instants, la fatigue est très présente, j'oublie d'enregistrer nos sorties de salles et je n'ai plus les mots pour présenter les films que j'ai vu. Ici, vous écouterez je pense l'un des épisodes les plus drôles de cette édition, une discussion alcoolisée sur le sens de l'art et de la lenteur avec Armand, les pâtes, notre rapport au côté bling bling du festival, rencontrez aussi la plus grande fan de Tarantino et ses problèmes gastriques pendant qu'Armand essaye de comprendre le cinéma d'Hong Sangsoo.Films et cinéastes cités : Anatomie d'un chute, Justine Triet, Théo Angelopoulos, Tarantino, Rolling Thunder, In Our Day, Hong Sangsoo...Pour le prochain et dernier épisode, je ferais un compte-rendu et un top des films que j'ai vu :) Bonne écoute !
  • 23. Festiv'alice à Cannes #2 La plage, les mères imparfaites, Nanni Moretti et un peu d'inculture géographique

    46:58
    Ça y est, nous nous sommes adapté·e·s à la nouveauté du festival et la fatigue commence à se faire ressentir. Je me suis posée à la plage beaucoup de fois, parfois seule ou en groupe pour y parler des films que j'ai vu.Films cités : Bianca, Journal Intime, La chambre du fils, Anatomie d'une chute, Victoria, Sibyl, May December, The zone of interest, Le temps d'aimer, Levante, Le ravissement, Lost Country, La fille de son père,...Si vous le pouvez, pensez à soutenir le podcast sur Tipeee. Merci infiniment <3