Anomia - le partenaire Business des avocats

Partager

“L’intelligence artificielle va bouleverser notre métier“, Tony Vedie, directeur juridique des opérations du groupe Carrefour

“L’intelligence artificielle va bouleverser notre métier“


Aujourd’hui dans Objectif Clients, nous avons le plaisir de recevoir Tony Vedie, directeur juridique des opérations du groupe Carrefour.


Nous avons échangé sur ses débuts en tant que juriste, de sa relation avec les avocats et de l'évolution de son métier dans les années à venir.


Quels sont les enjeux des années à venir dans le secteur juridique?

Quelle est sa vision du métier d’avocat?


On ne vous en dit pas plus, place à notre discussion avec Tony Vedie.


Bonne écoute !


Vous voulez pousser votre développement ? Rejoignez le réseau Anomia, le réseau des avocats qui souhaitent piloter leur croissance, ensemble.

Plus d'épisodes

1/3/2023

"L’avocat qui fait très bien son travail n’est pas celui qui résout le problème mais celui qui l’anticipe et qui l’évite." - Mathieu Brochier, avocat associé Darrois Villey Maillot Brochier

Mathieu Brochier est inspirant. Il prend du recul sur son travail et ne semble rien prendre pour acquis.Mathieu Brochier, est avocat associé chez Darrois Villey Maillot Brochier. Dans ce podcast, Mathieu nous livre son parcours, sa vision du métier d'avocat, comment il manage ses équipes, des grands moments de sa carrière...Mathieu Brochier est diplômé d’un DEA Droit du patrimoine Privé à la Sorbonne. Pour jouir de méthodes pédagogiques diversifiées, il passait ses étés dans les universités américaines. Ses parents sont avocats et l’ont poussé à réaliser des stages dans des cabinets prestigieux en plus de ses études estivales aux États-Unis.Il rejoint pour sa première collaboration en 2004 le Cabinet Temime. La bas, ils touchent à tous les aspects du métier d'avocat : de l'analyse des dossiers jusqu'aux audiences. Rapidement autonome, il y effectuera ses premières plaidoiries avec mais aussi sans Hervé Temime.Il quitte le droit pénal des affaires pour rejoindre le cabinet de son père, le cabinet Darrois Villey Maillot Brochier. Il envisage cette partie de son parcours comme une transition et pourtant, Mathieu ne quittera pas le cabinet. Il nous partage : « Je pensais partir au bout d’un an, ça fait 15 ans que j’y suis ».Mathieu n’a pas joui d’un traitement de faveur et apprend énormément. Il nous partage ces apprentissages et les méthodes de travail du cabinet : développer une vision transversale, anticiper les questions qui peuvent se poser et notamment les questions contentieuses.Mathieu nous parle de sa manière de manager : il se fixe des objectifs à long terme et des objectifs quotidiens. Son obsession ; faire de chaque jour une journée productive et de faire de son mieux.Il nous délivre son positionnement par rapport aux autres collaborateurs et comment il travaille quotidiennement à leurs côtés.La clientèle du cabinet Darrois Villey Maillot Brochier est très exigeante et les dossiers sont très denses. Quand bien même, Mathieu encourage les collaborateurs à avoir une clientèle personnelle. Il reste conscient que les dossiers en interne sont très chronophages.Il pousse les collaborateurs à venir plaider pour s’imprégner complètement d’un dossier et connaître les retours des juges.Mathieu considère qu’un avocat doit rester empathique. Les avocats doivent partager le soucis de l’autre et cette empathie participe à une bonne expérience client.Il place la satisfaction de son client comme l’indicateur de succès de son travail et considère donc qu’il faut faire ses preuves tours les jours. Les clients mais aussi les collaborateurs du cabinet sont très exigeants ce qui l’a poussé à faire de son mieux tous les jours.Nous remercions grandement Mathieu pour sa transparence. Ce podcast, de par sa richesse, est à écouter au plus vite pour tous les avocats associés en place et en devenir. 📚 Les ressources du podcast :Le réseau Anomia : Le réseau des avocats entreprenants Le cabinet Darrois Villey Maillot BrochierEcouter notre podcast avec Jean-Michel Darrois
12/19/2022

"Quand on a monté le cabinet, on avait aucun client" - Marylaure Meolans, avocate associée et cofondatrice du cabinet Victoire Avocats

Maître Marylaure Meolans est l'archétype de l'avocate entreprenante qui a su mettre le développement commercial au cœur de son activité.Marylaure a cofondé son cabinet d'avocat avec Maître Sara Monroig, le cabinet Victoire Avocat, spécialisé en droit des affaires et en droit social en 2016.De là, elles n'avaient aucun client ou presque, et commençaient de 0 leur aventure entrepreneuriale ! Ce ne fut que de courtes durées. Elles ont vite mis en place des actions concrètes pour trouver leurs premiers clients. Elles ont listé leur réseau et ont pris le temps de prendre contact avec eux et comprendre leurs besoins.Marylaure a également rejoint la BNI pour challenger sa pratique, se former et rencontrer des entrepreneurs qu'elle accompagne aujourd'hui. De là, elles ont trouvé leur premier client, mais elles sont allées plus loin.Dans un second temps, elle a lancé son podcast : Droit devant. Un podcast pour rendre le droit social plus accessible.Aujourd'hui, Victoire avocat représente 12 collaborateurs dont 3 associés et un avocat et ne cesse de croître. Une belle victoire et rebondissement sur ses expériences passées en tant que collaboratrices.Marylaure nous raconte le passage de son cabinet en cabinet d'avocat à mission, ce que cela implique pour le cabinet, les contraintes mais aussi les avantages que cela apporte.Elle nous parle de la prise d'initiative de ces jeunes collaborateurs et de leur implication qui a fait propulser la démarche !Ce podcast est un condensé de conseil pour tous ceux qui souhaitent fonder leur cabinet d'avocats ou ceux qui souhaitent développer leur activité d'indépendant ou de leur cabinet existant.
12/12/2022

"C'est difficile de développer de la clientèle tant qu'on est collaborateur" - Virginie Tesnière, associée et co-fondatrice du cabinet Nouvelles

Virginie Tesnière est une avocate entreprenante qui allie fraîcheur et créativité.Après avoir hésité entre une carrière dans l’industrie musicale, elle plonge dans le monde du droit et obtient le concours d’avocat DEA Propriété littéraire et artistique de Pierre Yves Gauthier.Elle devient avocate et rejoint le cabinet Kiejman & MarembertElle devient collaboratrice pendant 7 ans dans le cabinet Kiejman & Marembert avocats où elle exerce dans le droit d’auteur et de la presse. Une expérience formidable mais exigeante, où elle apprend le métier aux côtés de deux grands avocats, Georges Kiejman et Thierry Marembert.Elle décide de se spécialiser dans le droit de la presse après le procès des caricatures de Mahomet qui la passionne. Accrochée par sa fibre artistique, en parallèle de sa collaboration, elle double des voix de dessins animés au cinéma et réalise un album de musique où elle rencontre un grand succès après 200 000 exemplaires vendus et des concerts à l’Olympia. Elle part ensuite travailler dans le cabinet de Christophe Bigot, que nous avons accueilli au micro d’Advocat ! Dans le cabinet Bauer Bigot & Associés elle pousse sa spécialisation en droit de la presse. Néanmoins, elle aura du mal à y développer sa clientèle pour des questions de conflits d’intérêts et d’un secteur restreint. Elle considère que c’est difficile de développer sa clientèle lorsque l’on est collaborateur. Suite à la rencontre avec des productrices de podcast, elle s’intéresse à ce nouveau média et développe son activité. Force de travail, elle s’associe au cabinet au bout de 7 ans en même temps qu’Emilie Sudre, son “acolyte”.Elle fonde son cabinet : le cabinet NouvellesToujours face à cette même problématique de conflits d’intérêts, Virginie décide de fonder son propre cabinet avec Emilie Sudre & Lorraine Gay : le cabinet Nouvelles. Un cabinet entièrement dédié au droit de la presse et de la communication et au droit d'auteur. Elle raconte comment elles ont fondé leur cabinet, l’accompagnement dont elles ont bénéficié, comment elles s’organisent. Nous remercions grandement Virginie pour ce moment de partage et nous lui souhaitons une belle réussite, à elle et ses deux associés !Vous retrouvez les ressources du podcast ci-dessous :📕 Guide 10 étapes pour créer son cabinet d’avocat🚀 Réseau Anomia