Partager

Coop'Écho

À qui profite l'entreprise ?


Latest episode

  • 7. Une place pour chacun

    15:50
    Chez Pistyles, on ne se contente pas d’exécuter des ordres, la vision de l’entreprise est pensée en équipe ! Dans cette coopérative la prise décision ce n’est pas celle de l’image du patron qui décide dans son coin... Julia Dombradi Gérante de Pistyles et Diane Lilot Chargée de projet environnement, vous le confirment : chez-eux, c'est la coopération qui prime !Pistyles est une coopérative qui implique ses équipes, tout se passe autour de la table, pas de grande stratégie descendante, mais plutôt des échanges ou chacun peut contribuer. On débat, on argumente, et parfois on se décide à voter en assemblée générale pour trancher les questions les plus importantes.Pistyles est une Scop (Société Coopérative et Participative), de jardiniers née en 2016 sur le Grand Lyon pour le retour de la biodiversité en ville.***Coop’Écho, c’est le podcast qui tend chaque semaine son micro à des femmes et des hommes qui ont décidé d’envisager le travail autrement. Des histoires d’entrepreneuses et d’entrepreneurs engagés qui ont fait le choix de mettre la démocratie au cœur de leurs entreprises.Ce podcast est à l’initiative de l’Union régionale des Scop et Scic en Auvergne-Rhône-Alpes et l’Agence Tamtam qui se sont associés pour vous raconter ces aventures entrepreneuriales dans lesquelles la place de l’humain et du collectif est capitale.Un podcast réalisé au Studio Griffons.Plus d’infos sur le site d’Etamine.Découvrez tous les épisodes sur https://shows.acast.com/coopecho 

More episodes

View all episodes

  • 6. La sociocratie

    15:21
    Dans la vie d’une entreprise, que l’on soit entrepreneur ou salarié, il y a certains moments où on peut se sentir bien seul face à une tâche, une mission ou une responsabilité. Étamine, une Scop (Société Coopérative et Participative) spécialisée dans le conseil en construction et en environnement, adopte une approche inclusive et participative dans son fonctionnement pour changer cette dynamique ! C'est Solène Peyragrosse et Héloïse Couvert, deux salariées associées, qui nous en parlent. Leur coopérative a pour mission d’accompagner les acteurs de la construction et du bâtiment vers de meilleures pratiques tout en réduisant l'impact environnemental des projets. La sociocratie est au cœur de son modèle de gouvernance, où les responsabilités sont partagées entre les membres plutôt que centralisées, renforçant ainsi la cohésion d'équipe et offrant à chacun la possibilité de contribuer à différents rôles. Cette approche présente des avantages notables tels qu'une plus grande satisfaction des employés et une réduction du turnover, mais elle comporte également des défis, notamment le maintien des liens entre les équipes. Un épisode inspirant pour d’autres entreprises qui envisagent de repenser leurs modes de fonctionnement.***Coop’Écho, c’est le podcast qui tend chaque semaine son micro à des femmes et des hommes qui ont décidé d’envisager le travail autrement. Des histoires d’entrepreneuses et d’entrepreneurs engagés qui ont fait le choix de mettre la démocratie au cœur de leurs entreprises.Ce podcast est à l’initiative de l’Union régionale des Scop et Scic en Auvergne-Rhône-Alpes et l’Agence Tamtam qui se sont associés pour vous raconter ces aventures entrepreneuriales dans lesquelles la place de l’humain et du collectif est capitale.Un podcast réalisé au Studio Griffons.Plus d’infos sur le site d’Etamine.Découvrez tous les épisodes sur https://shows.acast.com/coopecho
  • 5. Un engagement profondément humain

    16:54
    En 2005, suite à l’ouverture à la concurrence des marchés de l’électricité, Enercoop a eu l'idée audacieuse de faire de l’électricité un bien commun, offrant ainsi une alternative permettant aux citoyens de se réapproprier l’énergie. Cette initiative a conduit à la création de 11 coopératives régionales décentralisées, avec 250 salariés et un réseau de 50 000 sociétaires.Enercoop, fournisseur coopératif français d'électricité principalement d'origine renouvelable, incarne un modèle d'entreprise englobant tous les acteurs concernés, y compris les clients et les fournisseurs. En adoptant le statut de Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), elle offre une alternative permettant aux citoyens de reprendre le contrôle de leur approvisionnement énergétique.L'entreprise encourage la sobriété énergétique et accompagne ses clients dans la réduction de leur consommation, plaçant ainsi la coopération et l'engagement communautaire au cœur de son fonctionnement pour contribuer à la transition énergétique.En compagnie d’Aurore Damevin, administratrice d’Enercoop Auvergne-Rhône-Alpes, explorons ce modèle novateur et son engagement profondément humain.***Coop’Écho, c’est le podcast qui tend chaque semaine son micro à des femmes et des hommes qui ont décidé d’envisager le travail autrement. Des histoires d’entrepreneuses et d’entrepreneurs engagés qui ont fait le choix de mettre la démocratie au cœur de leurs entreprises.Ce podcast est à l’initiative de l’Union régionale des Scop et Scic en Auvergne-Rhône-Alpes et l’Agence Tamtam qui se sont associés pour vous raconter ces aventures entrepreneuriales dans lesquelles la place de l’humain et du collectif est capitale.Un podcast réalisé au Studio Griffons.Plus d’infos sur le site d’Enercoop AURA.Découvrez tous les épisodes sur https://shows.acast.com/coopecho
  • 4. Faire d'un objet individuel un bien collectif

    16:21
    Et si on redéfinissait la notion de propriété et la consommation de voitures ? Jean Clot nous parle de l'autopartage comme d’un acte de solidarité et de responsabilité environnementale et déconstruit le paradigme de la voiture individuelle, pour promouvoir un bien commun.Citiz Alpes Loire est une SCIC qui permet de louer une voiture en libre-service et ainsi révolutionne l'autopartage à Grenoble depuis 1999 tout en adoptant une approche démocratique, où les utilisateurs, les salariés, les collectivités locales et les entreprises de mobilité collaborent étroitement. Les services locaux du réseau Citiz sont présents dans plus de 200 villes avec 2000 voitures partagées. Cet épisode souligne l'importance de la coopération dans la transformation des mentalités et la construction d'une société plus équitable et durable. Un exemple d'entrepreneuriat coopératif qui place le changement environnemental au cœur de son action, où la collaboration et la solidarité s'allient pour façonner un avenir plus équitable.***Coop’Écho, c’est le podcast qui tend chaque semaine son micro à des femmes et des hommes qui ont décidé d’envisager le travail autrement. Des histoires d’entrepreneuses et d’entrepreneurs engagés qui ont fait le choix de mettre la démocratie au cœur de leurs entreprises.Ce podcast est à l’initiative de l’Union régionale des Scop et Scic en Auvergne-Rhône-Alpes et l’Agence Tamtam qui se sont associés pour vous raconter ces aventures entrepreneuriales dans lesquelles la place de l’humain et du collectif est capitale.Un podcast réalisé au Studio Griffons.Plus d’infos sur le site de Citiz.Découvrez tous les épisodes sur https://shows.acast.com/coopecho
  • 3. Prendre le temps

    18:36
    Stoppez quelques instants la course effrénée de votre quotidien et prenez le temps…. Pour ça, on vous embarque avec Cécile Perradin et Willy Marze, de la Scop ardéchoise Ardelaine.Chez Ardelaine, on sait que pour bâtir de grands projets il faut du temps. Avancer pas à pas. L’entreprise conçoit et fabrique des matelas, des couettes et des vêtements en laine, et cela depuis 1982. Au fil du temps, Ardelaine a redynamisé toute une filière textile, mais également le territoire sur lequel elle a choisi de s’implanter. L’entreprise a réussi à tisser des liens entre le petit village de Saint-Pierreville en Drôme-Ardèche et le quartier classé prioritaire de Fontbarlettes à Valence. Une aventure entrepreneuriale qui s’est développée sur le temps long, et qui fonctionne à la confiance. C’est ce que nous racontent deux associés de cette entreprise coopérative pas comme les autres dans ce nouvel épisode de notre podcast. ***Coop’Écho, c’est le podcast qui tend chaque semaine son micro à des femmes et des hommes qui ont décidé d’envisager le travail autrement. Des histoires d’entrepreneuses etd’entrepreneurs engagés qui ont fait le choix de mettre la démocratie au cœur de leurs entreprises.Ce podcast est à l’initiative de l’Union régionale des Scop et Scic en Auvergne-Rhône-Alpes et l’Agence Tamtam qui se sont associés pour vous raconter ces aventures entrepreneuriales dans lesquelles la place de l’humain et du collectif est capitale.Un podcast réalisé au Studio Griffons.Plus d’infos sur le site d’Ardelaine.Découvrez tous les épisodes sur https://shows.acast.com/coopecho
  • 2. C'est qui le patron ?

    15:14
    Dans cet épisode de Coop’Écho, nous allons tenter de répondre à la question : « mais qui dirige vraiment une entreprise ? ». Avec Frédérick Jacquelet, directeur associé et fondateur de la Scic Cohésion International, vous allez voir que le patron n’est pas toujours celui que l’on croit ! Cohésion International, c’est une société de conseil, d’audit, de formation et de gestion des ressources humaines. Fondée il y a 20 ans, elle a pour but de changer les organisations de travail pour changer le monde afin de le rendre plus humaniste et vertueux. Un programme ambitieux donc, pour lequel faire appel à l’intelligence collective est un atout indéniable ! Un mode de fonctionnement rendu possible par une forme de gouvernance ouverte, qui associe aujourd’hui 22 collaborateurs.***Coop’Écho, c’est le podcast qui tend chaque semaine son micro à des femmes et des hommes qui ont décidé d’envisager le travail autrement. Des histoires d’entrepreneuses etd’entrepreneurs engagés qui ont fait le choix de mettre la démocratie au cœur de leurs entreprises.Ce podcast est à l’initiative de l’Union régionale des Scop et Scic en Auvergne-Rhône-Alpes et l’Agence Tamtam qui se sont associés pour vous raconter ces aventures entrepreneuriales dans lesquelles la place de l’humain et du collectif est capitale.Un podcast réalisé au Studio Griffons.Plus d’infos sur le site de Cohésion International.Découvrez tous les épisodes sur https://shows.acast.com/coopecho
  • 1. La concertation

    14:29
    L’Atelier Pop Corn, c’est la belle histoire entrepreneuriale d’Amélie Mariller et Stéphanie Cagni. Entreprendre autrement, faire entrer la concertation et le dialogue au sein de l’entreprise…c’est ce qui a animé les deux fondatrices et gérantes de l’Atelier Pop Corn, une Scop basée à Lyon. Une société qui accompagne des publics très différents, de l’enfant à l’adulte, dans des projets d’urbanisme. Elles demandent leur avis aux habitants en ce qui concerne leur quartier, l’aménagement de leur lieu de vie. En somme, l’Atelier Pop Corn, redonne du pouvoir d’agir aux citoyens en leur donnant la parole dans la construction de projets qui les concernent au quotidien. La concertation, véritable levier au service des citoyens, c’est ce dont nous parlons dans cetépisode du podcast Coop’Écho.***Coop’Écho, c’est le podcast qui tend chaque semaine son micro à des femmes et des hommes qui ont décidé d’envisager le travail autrement. Des histoires d’entrepreneuses etd’entrepreneurs engagés qui ont fait le choix de mettre la démocratie au cœur de leurs entreprises.Ce podcast est à l’initiative de l’Union régionale des Scop et Scic en Auvergne-Rhône-Alpes et l’Agence Tamtam qui se sont associés pour vous raconter ces aventures entrepreneuriales dans lesquelles la place de l’humain et du collectif est capitale.Un podcast réalisé au Studio Griffons.Plus d’infos sur le site de l’Atelier Pop corn.Découvrez tous les épisodes sur https://shows.acast.com/coopecho