Partager

cover art for Les héroïnes ordinaires (de plus de 50 ans) Episode 12

Les héroïnes ordinaires (de plus de 50 ans)

Les héroïnes ordinaires (de plus de 50 ans) Episode 12

Saison 1, Ep. 12


  

Aujourd’hui, je suis allée à la rencontre de Margo Santée de

son nom de conteuse, une petite femme de 82 ans, pleine d’énergie,

qui m’a amusé avec sa gouaille de titi parisienne, et touchée par

ses paroles profondes sur la vie, le conte, l’amour, les arbres, la

famille.

Elle conte toujours dans la région toulousaine, autour de Castanet-tolosan dans

différents endroits comme des médiathèques.

J’ai eu donc le grand plaisir de recueillir le témoignage de Margo, que voici. 

Joiurnaliste: Fabienne Prost



Si vous souhaitez me souffler de nouveaux sujets d'interview, sur des femmes inspirantes, qui sont passionnées, et qui ont l'art du bien vieillir, vous pouvez me contacter à cette adresse email: heroinesordinaires31@gmail.com

More episodes

View all episodes

  • 16. Les héroïnes ordinaires (de plus de 50 ans) Episode 16

    16:23
    Aujourd’hui, je suis allée à la rencontre de Domie, une femme de 76 ans, très dynamique, très avenante. Une ancienne professeur de musique, une femme qui ne se livre pas beaucoup. Très humble, elle ne se met pas en avant, et pense plutôt au futur qu’au passé. Elle se décrit elle-même comme étant toujours à la recherche, à l’écoute de la nouveauté. Elle ne veut rien imposer à personne. Même le mot transmettre ne lui plaît pas. Elle veut juste être à l’écoute, suivre, aider s’il le faut les personnes de son entourage dans leur chemin.Rencontre avec Domie, une femme inspirante malgré elle.Réalisée par Fabienne ProstCette interview fait partie des dernières, que je ferai pour ce podcast.Il est né d'une question que j'avais sur le vieillissement de la femme, et de ma peur de vieillir en particulier.Les témoignages de toutes ces femmes différentes m'ont apporté de nombreuses réponses, et m'ont libéré de ma peur de vieillir. Ce que j'ai compris, c'est que même si on n'est pas à égalité avec les hommes d'un point de vue sociétal dans le fait de vieillir, on est vieille quand on le décide, quand on renonce un peu à la vie.Mais tant qu'on a cette vitalité en nous, ce désir d'apprendre, tant qu'on a des projets, de la créativité, l'envie de participer à la société d'une manière ou d'une autre, tant qu'on a cette flamme intérieure, rien ne pourra nous arrêter, même pas les stéréotypes, les préjugés, les étiquettes usées.Vous pouvez retrouver ce podcast sur toutes les plateformes de podcasts comme Apple podcasts, Deezer, Spotify, etc. Si vous l'aimez, partagez le !L'économie du podcast étant assez particulière; on ne gagne pas d'argent en faisant du podcast, à moins d'avoir des milliers d'auditeurs, et des sponsors qui viennent glisser leur publicités dans notre contenu, Je n'ai donc jamais gagné d'argent avec le podcast, ce qui me contraint aussi à arrêter.J'ai lancé dernièrement aussi le podcast souvenir, le podcast à usage privé, comme un fil entre les générations, avec différentes offres tarifaires.L'idée, c'est de partager un peu de la mémoire familiale, des souvenirs passés, aux générations futures.Le grain de la voix d'une personne, c'est plus qu'un livre avec des photos. Cela peut se faire en direct, ou via zoom après un petit travail de co-construction de l'interviewSi vous êtes intéressés par cette proposition, voici le lien vers la page de mon site qui en parle:https://voix-off-femme-toulouse.com/podcast-souvenir/Et un lien You tube, où on peut retrouver des exemples de podcasts souvenir:https://youtu.be/w0FsWP_G_gk?si=m1JMFKlnXMqZ_CrtJe vends aussi des livres audio pour les enfants et les adultes sur www.caracolivreseditions.com, et ces livres se trouvent aussi sur les plateformes partenaires Audible, Kobo.
  • 15. Les héroïnes ordinaires (de plus de 50 ans) Episode 15

    22:12
    Aujourd'hui, je suis allée à la rencontre de Régine Michel ou Navema de son nom d'artiste peintre, basée dans la région toulousaine.😄Régine, 66 ans, retraitée, mais très active dans l'art et l'enseignement nous partage un peu de sa vie, de sa sagesse, de ses passions, de ses épreuves, et de ses réalisations. De son amour de la vie, des enfants, de la famille, et de son courage, qu'elle a dû faire preuve tout au long de sa vie.Rencontre avec une femme pudique et émouvante.👍Liens pour retrouver le travail de Navema: (Régine Michel)https://singulart.com
  • 14. Les héroïnes ordinaires (de plus de 50 ans) Episode 14

    43:31
    Aujourd’hui, j’ai eu le plaisir d’interviewer CorineGoldberger, 66 ans, journaliste retraitée, créatrice avec Thierry Ohayon du podcast‘Argent : parlons cash les filles ! ‘ qui est unpodcast très intéressant d’éducation financière pour les femmesen couple notamment, dans différents cas de figure de la vie.J’ai donc rencontré à la fois une héroïne ordinaire, qui m’a parlé deson parcours de vie et m’a partagé un peu de sa ‘sagesse ‘,et à la fois, une journaliste, créatrice d’un podcast trèsintéressant, qui peut vraiment donner des pistes sur la façon degérer son argent, qu’on soit marié, pacsé, en union libre, etc.Lien direct du podcast: Argent: parlons cash les filles !https://podcast.ausha.co/argent-parlons-cash-les-filles Références des livres, dont on parle dans l'émission.Quand la mort sépare un jeune couple par Corine Goldberger. Editions Albin Michel.Les filles osons parler argent chez Dunod, Et L’argent au féminin?,aux éditions Ellipse par Thierry Ohayon: Aux thunes citoyennes! par Héloïse Bolle et Insaff El Hassini. Editions Alisio.Margaux Terrou, sexologue.Elle travaille sur les relations entre sexualté et argent dans le couple.https://margaux-terrou.fr/  Vous avez aimé ce podcast ? Partagez le ! Vous pouvez le retrouver surtoutes les plateformes de podcasts comme Apple podcasts, Deezer,Spotify ! Et You tube !A bientôt pour une nouvelle rencontre ! Dans deux semaines, j’irai à larencontre de Régine, ou Navema, qui est retraitée, artiste peintre,et qui donne des ateliers de peinture dans la région toulousaine. 
  • 13. Les héroïnes ordinaires (de plus de 50 ans) Episode 13

    31:49
    Dans ce nouveau numéro des héroïnes ordinaires, je suis allée àla rencontre de Agnès, 68 ans, qui vit à Montpellier, qui a dédiésa vie à l’éducation, et qui continue à le faire sous la formed’ateliers d’écriture autour de la parentalité, dans les mêmesécoles qu’elle fréquentait plus tôt en tant qu’enseignante ouformatrice.Rencontre avec une passionnée de l’éducation, et de l’écriture, qui a de jolieschoses à dire sur la vie, l’éducation, les enfants, et l’avancéeen âge. Vous pouvez retrouver ce podcast sur toutes les plateformes de podcasts ! Vous aimez ? Partagez le ! Cela lui assurera sa pérennité !A bientôt pour une nouvelle rencontre ! Prévue le 11 décembre !
  • 11. Les héroïnes ordinaires (de plus de 50 ans) Episode 11

    25:45
    Aujourd’hui, je suis allée à la rencontre d’une fée, Patricia Gaillard, conteuse du merveilleux et écrivaine.J’avais été séduite par sa belle écriture, lorsqu’il y a quelques années je lui avais demandé d’enregistrer les contes et légendes du Jura pour ma collection de livres audio, Caracolivres, et je me suis dit qu’elle ferait une belle héroïne pour ce podcast, et bien m’en a pris.Patricia, 72 ans m’a donc parlé de son parcours de vie, de sa vocation de conteuse, de l’importance du conte, de la vie, de la famille, de son jardin, et de mille autres choses. Ici encore, j’ai pu me régaler de ce bel appétit de vivre, et de cette façon légère et belle d’appréhender la vieillesse.Alors, allons écouter une sage fée du fin fonds de la campagne jurassienne ! Si vous souhaitez en savoir plus et la suivre sur son blog: Une terre à histoires, voici ses coordonnées:*MA TERRE À HISTOIRES c'est chaque jour une courte promenade poétiquehttps://www.patricia-gaillard-conteusesauvagedumerveilleux.com/Vous pouvez aussi l'écouter dans Contes et légendes du Jura, une version audio de quelques uns de ses contes, disponible sur Audible, et d'autres plateformes, ainsi que sur mon site web www.caracolivreseditions.com,et cette semaine, sur mon podcast; Contes merveilleux pour enfants, il y aura une carte blanche à Patricia Gaillard, et je publierai un des Contes et légendes du Jura, contés par elle.https://smartlink.ausha.co/contes-merveilleux-pour-enfantsA bientôt pour de nouvelles rencontres !  
  • 10. Les héroïnes ordinaires (de plus de 50 ans) Episode 10

    22:32
    Aujourd'hui, je suis allée à la rencontre de Ursula Hasenbusch, 75 ans, franco-allemande, une belle femme sculpturale, dynamique, et passionnée, qui m'a ouvert la porte de sa maison, et de son jardin à Pibrac, où une fois par mois se tient un houseconcert. Elle y reçoit des artistes du monde entier, une programmation plutôt musique du monde.Elle m'a parlé de ses passions, de la différence culturelle allemand français, et de plein d'autres choses.Rencontre avec Ursula.Podcasteuse: Fabienne ProstMusique: African Journey de Eric Heber Suffrin  Et handpan, joué par Ursula.Si vous avez aimé ce podcast, partagez le, abonnez vous, laissez des commentaires, etc.Il ne sera pérenne, que s’il atteint une certaine audience. Il est disponible sur toutes les plateformes de podcasts. Apple podcast, Spotify, Deezer, etc.A bientôt pour de nouvelles rencontres !   
  • 9. Les héroïnes ordinaires (de plus de 50 ans) Episode 9

    25:13
    Aujourd’hui, je suis allée à la rencontre de Shula, 74 ans,  une traductrice toujours en activité, une musicienne et chanteuse de jazz franco britannique, une petite femme fluette, les cheveux courts mi blanc, mi rouge, l’oeil malicieux et l’accent so british.Elle m’a parlé de son parcours, de sa passion du jazz sous toutes ses formes, de sesrêves, et de l’avancée en âge  pour ne pas dire de mots qui fâchent. Rencontre avec Shula.Poscasteuse: Fabienne ProstMusique: African Journey de Eric Heber Suffrin  Extrait musical : Contemplation: Mike Gorman Paroles et voix: Shula Si vous avez aimé ce podcast, partagez le, abonnez vous, laissez des commentaires, etc.Il ne sera pérenne, que s’il atteint une certaine audience. Il est disponible sur toutes les plateformes de podcasts. Apple podcast, Spotify, Deezer, etc.
  • 8. Les héroïnes ordinaires (de plus de 50 ans) Episode 8

    26:08
    Aujourd’hui, je suis allée à la rencontre de Martine, retraitée, médium, etthérapeute holistique.C’est une petite femme fine, aux cheveux gris clairs, l’allure sportive et juvénilequi m’a accueilli.J’ai appris en sa compagnie des choses sur sa résilience, sur la médiumnité, sur lessoins quantiques et autres pratiques qu’elle continue à exercer, et c’est toute reboostée que je suis partie, encore une fois surprise par la vitalité de cette femme inspirante. Podcasteuse : Fabienne ProstMusique: African Journey de Eric Heber Suffrin  Comme Martine, prenons la vie du bon côté. Haut les coeurs !Si vous avez aimé ce podcast, partagez le, abonnez vous, laissez des commentaires, etc.Il ne sera pérenne, que s’il atteint une certaine audience. Il est disponible sur toutes les plateformes de podcasts. Apple podcast, Spotify, Deezer, etc.