50 Nuances de sport

Partager

#E16 - Guillaume : "C’est en sortant de sa zone de confort qu’on gagne en confiance en soi."

https://rosannelgd.fr/ |www.instagram.com/50nuancesdesport/ Pour ce dernier épisode avant la trêve estivale, j'ai eu le plaisir de recevoir le co-fondateur et co-animateur des podcasts Dans la tête d'un coureur, 93 jours et Dans la tête d'un triathlète : Guillaume Centracchio. Atteint de dyspraxie, un handicap affectant la motricité, Guillaume a longtemps eu un rapport complexe avec le sport. Si aujourd'hui Guillaume est un sportif passionné, pendant longtemps son handicap a été un vrai frein à sa pratique, et plus largement à sa sociabilité. Durant notre échange il nous raconte les difficultés qu'il a rencontrées étant enfant, alors qu'il associait sport et lien social; et comment tout cela a influencé son estime de soi.Il nous partage son évolution, sportive mais également personnelle, l'amenant progressivement à transformer faiblesses en forces pour avancer. Au-delà du partage autour de son histoire personnelle, Guillaume nous invite à requestionner notre regard sur la différence. La nôtre, et celles des autres. Un échange passionnant que je vous laisse écouter sans plus attendre. Très bonne écoute !

Plus d'épisodes

3/2/2021

#E19 - Catherine - Se mettre au sport pour ses enfants, et se reconvertir comme coach sportive

Ép. 19
https://rosannelgd.fr/ https://www.instagram.com/50nuancesdesport/ Pour ce nouvel épisode j’ai eu le plaisir d’échanger avec Catherine, une femme et amie inspirante, pour qui la rencontre avec le sport alors qu’elle était maman a été une telle révélation qu’elle s’est reconvertie comme coach sportif à plus de 40 ans. Elle avait toujours aimé regarder le sport à la télé. Le pratiquer, c’était autre chose. Issue d’une famille de sportifs, elle avait intégré que sport égal podium, ou rien. A 30 ans pourtant, elle a une révélation : elle veut transmettre les valeurs du sport à ses enfants, et pour ça, pas le choix : elle doit donner l’exemple.Catherine se découvre alors une passion, celle pour la course à pied qui la révèle un peu plus chaque jour. Durant notre échange, elle nous raconte en quoi ce sport a changé sa vie, et en quoi ses 3 marathons ont généré des prises de conscience à chaque fois transformatrices. Elle nous partage également son cheminement personnel et professionnel l’ayant amenée à se reconvertir comme coach sportif en passant le BPJEPS Activités de la forme, et nous explique comment elle a géré cette année de formation en tant que maman solo de 3 enfants. Vraie source d’inspiration pour tous celles et ceux qui ne se pensent pas capables, qui pensent que ce n’est pas pour eux, ou encore qui n’osent pas, le témoignage de Catherine est une bouffée d’espoir, de joie et d’amour. Très bonne écoute !