Nouvelle École

Partager

#64 - Carlito : On a juste envie de rire

J’ai changé le slogan pour la seconde fois en moins d’un mois. J’avais commencé à dire « les meilleurs dans chaque domaine ».

Parfois j’oublie pourquoi je fais Nouvelle Ecole. Je passe des journées à envoyer des mails à des gens connus, parce qu’ils sont connus. S’ils viennent c’est la classe, ça va buzzer, faire plein d’écoutes, j’aurai un gros podcast, je pourrai peut-être arrêter avant que ça ne devienne Ancienne Ecole. J’ai peur qu'on n’en puisse plus d’Antonin Archer qui demande à Jean-Michel célèbre ce qu’il conseillerait à lui plus jeune. Ce n’est même pas ma question, je l'ai prise à Tim Ferriss.

Mais je ne veux pas devenir Tim Ferriss. Ça ne veut rien dire les meilleurs. On les confond avec les gagnants, mais même en sport on dit que "ce ne sont pas toujours les meilleurs qui gagnent", donc ça ne sert à rien. Je ne veux pas créer une barrière entre "les meilleurs" et les autres.

Alors que fait-on ici ?

Carlito m’a interrompu au bout de dix minutes pour me demander si j’avais fait l’amour récemment. Je ne m’y attendais pas, ça m’a surpris, déstabilisé, puis ça m’a fait rire. Cette digression est importante : c’est le moment où je me suis souvenu qu’on était là pour s’amuser.

J’ai peut-être du mal à admettre que la seule raison pour laquelle je me démène chaque semaine est « parce que c’est drôle, et que je n’ai rien de mieux à faire ». Il y a toujours une petite voix qui m'ordonne de devenir un adulte. Quand j’explique Nouvelle École, les gens me demandent comment je compte monétiser et quelles sont mes stratégies de growth mais je n’en ai pas. Je vois bien que je les déçois, que ce n’est pas sérieux.

Mais je n’en peux plus d’être sérieux. J’ai essayé et je suis tombé en dépression.

Je ne voulais pas inviter Carlito sur Nouvelle Ecole parce qu’il est connu mais parce que j’adore ce qu’il fait ; je me marre comme une baleine devant McFly & Carlito.

Carlito a choisi plusieurs fois d’écrire son histoire : en décidant de faire des blagues avec McFly, en décidant d'envoyer une démo au Mouv’ (rejetée), en décidant de quitter Golden Moustache où il avait enfin une situation confortable, en choisissant d'avoir une vie de famille équilibrée, etc.

Ça donne 3 millions d’abonnés Youtube en un an et demi et on peut choisir de ne retenir que ça. Je retiens que depuis quinze ans, il s'est donné les moyens de vivre la vie qu'il voulait vivre, et que ça finit par payer. Il dit qu'il a "juste envie de rire" et je veux en faire de même.

 

Carlito est le co-créateur de la chaîne Youtube McFly & Carlito, qui compte à ce jour plus de 3 millions d’abonnés.

Se retrouver dans l'épisode :

  • 01:00 3 millions d'abonnés Youtube et ses premières vacances depuis longtemps
  • 05:00 "On a juste envie de rire" : pourquoi McFly et lui ont quitté Golden Moustache
  • 16:00 Quel genre d'adolescent était Carlito ?
  • 26:00 T'essaies et tu réessaies : faire tomber les barrières mentales qui empêchent de commencer
  • 42:00 "T'es le fils de Guy Carlier" : l'impact d'avoir un père connu, les inconvénients de la notoriété
  • 56:00 Le succès : à quoi ressemble le métier de Youtubeur à ce niveau ?
  • 1:10:00 "On peut arrêter maintenant et vivre une vie paisible", comment arrêter au bon moment ?
  • 1:15:00 Comment créer la famille du bonheur + son rapport au temps

Références de l'épisode :

Livres : 

Films :

  • Ready Player One (Steven Spielberg)
  • Sunset Boulevard (Billy Wilder)
  • Jim and Andy, le documentaire avec Jim Carrey

Les produits dont je parle :

  • Freedom pour bloquer internet
  • K-Safe pour emprisonner son téléphone

Pour aller plus loin :

Merci infiniment d'avoir écouté ! Si vous avez aimé cet épisode, abonnez-vous à Nouvelle École et laissez une note (5 étoiles si possible ) et un avis sur votre plateforme préférée :

Rejoignez la communauté Patreon pour accéder à des contenus exclusifs.

Suivez-moi sur les réseaux sociaux :

Plus d'épisodes

10/15/2018

#84 - ElkY : Pas peur de prendre des risques

Saison 1, Ép. 84
ElkY (Bertrand Grospellier) est un joueur professionnel. D’abord l’un des meilleurs pro-gamers au monde sur le jeu vidéo Starcraft, il devient joueur de Poker à partir de 2003.En 2011, il devient le premier français à posséder la « triple couronne », soit un titre des World Series of Poker (WSOP), une victoire au World Poker Tour (WPT) et à l'European Poker Tour (EPT). Il est également le plus gros gagnant français de l’histoire en tournoi.(Plus sur Wikipédia)Tout d'abord :Soutenez Nouvelle École sur Patreon pour faire en sorte que cette émission reste libre de pubs.Rejoignez la newsletter pour ne rien rater des évènements importantsSuivez Nouvelle École sur Instagram pour suivre mes aventures au quotidienSe retrouver dans l’épisode :01:00 : J’ai toujours adoré jouer : de ses débuts à Starcraft à son départ en Corée10:00 C’est pas si risqué que ça14:00 Devenir un pro game : différences et similitudes entre Starcraft et le Poker29:00 Si tu veux être le meilleur tu ne peux pas être équilibré36:00 Quelle vie pour devenir le meilleur ?40:00 Le danger des objectifs48:00 Faut il avoir une routine ?51:00 La méthode d’apprentissage pour devenir le meilleur1:00:00 L’importance de faire des erreurs.1:05:00 Faut-il devenir un expert ?Références de l’épisode :ElkY sur Instagram, Twitter et FacebookStarcraftLes APML : actions par minuteDiminishing returns ou loi des rendements décroissantsHeadspace pour méditer
10/8/2018

#83 - Pedro Winter : Entretenir sa naïveté

Pedro Winter n'est pas le frère d'Ophélie Winter, comme le pensait Booba lors de leur première rencontre, mais bien le fondateur d'Ed Banger Records. Vous connaissez Ed Banger car en tant que fidèles de Nouvelle École, vous avez écouté l'épisode 79 avec Myd.Pour les nouveaux, Pedro Winter a arrêté ses études de droit à 20 ans, afin de devenir le manager de Daft Punk pendant une dizaines d'années. En 2003, il a fondé Ed Banger Records, un label de musique électronique sur lequel ont été produits des artistes tels que DJ Mehdi, Justice, Mr Oizo, Myd, Sebastian, Vladimir Cauchemar ou encore Busy P (qui n'est autre que l'alter ego musicien de Pedro Winter).Enfilez vos oreillettes et bonne écoute !Tout d'abord :Soutenez Nouvelle École sur Patreon pour faire en sorte que cette émission reste libre de pubs.Rejoignez la newsletter pour ne rien rater des évènements importantsSuivez Nouvelle École sur Instagram pour suivre mes aventures au quotidienSe retrouver dans l’épisode :01:00 faut il faire des études ou apprendre sur le tas ?10:00 Ed Banger : comment rester libre23:00 Beaucoup d’amour : Son rôle en tant que producteur30:00 Accompagner les artistes sans être un yes man`45:00 Peut-on tout faire ? Faut-il choisir ?53:00 Comment faire face aux coups durs, et les questions de la finRéférences de l'épisode :Ed Banger Records sur InstagramBusy PJusticeDJ Mehdi - The Story of EspionMr FlashMr OizoSebastianVladimir CauchemarMydPersonnes mentionnées :Rick RubinDaft PunkPharrell WilliamsCassiusStupeflipKanye West