Partager

cover art for :77 [SISTA ALMA] Edwige Michau - Barooders : Elle offre à la planète le marché de la seconde main dans le sport

40 nuances de Next - les champions de la French Tech

:77 [SISTA ALMA] Edwige Michau - Barooders : Elle offre à la planète le marché de la seconde main dans le sport

Saison 3

Canicule à répétition, incendies de forêts, crues dévastatrices… L’été 2022 a été, pour de ,nombreuses personnes, une prise de conscience des effets concrets du réchauffement climatique. Pas pour Edwige Michau. Son propre déclic remonte à 2020, en pleine crise sanitaire. Avec son mari Geoffroy d’Autichamp, elle se demande comment agir à leur niveau pour le climat. Ils démissionnent de leurs postes dans la cosmétique et la banque d’investissement pour lancer leur propre projet. Pendant plusieurs mois, ils se forment puis décident de passer à l’action. Épargne durable ? Gestion des déchets ? Non, ce sera le marché de l’occasion pour les vêtements et articles de sport de plein air. En novembre 2021, le couple lance la plateforme Barooders, soutenue par plusieurs business angels connus de la French Tech. Et cette diplômée d’HEC, fille et petite-fille d’entrepreneurs, de confier au micro de Solène Etienne les bienfaits qu'elle tire de l’entrepreneuriat en famille. 

 

Mais ses engagements, Edwige Michau ne les réserve pas qu’à la défense de la nature. La jeune maman défend avec ardeur la place des femmes dans la tech, au point de leur avoir réservé une part des fonds levés par sa startup. 

 

Côté “Sista”, Edwige Michau a choisi de mettre en lumière Anne Balez, fondatrice de Lizee, “qui se bat avec qualité d'exécution assez incroyable” pour développer un logiciel qui permette aux marques de gérer la seconde main de leurs produits.

 

Dans cet épisode, on cite Vinted, Le Bon Coin, Omaj, Décathlon, Apple, Amazon, ManoMano, Instragram, Justine Hutteau, Guirec Soudée, Benjamin Ferre, Nicolas d'Estais, Veepee, Ankortsore, Thomas Rebaud, Anthony Bourbon , Paul Lê, LVMH, Lizee

 

A vos écouteurs 🎧

More episodes

View all episodes

  • :115 [FT120] Partir pour mieux revenir - Jonathan Azoulay - Talent.io

    01:36:11
    « Je ne crois pas au modèle horizontal du management en temps de crise ».Jonathan Azoulay a connu trois vies : l’ultra croissance, le retrait des affaires, et le retour dans le dur avec la reprise en main d’une société iconique du recrutement dans la tech.Après la revente de sa première boite, Urban Linkers, il lance Talent.io et recrute les talents de - presque - tous les champions de la tech que vous connaissez.Avec Talent.io, il les a même côtoyé de près en étant 3 années de suite l’un des lauréats du FT120.Aujourd’hui, Jonathan Azoulay revient en full transparence sur ces trois phases de vies, des montagnes russes à l’état pur. On prend quelques tips, une meilleure compréhension du marché, les détails du dernier pivot de la boite qui commence à porter ses fruits. On challenge le modèle horizontale du management en temps de crise. On apprend que le Backgammon est un modèle de stratégie applicable à la gestion d’entreprise. Bref, avec Olivier Mathiot, on prend une belle claque pendant plus d’une heure.Côté Sista, Jonathan Azoulay a décidé de mettre en lumière Agathe Wautier, CEO de Galion, le collectif des entrepreneurs de la Tech qui vise à les fédérer et décupler leur capacité à construire le monde de demain.À vos écouteurs 🎧
  • :114 [SISTA] À son tour de raconter son histoire - Caroline Pandraud-Durand - SOUL

    01:14:25
    “Nous sommes des empêcheurs de tourner en rond. On aide les entrepreneurs à passer du flou à la clarté”. Voilà comment Caroline Pandraud-Durand résume son métier et sa mission.Après une expérience formatrice et hyper inspirante de presque 10 ans aux côtés Stéphane Distinguin chez Fabernovel, Caroline décide, avec Louis Moullard, un de ses anciens collègues, de fonder SOUL, le studio qui accompagne les entrepreneurs à construire une narration précise et puissante. En clair, l’objectif de Caroline est de “créer un espace-temps pour que des CEOs puissent forger leur réflexion, affiner leur conviction et en sortir avec une histoire claire, visionnaire et efficace.”Il faut dire que Caroline a toujours eu un don pour raconter les histoires des autres : alors qu’elle venait de publier une étude sur le modèle Linkedin, elle a reçu un message de son CEO la félicitant d’avoir réussi à mieux raconter la vision de son entreprise que lui-même.Tout au long de cet épisode, Caroline Pandraud-Durand revient sur sa vie d’entrepreneure, elle qui s’estime plutôt chanceuse d’avoir été éduquée dans un environnement propice à l’émancipation et à la prise de confiance. Une éducation basée sur la libre expression de l’enfant qu’elle tente désormais d’inculquer aux siens.Pleine de sincérité et d’humour, elle évoque également :l’origine de l’aventure SOUL et comment un simple appel en plein confinement s’est transformé en véritable brainstormingla difficulté à convaincre les entreprises françaises de payer pour des idéessa recommandation pour l’ouvrage de Raphaël Llorca “Le roman national des marques”, ou comment aujourd’hui, “les marques racontent plus ce que c’est d’être français que les responsables politiques”.Et un grand merci à Sacha Lazimi, CEO de Yubo, de nous avoir recommandé son nom lors de son passage dans 40 Nuances de Next.À vos écouteurs 🎧
  • 113. :113 HORS-SERIE - François Bitouzet - La tech oui, et les responsabilités aussi !

    31:15
    Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.Ce n’est pas de Peter Parker, alias spider man, mais de François Bitouzet alias le DG de Vivatech, quand on évoque l’IA et la tech à l’occasion de l’IA Act sorti quasi simultanément avec le baromètre by Vivatech & Wavestone sur la confiance des entrepreneurs dans la tech. C’est notre projjjjjjeeeeeetttttCe n’est pas d’Emmanuel Macron, alias le PR, mais de François à qui on donne les clés du pays dans notre rubrique « Moi Président ».No wasn’t an answerCe n’est pas de …… …… (qui est à l’origine de cette expression ??) mais de Maurice Levy, quand il était encore question de la venue d’Elon Musk en rockstar à Vivatech à deux semaines seulement de l'événement.Steven Spielberg is the new ElonÇa, c'est de moi et pas - complètement - de François. Alors en attendant le line up officiel de la prochaine édition, on peut acter ensemble que la tech c'est certes un grand pouvoir, certes une responsabilité, mais que d’en orchestrer l’écosystème c’est aussi tout un art.À vos écouteurs 🎧
  • :112 [FT120] Ingénieux, Rentable, Durable - Thibaut Chary - Yespark

    01:19:55
    Démarrée dans le sous-sol de l’école des Mines avec trois ingénieurs qui s’improvisaient commerciaux, techniciens et assistant clientèle, l’aventure Yespark est aujourd’hui une vraie réussite.Avec Charles Pfister et Guillaume Wrobel, Thibaut Chary fonde Yespark en 2014, une plateforme de location longue durée de place de stationnement. En mettant à disposition des places de parking non-utilisées au plus grand nombre, l’objectif de Yespark est de participer à la transition d’une ville plus mobile et durable.Ingénieur de profession, Thibaut Chary explique sa mentalité : “On aime les choses bien faites, qui marchent bien, précises”. Cette mentalité repose sur 3 grands piliers aujourd’hui : l’humain, l’impact et la rentabilité. Cette ligne de conduite est ce qui a permis le succès de Yespark : une levée de fonds de 28 millions en 2022, une présence à l’international et plus de 17 millions de chiffres d’affaire.Plein d’ambition, Thibaut Chary voit désormais deux axes principaux de développement pour Yespark : les nouvelles mobilités, et les professionnels comme Uber.Tout au long de cet épisode, il évoque aussi :sa relation à la nature et sa passion pour la forêtson équilibre entre vie pro et vie perso, et sa décision de déménager en provinceses conseils pour ne pas confondre vitesse et précipitation après une levée de fondsCôté Sista, Thibaut Chary a choisi Anais Pretot, fondatrice et CEO de LiveMentor.À vos écouteurs 🎧
  • :111 [SISTA] Quand la Tech réinvente la solidarité - Lucie de Clerck - Entourage

    01:17:53
    “Le vrai problème de la pauvreté n’est pas matériel mais relationnel”. Une phrase qui résume parfaitement le combat qu’a mené Lucie de Clerck avec Entourage, une association qui permet de recréer du lien social pour aider à la réinsertion dans la société des personnes en grande exclusion. Lucie rejoint en 2016 l’initiative lancée par l’entrepreneur Jean-Marc Potdevin.Pionnière de la Tech sociale avec son application qui met en relation les habitants avec les personnes en grande précarité, l’association a permis d’aider plus de 20 000 sans-abris depuis sa création. Une efficacité qu’elle entretient grâce à une entité forte et inédite : le Comité de la rue, un groupe d’anciens SDF aidés par Entourage qui participe activement à la vie de l’association et qui dispose d’un impact majeur dans les différentes prises de décisions.Cette volonté de travailler dans le social, Lucie de Clerck l’a toujours eue. Alors qu’elle rêvait de changer les choses en devenant Première Ministre quand elle était petite, elle a ensuite très vite su qu’elle ne voulait pas suivre la voie qui lui était tracée en sortie d’école de commerce. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle a décidé de commencer sa vie active au Mali au sein de l’ONG Djantoli, qui lutte contre la mortalité des jeunes enfants en leur facilitant l’accès aux soins.Tout au long de cet épisode plein d’humanité, Lucie de Clerck se livre sur ses différentes expériences passées mais aussi sur la nouvelle vie qui l’attend, puisqu’elle a décidé tout récemment de laisser les rênes d’Entourage à Marie-Flore Leclercq.Sincère et touchante, elle évoque aussi :le travail de sensibilisation de tous ces sujets d’exclusion sociale qu’elle fait auprès de ses enfantscomment elle a pris conscience de la précarité et l’importance de préserver nos institutions françaises après avoir vécu le coup d’état au Mali en 2012les autres actions menées par Entourage et notamment le succès de LinkedOut, le programme dédié à l’insertion professionnelle des plus exclusÀ son tour, Lucie de Clerck a du choisir une Sista et a décidé de mettre en lumière Victoria Mandefield, CEO et fondatrice de Solinum, une plateforme qui permet aux personnes SDF d'accéder à l'information dont elles ont besoin sur l'ensemble des services où elles vont pouvoir trouver l'aide.À vos écouteurs 🎧
  • :110 [FT2030] Work hard, Play hard - Paolin Pascot - Agriconomie

    01:53:01
    “Pendant que tu dors, les autres bossent”. Une simple phrase de son père, mais qui suit Paolin Pascot depuis son enfance et qui continue de le marquer aujourd’hui.Après avoir mis un premier pied dans le monde de l’entrepreneuriat en 2010, il décide de pleinement y rentrer en 2014. Avec Clément Le Fournis, un ami d’enfance, et Dinh Nguyen, rencontré lors de sa rentrée à HEC, il lance Agriconomie, la première marketplace au monde 100% dédiée aux agriculteurs, afin de leur permettre d’acheter en un seul endroit et au meilleur prix tout ce dont ils ont besoin pour leurs exploitations.Aujourd’hui devenu un succès, l’aventure de Paolin avec Agriconomie n’a pas toujours été simple. En effet, apporter de l’innovation et de la transparence dans le secteur agricole n’a pas été au gout de tout le monde au début, au point de menacer et monter un complot contre Agriconomie.Tout au long de cet épisode, Paolin Pascot revient avec humour, franchise et sincérité sur son expérience entrepreneuriale, ses conseils de management, et se livre également sur :Son âme d’artiste : passionné de musique, il a également fondé avec l’humoriste Fary le comedy club Madame SarfatiSa nouvelle vie de papa et la peur de la paternité qu’il avaitle rôle important que joue sa famille malgré les relations complexes qu’il a avec son pèreSa carte blanche pleine de sensibilité et d’émotion autour du thème de l’amourCôté Sista, Paolin Pascot a décidé de mettre en avant Clara Hardy, fondatrice de Serycine, entreprise gardoise de développement et de commercialisation de soie naturelle.À vos écouteurs 🎧
  • [BEST OF] [NEXT40] Nicolas Banchet - Zeplug - La croissance rapide des recharges lentes

    01:35:01
    En 2023, urgence climatique oblige, dissocier l’entrepreneuriat de l’écologie a des allures de sacrilège pour Nicolas Banchet. Il faut dire que le co-fondateur de Zeplug, avec Frédéric Renaudeau et Gilles Gomis, contribue depuis dix ans à la décarbonation de la France en installant des solutions de recharge de voiture électrique dans les copropriétés et dans les lieux où des entreprises partagent des bureaux. Alors, vous ne serez pas surpris par sa carte blanche aux allures de coup de gueule sur le retard pris face aux enjeux environnementaux.Mais ne vous attendez pas à des esclandres. Ce n’est pas le tempérament du Lyonnais de naissance, au discours simple, clair et direct. Des traits de caractère issus de son éducation, mais aussi d’un parcours riche et varié, de l’industrie à la direction générale des taxis G7, en passant le conseil en stratégie. Le féru d’arts martiaux a puisé dans ces expériences et dans la pratique régulière du jujitsu la résilience et la sérénité nécessaires pour faire face aux aléas des levées de fonds, vous savez, celles qui sont presque signées, mais qui achoppent, au point de mettre en péril la survie de l’entreprise.Un PGE plus tard, Zeplug est parvenue à collecter 240 millions d’euros en fin d’année 2022. De quoi voir venir. Il faut désormais densifier le réseau de bornes avant de partir à l'international, dans un marché des voitures électriques en pleine croissance, mais encore loin des volumes des voitures à moteur thermique. “L’entrepreneuriat c’est se dire que tout est possible et qu’on a envie de changer les choses”.Côté “Sista”, Nicolas Banchet a choisi Emmanuelle Rolland, co-fondatrice d’Aqemia qui a l’ambition d’identifier les meilleures molécules candidats-médicaments.Dans cet épisode, on cite Frédéric Renaudeau, Gilles Gomis, NW Group, Christian Streiff, BCG.Merci à nos partenaires de nous soutenir tout en challengeant le Next40 avec leurs questions : Neuflize OBC, La Tribune, Maddyness, La French Tech, et France Digitale.À vos écouteurs 🎧
  • [BEST OF] [NEXT40] Clément Ray - Innovafeed - Nourrir le monde et l’esprit

    01:17:00
    Une pincée de science, une cuillère d’entrepreneuriat, un brin d’idéalisme : c’est un voyage dans l’alimentation de demain que 40 Nuances de Next vous propose avec Clément Ray. L’entrepreneur est le co-fondateur, avec Aude Guo et Bastien Oggeri, d’Innovafeed, qui produit des protéines à base d’insectes. Ils ont commencé à les incorporer dans les farines destinées à l'alimentation animale. Mais à plus long terme, ce sont bien les produits que consomment les humains qu’ils visent. L’ambition est géante : “construire le système alimentaire de demain qui permettra aux prochaines générations de bien se nourrir tout en respectant les contraintes de notre planète”. Comprendre : avoir le moins d’impact environnemental possible tout en étant le plus compétitif économiquement.Autant dire que le défi n’est pas simple, même pour une startup industrielle à la croissance fulgurante, qui a levé plus de 485 millions de dollars depuis 2017. Technologie, industrialisation, décarbonation, recrutement… Les contraintes ne manquent pas. “Je pensais que c’était un sprint. J’ai découvert que je courais un marathon”.Pendant plus d’une heure, Clément Ray prend le temps d’expliquer en détail le modèle de production circulaire d’Innovafeed, de revenir sur les enjeux sociétaux de l’industrie mais aussi d’expliquer, avec humilité, la lucidité dont un entrepreneur doit faire preuve pour éviter le statut quo. Et dans la bouche de l’ancien consultant chez Mc Kinsey, il ne s’agit pas que de croissance. Il y a aussi l’idée de participer à l’épanouissement personnel de chacun. À la quête de sens. Aux liens entre humains. “Quelque part, c’est de ne jamais arnaquer personne.”Côté “Sista”, Clément Ray a choisi Charlotte Schoelinck, fondatrice de Lisaqua, qui a développé un procédé aquacole pour élever des gambas sans antibiotiques et sans rejets polluants.Dans cet épisode, on cite, Aude Go, Bastien Oggeri, Verkor, Exotec, Ynsect, Creadev, Cargill, ADM, Temasek, QIA, Michel Leclercq.Merci à nos partenaires de nous soutenir tout en challengeant le Next40 avec leurs questions : Neuflize OBC, Oracle, La Tribune, Maddyness, La French Tech et France Digitale.À vos écouteurs 🎧
  • [BEST OF] [HORS-SERIE] Yun Luo - Rosi Solar - Recréer une filière photovoltaïque en France

    51:39
    Née en Chine, ayant vécu une grande partie de sa vie en Europe, scientifique bardée de diplômes, co-fondatrice et présidente d’une startup leader sur un marché en devenir : le parcours de Yun Luo ne peut pas laisser indifférent.Basée à Grenoble, Rosi Solar se présente, 5 ans après sa création, déjà comme le leader en matière de recyclage de panneaux solaires, en ayant créé des procédés innovants de recyclage du silicium et des métaux précieux, afin de les réintégrer dans les processus industriels. Portée par les gigantesques opportunités offertes par cette filière, Rosi Solar va bientôt posséder sa propre usine. Et ce n’est pas un hasard pour cette entrepreneure qui a fait de la réindustrialisation de l’Europe un de ses engagements majeurs.Mais ce n’est pas le seul. Derrière une voix douce, et dans un parfait français, Yun Luo laisse transparaître une ambition forte : avoir, avec Rosi Solar, un réel impact sur l'avenir énergétique de notre planète alors que les défis dans ce domaine sont immenses. Un constat qui rejoint les conclusions de l’étude réalisée par France Digitale, EY, la Journée de la Femme Digitale, baptisée Invest in Her, sur la représentation des femmes fondatrices et dirigeantes au sein de la future génération de startups à impact en France.Inspirée par Angela Merkel, Yun Luo s’emploie, à son niveau, à devenir un exemple pour toutes les jeunes filles qui veulent se lancer dans des carrières scientifiques. Curieuse et obstinée quand il a fallu être en compétition pendant ses études d'ingénieurs avec une majorité de garçons, elle défend aussi l’idée que l’industrie regorge de possibilités.Avec Yun Luo, prenez votre dose d’inspiration pour imaginer un futur plus brillant pour notre planète et ses femmes qui la composent.Dans cet épisode, on cite Saat Grenoble - Linksium, Ecole Polytechnique, Envie 2E Aquitaine, Angela Merkel.À vos écouteurs 🎧